Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

08 janvier 2009

Le Chou farci, "Soum farsoum "

Le chou farci n'a pas d'origine. La forme de la plante - où chaque feuille enrobe et protège successivement les couches intérieures dans une mise en abîme sans fin - suggère la forme du plat. Le chou farci n'a pas d'histoire. Plat populaire, «pauvre», il s'est échappé des récits des chroniqueurs et des historiographes des rois, ainsi que des lectrices des reines. Il est éternel dans le fond et éternellement changeant dans la forme. Le chou farci n'est pas défini. C'est un plat aux variantes quasi infinies, au-delà des limites de la compréhension humaine. J'ai toujours pensé que le chou farci était un plat délicieux, nostalgique, consolateur. J'ai mis presque un demi-siècle à comprendre que le chou farci était aussi un mystère, une révélation, une vérité. "Autobiographie dans un chou farci"                    Allen S. Weiss

Chou_farci_a

Un chou farci... allez, dites le à voix haute "soum farsoum"...  et c'est comme si vous étiez du Midi depuis toujours ! Et je suis toujours très fière de poser au centre de la table ce beau chou dodu, fumant et odorant, où se blottit une farce parfumée. Chez moi, ce plat traditionnel est suivi, le lendemain soir de la fameuse et célèbre soupe au choux [ recette ici ].
Rincer à l'eau froide le chou entier, après avoir juste tranché net le trognon. Détachez les 3/4  feuilles, très vertes et géantes,  vous les ferez cuire à part : vous en servirez lors de la cuisson, comme "chapeau" à votre chou.

Chou_farci__bouillant_La première opération consiste à blanchir 10 minutes le chou entier dans de l'eau bouillante salée, en le retournant à mi cuisson. Ne pas jeter l'eau de cuisson et y faire cuire en suivant les "coriaces" détachées précédemment. Cette pré cuisson permet d'améliorer la digestibilité du chou.
Pendant ce temps, préparer la farce ; de la chair à saucisse, 1 œuf, sel, poivre, ail et persil, un peu de pain trempé dans du lait. Si vous avez quelques restes de jambon ou de bœuf, mélangez les. Une farce, ce doit être familier et surprenant ; ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre...Chou_farci_feuille___feuille

Égoutter le chou tête en bas puis en écarter les feuilles une à une, afin de l'ouvrir du mieux possible.

Déposer un peu de farce entre chaque feuille, de façon plus importante au cœur du chou. Certains ne remplissent de farce que le cœur. Moi j'aime bien cette façon de mille-feuilles...

Chou_farci_la_ficelle
Ensuite il faut le ficeler ! Quelques tours, comme un saucisson, et surtout, ne pas oublier la petite boucle tout en haut... pour le saisir et le retourner sans difficulté, puis l'égoutter à la fin.

Chou_farci___cuire
Dans une cocotte en fonte faire revenir deux oignons puis mouiller d'eau ; rajouter quelques gousses d'ail, du poivre, bouillon kub, clous de girofle, laurier, thym et sel. Dans l'ancien temps la cocotte était tapissée de couennes ou de lard. Je tente quand même parfois de cuisiner de façon diététiquement correcte, mais vous pouvez adapter cette recette à vos envies !
Déposer le chou sur une des "coriaces" précédentes, et recouvrir sa tête d'un chapeau des grandes feuilles vertes. Vérifier le niveau d'eau, qui doit être à mi-cocotte.

Fermer le couvercle et laisser cuire 3/4 d'heure.

Retourner le chou et poursuivre la cuisson pendant autant de temps.

Égoutter le chou farci sur le couvercle, afin de le découper ensuite sans Chou_farci_oter_le_coeurmal. Quand vous l'aurez coupé en deux, le cœur, très dur,  sera facile à détacher avec un couteau pointu [ photo à gauche ]. Vous n'avez pas besoin de servir de la sauce, l'ensemble du chou farci ayant cuit dans du bouillon il est très moelleux.
Rappel : ne surtout pas jeter le bouillon de cuisson, qui sera utilisé pour la soupe au chou du lendemain [ un clic ici pour la recette ].

Dites "à table" et soyez fière des soupirs de contentement des hôtes devant ce beau plat fumant !

Chou_farci_entier

Vous voulez imprimer la recette ? 


La critique, positive ou négative, permet d'avancer (...)

    Olala tuerie en vue!
    Désolée^^, mais c'est la première étincelle de lucidité qui me vient après la lecture de ton billet et le "zieutage" gourmand des photos
    Ton chou farci m'a mise ko debout, sonnée, une vraie révélation de tout ce que je fais de travers et qui fait que j'ai lâchement abandonné ce plat dans les oubliettes de l'Antichambre de l'Enfer^^
    En plus, quelle allure, il en jette ce chou! rien à voir avec les pauvres petites paupiettes de fillettes que nous proposent les autres cuisinières (dsl les filles^^), ça ¨Mâahhdame, ça a de l'ampleur, de la générosité, que dis-je ? du panache!
    Waouh!!! et je m'arrête là, car ta modestie va en prendre un vilain coup si je poursuis mon éloge
    Merci pour ce délicieux moment
    Bisous

    Cenwen a rajouté ce commentaire
  • Qu'il est beau !!!

    Mon dieu qu'il est beau !! J'adore le chou farçi et j'avoue une "flemmingite aigue" en ce qui concerne son montage et le mien est beaucoup plus "sobre" mais c'est certain, je le confesse, 100 fois moins beau !! Félicitations !!
    @+

    MA a rajouté ce commentaire
  • Oh et bien alors là, c'est bête comme chou, me voici toute rosissante ! Merci...

    CookEco a rajouté ce commentaire
  • Merci pour ton commentaire sur mon blog. Pour la poudre de reglisse, je l'avais trouvé au salon du chocolat à Paris sur le stand de la route des indes, ils ont un site internet (www.laroutedesindes.fr), tu peux peut etre te renseigner pour savoir si il existe un point de vente dans la ville rose !!

    MA a rajouté ce commentaire
  • Coucou ! Tu dis que la pré-cuisson permet de le rendre plus digeste, c'est testé et approuvé ? Parce que j'adore le chou (et ta recette me tente énormément) mais ça me rend malade...

    Mélodie a rajouté ce commentaire
  • @ Merci Ma !

    @ Mélodie, j'applique là une règle ancestrale qui dit qu'une pré-cuisson améliore la digestibilté. Ma famille et moi même avons la chance de digérer toutes sortes de plats sans problème... Nous sommes donc de mauvais cobayes !

    CookEco a rajouté ce commentaire
  • Merci pour cette recette que j'ai envie de réaliser depuis longtemps sans oser me lancer ...(peur du ficelage, de l'"écartage" des feuilles, peur du ratage quoi !!!) mais tes explications sont très claires. Allez, je me jette à l'eau (de cuisson ... que je n'oublierai pas de garder, elle !!!). A bientôt

    Géraldine a rajouté ce commentaire

(...) alors n'hésitez pas, écrivez ce que vous en pensez ici