Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

28 mai 2009

Les bestioles de mon potager

1] Les pucerons et autres araignées rouges. Rouges noirs ou blancs, enfin bref toutes les petites bestioles suceuses de sève. Bestiole_sur_p_de_terre

Eux je ne les aime pas. Ils sont collants, dans les deux sens du terme... et il est tellement rare que je croise des coccinelles qu'elles seraient incapables de les dévorer sans devenir obèses.
Pour faire la fête à ces voisins envahissants de mon jardin, hier soir, douche pour tout le monde.
Que voulez vous, les pucerons sont quand même des voisins très tenaces et le moyen le plus simple et éco-logique qui est à ma portée pour m'en débarrasser reste le savon de Marseille. Parce que le purin d'ortie et autre plantes qui sont paraît-il redoutablement efficaces... ne poussent pas en ville. Et je n'ai pas la moindre envie de prendre ma voiture pour aller en récolter ! Donc, avec les moyens du bord, je traite à Toulouse comme si j'étais de Marseille. Du simple savon râpé, dissout dans de l'eau et hop, une bonne douche. Dans le pulvérisateur cela mousse un peu mais pas sur mes pieds de tomates et mes rosiers. Le plus amusant reste l'odeur au moment du traitement ! Mon jardin est au parfum de la salle de bain.

4_Potager___ver_de_terre_

2] Les vers de terre

Je les aime, pour tout ce qu'ils transforment en nutriments pour le sol, pour la terre qui s'ameublit de leurs galeries, et quand je creuse un trou et que ma fourche les dérange dans leur travail incessant, je les prends délicatement pour le déposer dans mon compost... où ils poursuivent leur travail.




3] Rouge vif thripsThrips_du__lys

C'est un prédateur rigolo. Quelle couleur !
Il colonise les lys et ce sont ses œufs qui vont y causer des dégâts.
Pas de souci pour les voir, d'autant qu'ils ne sont pas nombreux... mais... pour les attraper, c'est encore plus drôle. Vous savez ce que font les manifestants pacifistes ? Ils se font lourds et il ne bougent plus... Et bien les thrips tombent au sol dès que quelques doigts humains s'approchent. Donc il faut utiliser ses deux mains, une en haut et une au-dessous.
Hop, la récolte est facile.
Après ?
J'ai honte...
Je les écrabouille....


4] Papillon en treillisPapillon_treillis

J'ai été ébahie devant la tenue de camouflage de ce gros papillon. Une grande photo rien que pour lui !

Qu'importent les chenilles qui dévorent les feuilles, les papillons sont si beaux ! Je les laisse donc en paix. Et quand une plante en pot a des feuilles qui se trouent, hop, l'immersion, il n'y a que ça de vrai. Je noie les chenilles. Je n'ai plus d'état d'âme tant qu'elles n'ont pas déployé leurs jolies ailes !

5] Bestioles volantes

Quant aux aleurodes, mouches blanches et autres bestioles volantes, j'ai parsemé Pi_ge_jaune_mon mini-potager de ces rectangles jaune vif enduits de glu.

Les insectes sont attirés par cette couleur vive...

Ils y restent collés.

Je sais, c'est horrible...

Mais bon, je suis l'humaine, eux les bestioles.

La cohabitation est parfois difficile entre eux et moi.

6] Les gluants rampants

Oh, j'aime beaucoup les escargots. Surtout avec un beurre d'ail et de persil. Et il m'est arrivé de vouloir en Pe_Tsa__28_mai_faire une fricassée quand mes semis de basilic ont été entièrement dévorés. Ou que mon plant de chou Pe Tsaï n'a plus eu qu'une feuille d'1cm pour survivre. Il a survécu, regardez comme il est courageux ! Entouré de ces granulés bleus compatibles avec une culture biologique.
Ne me parlez pas de cendre de cheminée, je n'ai pas le droit d'en avoir une chez moi. Ou avec un conduit de 25 mètres de haut....
Quant aux fonds de bière où les limaces se noient... vraiment peu ragoûtant ! en plus ça attire les guêpes !
Tout ceci n'empêche pas la chasse, aux aurores, quand la rosée est encore là et les rampants gluants de sortie !

Gr_le_16_avril

7] La grêle

Maudit phénomène météorologique soudain et dévastateur...

Il y eut celle du 18 avril ...





et celle du 25 mai... avec ses énormes grêlons ...

Gr_le_25_mai_09

J'ai failli en pleurer, mais mon potager n'avait pas besoin de davantage d'eau.
Puis j'ai pensé à ceux qui labourent, sèment, ceux dont le métier est de travailler, de récolter, de vendre les fruits de leur labeur. Et ma peine s'en est réduite.

Un jardinier plante toujours trois graines.
Une pour les vers de terre.
Une pour le mauvais temps.
Et une pour lui.

Les trépidantes aventures de mon mini potager, ici !


Par CookEco - Mon mini potager - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

La critique, positive ou négative, permet d'avancer (...)

    Merci pour l'idée de lutte contre les pucerons. Mon beau rosier grimpant en est couvert et ils viennent de saisir la 1ère rose blanche (d'une incroyable beauté), qu'il vient de m'offrir. Comme je n'aime pas les insecticides qui en plus ne sont pas efficaces, je vais tenter le savon de Marseille!
    Bises

    Anaïs a rajouté ce commentaire
  • assez de voir mes plantes mangées par les bestioles

    merci pour votre blog que je vais parcourir avec beaucoup d'intérêt. J'aime ce que vous écrivez avec beaucoup d'humour. Je reviendrai.

    la puce a rajouté ce commentaire

(...) alors n'hésitez pas, écrivez ce que vous en pensez ici