Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

12 novembre 2009

Perles du Japon et son caramel à la mangue

Une simple bouteille de nectar de mangue va me servir à préparer un entremets aux perles du Japon [ attention, c'est une forme de tapioca ! ] et un caramel de mangue pour accompagner une assiette agrémentée de quelques dés de fruits exotiques. Les sablés en crumble apportent juste la pointe de croustillance nécessaire. Un dessert très doux et frais, assez peu sucré... et même pas assez à mon goût !

Perles_du_Japon_mangue_A

Ingrédients
1 litre de nectar de mangue
1 petit ramequin de perles du Japon
quelques fruits exotiques frais, ou en conserve
Des sablés Sprits [ des vrais ou des faux ! ]
2 c à soupe de sucre

Verser dans les 3/4 du nectar chauffé, mais pas à ébullition, les perles du Japon. Ne pas faire bouillir et faire cuire une vingtaine de minutes en remuant très souvent. Les grains deviennent translucides quand ils sont cuits. Goûter et éventuellement sucrer suivant votre goût.
Réserver au frais.

Mangue

Avec le reste du nectar préparer le caramel en le faisant cuire à feu très vif dans une grande poêle, après y avoir rajouté un peu de sucre. En une dizaine de minutes il devient sirupeux. Stopper la cuisson quand il nappe la cuillère.

Caramel_et_sprits

Mixer les sablés en miettes fines.
Servir en moulant les perles du Japon dans un petit récipient passé sous l'eau froide, ou avec des cuillères.
Un autre dessert dont je raffole, puisque davantage sucré, ici, avec des perles du Japon cuites au lait de coco.

Vous voulez imprimer la recette ?


La critique, positive ou négative, permet d'avancer (...)

    Mais les perles du Japon c'est quoi? Des nouilles? En dessert!

    crevette a rajouté ce commentaire
  • Qu'est ce que c'est joli alors.......je n'ai jamais osé acheter des perles du japon, peur de ne pas apprécier la consistance.......

    marion a rajouté ce commentaire

(...) alors n'hésitez pas, écrivez ce que vous en pensez ici