Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

07 novembre 2012

Les biscuits de Martine, un parfum du Maroc

Quelle chance de voyager... de bureau en bureau ! De saluer ses collègues et de grappiller parfois des douceurs exquises. Cette recette, gentiment offerte après avoir conquis mon palais, vous permettra de goûter vous aussi le parfum qui accompagne parfois ma pause café matinale ! Les biscuits de Martine, à l'apparence si simple, cachent un cœur moelleux à souhait, sans être trop sucrés. Dans une boîte en métal ils se conserveront quelques jours. Sa recette se décline en deux parfums, amande ou noix de coco.

Biscuits de Martine

Ingrédients pour une vingtaine de gâteaux

200 g de semoule de blé moyenne
Biscuits de Martine ingred200 g de poudre d'amandes OU 200 g de noix de coco râpée
125 g de sucre en poudre
2 oeufs
Une pincée de sel
100g de beurre à température ambiante, en morceaux
Amandes entières, à couper au couteau en deux.

Pétrir les ingrédients dans l'ordre indiqué.
Laisser la pâte reposer au frais.
Chauffer à 180° le four [ chez moi à chaleur tournante ]

Faire avec la pâte des balles entre les deux paumes, comme de très grosses noix.
Les poser sur du papier sulfurisé, en les espaçant légèrement. Appuyer du pouce en son centre, y glisser une demi-amande.


Biscuits de Martine pate

Ayant fait ces gâteaux aux deux parfums, j'ai différencié ceux à la noix de coco en y plantant l'amande tête en haut. En réalité la texture étant un peu différente ils sont reconnaissables !

Biscuits de Martine coco ou amande


Faire cuire en surveillant la couleur. Ils doivent juste blondir. En 10 à 15 minutes ils sont prêts à refroidir sur une grille.

Biscuits de Martine moelleux


Martine les fait parfois cuire davantage, ils sont alors moins moelleux mais tout aussi délicieux !


Simples à faire, moelleux à souhait et peu sucrés, je gage que vous aussi adopterez cette recette marocaine.





Vous voulez imprimer la recette ?

 


La critique, positive ou négative, permet d'avancer (...)

(...) alors n'hésitez pas, écrivez ce que vous en pensez ici