Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

07 janvier 2012

Les biscuits apéro maison, c'est sympa !

Une visite à l'improviste au moment de l'apéritif, cela arrive souvent... Avec un peu d'organisation, et un petit congélateur, il devient simplissime de servir en dix minutes de délicieux biscuits au fromage tout juste sortis du four, encore moelleux, croustillants et qui n'ont pas la fâcheuse manie de leurs congénères industriels de s'éparpiller en mille miettes terriblement salées sur les canapés. Bref cette recette vous le rendra au centuple si vous en multipliez les proportions afin de congeler les petits palets crus en attendant qu'ils dorent en dix minutes à four chaud.

Biscuits fromage herbes

Ingrédients pour une vingtaine de palets

50g de beurre mou demi-sel [ ou nature, mais pensez à saler la pâte ! ]
150g de fromage râpé [ Gouda, Parmesan, Emmental pas trop fade, Comté... ]
1 oeuf
110g de farine
1 petite lichette de levure chimique
Poivre
Du lait, environ 2 c à soupe pour la pâte, et un peu pour faire adhérer les épices
Des épices au choix pour décorer et parfumer ; herbes de provence, curry, sésame doré ou noir, pavot
Pour façonner les palets, chapelure [ maison, c'est meilleur ]

Râper le ou les fromages au mixer, et les réserver. Préparer la pâte directement dans le mixer, sans l'avoir lavé.
Si vous avez décidé d'en préparer de grandes quantités afin de congeler vos biscuits, variez les fromages et incorporez les dans des parts égales de pâte. Biscuits au fromage ingred
Je ne vous prends pas en traître... la pâte colle. La laisser durcir au frigo une heure.
Prendre un tapis en silicone [ pas de feuille silicone ? une planche en bois fera l'affaire... ] et le recouvrir de chapelure . En laisser un tas à côté afin de s'en frotter les mains quand cela sera nécessaire.
Façonner des boudins après les avoir recouverts de chapelure [ moi je m'aide de la feuille en silicone pour les rouler, afin de ne pas trop réchauffer la pâte de mes mains ].
Remettre un peu au frais avant de découper dans les boudins des rondelles. A vous de tester l'épaisseur que vous préférez, entre 1 et 1,5 cm.Biscuits découpeLes étaler sans trop les espacer sur la plaque qui servira de plat de cuisson. Badigeonner d'un peu de lait et recouvrir des épices choisis. Alterner, c'est plus sympa que des biscuits monochromes !
Biscuits au fromage fourSablés congel
Maintenant, c'est prêt. Soit vous les déposez sur des assiettes pour les congeler et les glisser dans un sac congélation après leur durcissement....

 

 

 

 

 

 

Soit vous les glissez au four [ 200 ° chaleur tournante pour moi ] pour dix minutes.
Biscuits au fromage plateau

Vous savez quoi ? C'est bon... et tout aussi addictif que les biscuits industriels ! Mais pas aussi salé...

Vous voulez imprimer la recette ? 


19 décembre 2011

Mon cake salé, la base

 Un an sans nouvelles… quand on sait le nombre de repas préparés en un an, ce laps de temps peut sembler bien long ! Et pourtant, croyez-moi, au cours de cette année là, j’ai passé des heures dans ma cuisine !  Ma nouvelle cuisine. Celle qui trône désormais à la place d'une ancienne salle de bain. Un an pour diviser une maison en deux.
Je vous aurais bien parlé de la création de nouvelles pièces d’eau, ou du montage du sas d’entrée, mais je suis censée être ici pour discourir de cuisine… Bref, j’ai davantage patouillé le plâtre et la pâte à joints que la farine.

Cake olives haricots verts
Dans ma nouvelle cuisine, aux proportions de maison de poupée, j’ai hérité d’une antique gazinière. Un four à gaz qui s’enflamma pour moi - hélas ce fut une passion unilatérale - et me permit d’apprendre tout de la confection du charbon. Gazinière robuste, faite pour rôtir les dindes et les gigots, mais qui ne supportait pas les cannelés ou la pâte à choux. Même agenouillée devant la porte, une lampe de poche braquée sur la grille, [ si si ] je ne pouvais que constater la transformation en noir de carbone de mes pâtisseries. Cru au-dessus, carbonisé au-dessous.
Mon optimisme, mon admiration pour la cuisine des anciens, n’y firent rien ; j’arrêtai peu à peu de cuisiner. Et devint une pro des crêpes qui flambent sans souci !

Quitte à bouleverser mon train-train, j’ai choisi de naviguer vers de nouveaux horizons professionnels. Quand les enfants sont partis la mère danse et change de vie ! Que croyez-vous que m’offrirent mes anciens collègues ? Ceux-là même qui déposaient parfois des courgettes géantes sur mon bureau, ou des tomates vertes pour mon chutney ? Ils se cotisèrent pour que je m’offre un vrai four. Un dont le petit ventilateur brasse l’air chaud, dore pile-poil-face-dos les plus ravissantes des madeleines. Sans rien brûler de leur pâte délicate. Quel beau cadeau ! Dire que ce sont mes nouveaux collègues qui profitent désormais de mes cake anglais, ou des petits choux moelleux. Merci les anciens, merci…

Bref, disais-je, à l’occasion d’un repas accompagnant le Beaujolais nouveau, avec mes nouveaux collègues, alors que la dernière tranche d’un cake salé aux petits pois disparaissait, une petit voix s’élève :
- La recette est sur son blog, j’irai la chercher !
- Non non… tout le monde sait faire un cake salé quand même ! Non ? (...)

Et, bien sûr, je n’avais pas pris de photos ! Pourtant ces petits pois à peine blanchis étaient d’un superbe vert ! Me voici dont faisant un nouveau cake salé, aux haricots verts cette fois. L’important, c’est la pâte ! Et quel plaisir de jouer avec les ingrédients, les formes. Que l’on soit végétarien ou omnivore, chacun y trouve son bonheur. Des idées ?
Olives vertes et tomates confites
Olives noires, haricots verts, tomates séchées
Petits pois et languettes de fromage
Poivrons et féta
Saucisses de Strasbourg et olives vertes
Lardons et pruneaux d’Agen

Ingrédients
250g de farine
4 oeufs
2dl d'huile d'olive
1/2 dl de vin blanc
150g de parmesan râpé [ ou de gruyère, mais le parmesan apporte finesse et goût ]
1 sachet de levure chimique
Sel, poivre et épices suivant les ingrédients rajoutés

Cake couronne
Huiler, toujours à l'huile d'olive, un moule, qu'il soit en format cake ou baba. Le poudrer de chapelure faite maison et non pas de farine, afin d'obtenir une agréable croustillance en surface. Le cake classique permet de faire de grandes tranches, mais la couronne est bien plus sympathique pour un apéritif. Bien entendu les mini moules conviennent, en adaptant le temps de cuisson.
Mixer tous les ingrédients de la base. Plus rapide il n'y a pas !
Quand la pâte est prête, rajouter les ingrédients choisis puis donner quelques impulsions. Prendre quelques précautions ;
*les olives vertes ou noires : rincées et égouttées
*les poivrons, en lamelles, après les avoir fait revenir dans une poêle bien chaude
*les petits pois surgelés ; juste blanchis, ils garderont une belle couleur et finiront de cuire avec le cake
*les haricots verts ; encore croquants et épongés afin de ne pas détremper la pâte. Il faut les étaler au milieu de la pâte, ne pas donner de coup de mixer.
*les saucisses de Strasbourg doivent également être déposées au milieu de la pâte
* les tomates séchées doivent avoir été réhydratées puis épongées, les tomates confites à l'huile soigneusement rincées et essuyées.
Cake poivrons féta

Glisser dans le four à environ 200° et patienter environ 40mn de cuisson.
Pour obtenir de belles tranches régulières, rien ne vaut le couteau électrique.

Et un autre cake, poivron-féta, ma foi fort bon !

 

Vous voulez imprimer la recette ?

21 juin 2010

Petites bouchées au roquefort, façon cheese-cake

Dès que le soleil revient je n'ai envie que de frais et de fondant. Ces bouchées raviront les amateurs de roquefort, et feront reculer les craintes de ceux qui trouvent ce fromage un peu fort : il est ici mélangé à de la Brousse, qui va lui conférer douceur et onctuosité.
Servies avec un Chardonnay blanc, sec et bien frais,  ces bouchées sont parfaites !
Pour la base du cheese-cake j'ai utilisé ces petits pains grillés, succédané des Krispr@@ls.

Bouch_es_au_Roquefort_a

Ingrédients pour une vingtaine de bouchées
1/2 paquet de petits pains grillés
Environ 75g de beurre [ j'ai du en rajouter et ne sais plus vraiment combien... ]
1 paquet pré-découpé de roquefort
1 paquet de Brousse fraîche
Baies mélangées au moulin
2 c à café d'Agar-agar [ je l'achète pour un prix modique en supermarché asiatique ]
1/2 verre de lait

Bouch_es_au_Roquefort_ingred

Le crumble ; mixer ensemble les petits pains et le beurre fondu. 
La quantité de beurre peut être variable [ plus ou moins 1 petit pain, je ne compte jamais ! ], il faut que la pâte obtenue soit grumeleuse et compactable.
Déposer au fond de petits moules en silicone le crumble, puis le tasser avec le fond d'un petit verre.

Bouch_es_au_Roquefort_montage

Dissoudre l'Agar dans le lait et le faire bouillir quelques secondes. Fouetter.
Mixer le Roquefort et la Brousse, poivrer, rajouter l'agar gonflé dans le lait et mixer encore. Déposer la crème dans les moules. Pour le décor, déposer 1/4 de feuille de persil et poudrer de baies mélangées broyées au moulin. Réserver au frais au moins 4 heures.
Démouler et servir avec un petit verre de vin blanc, quelques serviettes en papier [ la texture reste très moelleuse ! ] parasol déployé, en compagnie d'amis.

Bouch_es_au_Roquefort_aa

Vous voulez imprimer la recette ?

Ce cheese-cake peut se préparer en petites bouchées ou en grand format à découper.
Si vous aimez le Roquefort, allez donc voir cette recette d'une tarte au Roquefort et poires caramélisées au Pacherenc... Une petite merveille que ces deux saveurs !

29 avril 2010

Buffet de tapas

En avril, nous nous sommes découverts de tous nos fils de laine, le temps d'une petite fête où le parasol fut même de sortie.... Pour cette occasion, où j'ai réuni une vingtaine d'amis, l'option tapas où chacun pioche a été retenue. Il y a eu également un barbecue pour combler les appétits qui sont moins végétariens que moi !
Voici quelques idées pour ceux qui aiment recevoir sans avoir à rester aux fourneaux quand il est si bon de partager son temps avec les autres. Bien sûr une certaine organisation est nécessaire... Écrire la liste des  plats à préparer, et en même temps la liste des ingrédients nécessaires pour chacun. Puis regrouper le tout sur une grande liste de courses. Regrouper Tupper et boîtes à biscuits en métal, en les tapissant de papier cuisson. Vider le frigo de tout ce qui peut supporter de passer deux jours dans une pièce fraîche. Et voilà... l'on peut commencer.
J'ai préparé : des mini croque-monsieur, des poivrons farcis, des mini-gâteaux de courgette, des olives, un taboulé, des sauces [  tzatziki, coriandre, roquefort, labné nature ], des endives, mousse d'avocat, gressins, pita, amandes grillées, antipasti d'aubergines, crêpes de maïs, champignon à la grecque, mini-club à la roquette et au concombre, radis, tomates séchées, pain frotté d'ail et de tomate fraîches, roulés au jambon et fromage, tortillas... Je crois ne rien avoir oublié ! Sauf les photos de chaque plat, excepté deux-trois... Mais je suis sûre que vous me comprenez.

Poivron_farci

Poivrons farcis [ 2 jours avant ]
J'ai utilisé des bocaux de poivrons déjà cuits et pelés ; les courageux les feront cuire eux-mêmes.
Rincer et sécher soigneusement avant de farcir d'un peu de fromage aux herbes. Pour faire le lien de ciboulette, il suffit de blanchir les tiges quelques secondes. Elles ne casseront plus. Ces roulés se conservent deux-trois jours, en couche séparées d'une double épaisseur de papier absorbant.

Poivron_farci_montage

Labné [ 4 jours avant ]
La recette ici... Ce fromage blanc vous servira de base pour le tzatziki et la sauce coriandre. Il est également servi nature, avec un filet d'huile d'olive.

Tapas_2__25_

Tzatziki [ la veille ]
Évider un concombre de ses graines, sans l'éplucher. Saler et faire dégorger, puis râper fin. Égoutter en pressant avec les mains. Mélanger avec du labné, saler, poivrer puis rajouter une poignée de feuilles de menthe fraîche, coupées fin au ciseau.


Mini croque-monsieur
[ la veille ]
Utiliser du pain de mie sans croûte, de L-Pr par exemple. Faire fondre du beurre ou de la margarine et étaler grossièrement au pinceau toutes les tranches [ 2 par croque-monsieur ]. Étaler la moitié des tranches, faces beurrées dessous. Saupoudrer d'herbes de Provence et déposer de très fines lamelles [ avec lame trancheuse du mixer ] d'emmenthal. Poivrer. Mettre une tranche de jambon puis à nouveau le fromage. Recouvrir de pain, face beurrée à l'extérieur. Faire cuire [ pas trop, les croque seront passés au four avant d'être servis ] dans un appareil à croque, puis couper en 4 aux ciseaux [ bien plus simple qu'avec un couteau ! ]. 
Ranger dans une grande boîte à biscuits et séparer les couches avec du papier sulfurisé.

Croques

Gâteaux de courgette [ la veille ]

Pour 4 belles courgettes...
Râper des courgettes avec leur peau. Les saler un peu puis les égoutter. Les faire revenir dans un peu d'huile d'olive bien chaude, jusqu'à ce qu'elles n'aient plus de jus.
Fouetter 4 œufs et les mélanger à 3/4 d'un gros pot de crème fraîche. Poivrer généreusement et rajouter un 125g de parmesan fraîchement râpé. Mélanger aux courgettes. Faire cuire dans des mini moules à cake jusqu'à ce que le centre ne tremblote plus et qu'ils soient d'une jolie couleur dorée [ 20 minutes dans mon four ]. Les réchauffer avant de servir, ou les grignoter bien froids.

Roulés au jambon [ la veille ]

Enduire les tranches de jambon de fromage blanc à votre choix [ aux noix, ail, fines herbes ], poivrer, recouvrir de salage verte dont les côtes ont été enlevées. Rouler et filmer serré.
Le jour du buffet couper en tronçons.

Roul_s_jambon

Mini club à la roquette [ la veille ]

J'ai préparé l'an passé un "pesto" de roquette, à base de cette salade si prospère dans mon jardin, et de noisettes grillées, dont le goût se marie très bien.  J'en ai tartiné des tranches de pain de mie sans croûte. Ensuite j'ai recouvert une tranche de très fines lamelles de concombre pelé et recouvert d'une autre tranche de pain, tartinée elle aussi de pesto. J'ai ensuite coupé en 4 triangles les sandwichs, les ai superposés dans un Tupper, entre des feuilles de papier sulfurisé, et ils sont restés au frais. Ces mini club ont eu un grand succès !

Club_roquette_concombre

Pita [ la veille ]

Préparer une pâte à pain classique, et la dégazer dès qu'elle a pris du volume. En faire des petits tas à aplatir. Glisser dans une poêle à feu moyen-fort jusqu'à obtenir une jolie couleur. Je les ai fendues en deux puis ouvertes pour faciliter les gourmands avides de les remplir. Cuites la veille, elles sont restées sous des torchons humides et ont été réchauffées à feu doux.

Pita

Et les desserts ?
Et bien du raisin rose, des mangues, des litchis [ oubliés au frigo... mais l'intention y était ] et quelques petits cœurs au chocolat, recouverts de copeaux de chocolat blanc. Quand ces gâteaux sont faits dans des petits moules en silicone nul besoin de battre les blancs en neige, ce qui rend leur préparation très rapide [ cuisson 12 minutes ].

Le lendemain téléphonez à vos enfants étudiants pour qu'ils viennent chercher tout plein de restes... Et les entendre dire "tu as toujours peur qu'il n'y en n'ait pas assez...." Quand je fais pour 20, je fais pour 30.

Par CookEco - A l'apéritif ou en entrée - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

21 mars 2010

Pour le printemps, ensoleillons les olives vertes

Le printemps est là ! Mais si, officiellement bien sûr, mais pas que ! Bientôt les amis prolongerons leurs visites puisque les soirées seront encore lumineuses. Préparer à l'avance quelques antipasti à servir à l'apéritif, c'est simple et tellement agréable de pouvoir servir autre chose que des cacahuètes. Aujourd'hui, les olives vertes. Dénoyautées, parce que c'est vraiment bien de ne pas avoir la table jonchée de noyaux.

Olives_a

Ingrédients
Olives vertes dénoyautées, 2 gros sachets souples [  très peu chères à L-Price ]
2 citrons confits rincés [ la recette en bas de cette note ]
Tomates séchées
Huile d'olive [ 2 c à soupe ]
1 tête d'ail
Persil, thym, piment, poivre

Plonger les olives vertes rincées dans un bain d'eau bouillante. Les égoutter.
Ébouillanter un grand bocal en verre, ou nettoyer une jarre en terre cuite vernissée et qui dispose d'un couvercle.

Olives_ail

Couper l'ail en gros morceaux à croquer ensuite par les amateurs [ moi ! moi ! ] , les citrons confits et les tomates séchées. Mélanger aux olives vertes. Poivrer, pimenter. Rajouter un hachis de persil, un peu de thym et les épices qui vous plairont. Pas de sel, les olives en contiennent beaucoup.

Olives_piment

Tasser dans le bocal ou la jarre. Verser un filet d'huile d'olive puis recouvrir d'eau bouillante. Fermer le récipient et conserver au frais et à l'abri de la lumière. Au bout de 3 semaines les olives sont divinement parfumées ! Pour en prélever utiliser une cuillère très propre.

Labn__bizayt_a

Pour devenir une pro des apéro-perso... préparer également des boulettes de fromage blanc à la libanaise, qui se conservent des mois, dans de l'huile d'olive, au frigo : la recette ici...


22 février 2010

Crackers et tuiles au parmesan

Cette recette est dédiée à ceux qui m'ont supportée un soir de tarot, tentant de garder ma patience [ 30 minutes ] puis succombant à mon impatience et leur accordant un sursis de 10 minutes pour qu'ils finissent enfin de manger  ce truc qu'ils avaient amené avec eux et qui est à mon sens [ auditif ] insupportable . Des cacahuètes enrobées d'une coque hyper croustillante. Excessivement bruyantes quand on les mange. Même entre amis, même nombreux, le bruit de ces coques à 90% chimiques [ en plus... ], bref ce bruit me rend aussi folle que le pop-corn dans une salle de cinéma...
Bref, faisons des crackers, des croustillants, des naturels,  qui permettent de s'entendre parler...
Quant aux classiques tuiles de parmesan, elle ne figurent ici qu'en rappel pour les étourdis qui ne savent comme il est facile d'obtenir ces petites tuiles fragiles dont l'unique ingrédient est le parmesan.

Crakers_parmesan_macro

Ingrédients
1 ramequin de flocons d'avoine
1 ramequin de parmesan râpé
75 g de beurre mou mais pas fondu
1 ou 2 œufs
1/2 sachet de levure chimique
Poivre, fleur de sel [ pour saupoudrer après cuisson ]

Crakers_parmesan_pile

Mixer tous les ingrédients, en rajoutant les flocons d'avoine en dernier. Suivant la consistance de la pâte mettre un ou deux œufs. La pâte doit pouvoir être étalée sur une plaque de cuisson, recouverte de papier sulfurisé ou d'un tapis en silicone. Plusieurs fournées seront nécessaires...
Dresser en grands rectangles [ qui ne s'étaleront pas à la cuisson ] : la pâte ne doit pas être top épaisse, mais la plus fine possible. Faire cuire à four chaud une quinzaine de minutes. Le parmesan n'aime pas devenir doré, il devient  alors amer. La couleur de la pâte doit donc rester pâle. Surveiller la cuisson en glissant une spatule sous la pâte. Quand elle se décolle c'est prêt.
Le beurre y fait de petites bulles [ voir photo ci-dessous, au sortir immédiat du four ]. Découper sans tarder des petits rectangles avec un grand couteau, en appuyant sans faire de mouvements de va-et-vient. Laisser refroidir.

Crakers_parmesan_cuisson_coupe

Vous pouvez les conserver quelques jours dans une boîte métallique et les faire réchauffer à four chaud quelques minutes pour qu'ils retrouvent leur croquant.
Servir avec des petites sauces [ roquefort, crème de noix, ciboulette, mousse d'avocat ].

Pour les tuiles au parmesan, qui ne seront faites qu'au dernier moment ; râper un morceau de parmesan frais, en déposer quelques cuillerées dans une poêle à feu moyen.

Tuiles_parmesan_cuisson

Retourner avec une spatule dès que cela est possible et faire cuire de l'autre côté. Très fragiles, ces tuiles sont exquises !

Tuiles_parmesan_a

Quelques flocons d'avoines restants, et vous pouvez tenter la version sucrée de tuiles très croustillantes !

Vous voulez imprimer la recette ?

01 février 2010

Rillettes de canard... citadines

Quand j'ai lu la note de Valentine, sur son très beau et très censé blog "Un soupçon de..." , sa note ! son conte plutôt, sur la fabrication de rillettes de canard... ce fut terrible. Je sentais l'odeur, j'avais en bouche le moelleux du canard qui a confit doucement... Il fallait que j'essaye. Mais ce n'était plus vraiment la saison des carcasses de canard gras. Tant pis, au diable l'avarice, trois magrets ont été sacrifiés, pour mon plus grand plaisir ! Que Valentine me pardonne ce sacrilège !

Rillettes_de_canard_a

Ingrédients
de la graisse de canard [ récupérée de précédentes boîtes de confit ]
3 magrets
2 échalotes
Sel, poivre, thym, quatre-épices

Au fond de ma cocotte en fonte j'ai déposé quelques cuillerées de graisse, les échalotes hachées, une branchette de thym frais, du poivre noir concassé, une pincée de quatre-épices et du gros sel. Puis les morceaux de magrets débarrassés de leur peau et coupés grossièrement [ voir photo ci-dessous ]. Je les ai ensuite recouverts de leur peaux de graisse. Puis ai rajouté 1/4 de leur hauteur d'eau.

Rillettes_de_canard__cuisson_

Et le tout a mijoté à tout petit feu, couvercle posé, deux heures durant, dans une odeur de... promesse de bonheur à tartiner.
Au bout des deux heures j'ai saisi avec une écumoire les morceaux de viande. J'ai voulu respecter la technique ancestrale... et ai pris une fourchette pour effilocher les viandes. Mais j 'ai vite arrêté... Vive cet outil merveilleux que sont les doigts !
Au fond ma cocotte, sous la graisse, un dépôt promesse de saveurs. C'est cette partie que j'ai prise avec une grosse cuillère et que j'ai peu à peu mélangée à la viande effilochée. Jusqu'à ce que la texture me paraisse bonne à tartiner sans être trop grasse.

Rillettes_de_canard__finition_

J'ai coupé du pain, ai fait grillé la tranche. Déposé un petit mont de rillettes. Ai remercié en pensée Valentine et son voisin aux précieuses recettes. Et dégusté.
Trois jours après les rillettes étaient encore meilleures, qu'on se le dise !
Trois petits pots ont été également stérilisés une heure en cocotte minute.... en ayant pris garde à ne surtout pas laisser de bulles d'air dans les pots !

Vous voulez imprimer la recette ?

 

Par CookEco - A l'apéritif ou en entrée - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

25 novembre 2009

Flanc de carottes au cumin

Pour décorer un plat, on choisit souvent les fagots de haricots verts [ verts ], ou une tomate poêlée [ rouge ]... pour parfois se rabattre sur la pauvre feuille de salade esseulée [ verte ]...
Et bien aujourd'hui je vous propose une couleur "flashy" pour un petit flanc salé qui rehaussera tous vos plats. Très rapide à cuisiner, parfumé, le flanc de légumes a plusieurs avantages ; il est économique, il se prépare à l'avance, supporte un réchauffage au micro-ondes, peut se congeler une fois cuit... et est esthétique !

Flanc_carottes_cumin_a

Ingrédients
Purée de carottes surgelée [ 750g, pour 15 flancs ]
3 œufs
3 c à soupe bombées de crème fraîche épaisse
Sel, poivre, cumin [ 1 c à café bombée]
Quelques feuilles de coriandre fraîche [ ou de persil ]

Faire décongeler puis "sécher" la purée à feu très doux. L'égoutter quelques minutes. Fouetter les œufs et la crème, assaisonner et remuer soigneusement l'ensemble. Goûter et rectifier l'assaisonnement.

Flanc_carottes_cumin__ingred_

Au fond de moules en silicone, déposer une jolie feuille de coriandre. Remplir les moules et mettre à cuire une trentaine de minutes. Les flancs sont cuits quand le centre ne tremblotte plus. Démouler après avoir laissé un peu tiédir.
Quelle belle couleur ! Et diététiquement il faut avouer que ces petits flancs sont parfaits !

Si vous vous voulez des idées de flancs de légumes...

Vous voulez imprimer la recette ?

 

17 novembre 2009

Foie gras... sacrilègement bon !

Vive l'abolition des privilèges, y compris en cuisine. Non, le foie gras n'est pas sacré, et il n'y a aucune raison de le traiter comme un despote et de s'incliner devant lui. Rien ne se crée en cuisine si l'on n'ose pas.
J'ai osé.
Et mes invités n'y ont vu que du feu...

Ce n'est pas tant que j'avais l'idée préconçue de cuisiner mon foie gras ainsi. D'autant, que ce n'est pas sa saison. Et oui, en Midi-Pyrénées, on le sait, il faut attendre les vrais premiers froids pour faire son foie gras. Mais j'avais envie de foie gras, ça ne se discute pas. Ma fille ayant traversé la cuisine au moment où je préparais la marinade, elle s'est arrêté. A humé l'odeur exquise et fine du foie frais, a poussé un cri de joie... Comment lui avouer que mon foie était prévu pour un repas avec mes amis trois jours après ?
Il me fallait lui en cuisiner un petit peu, sous peine de passer définitivement pour une mauvaise mère... ce que j'ai déjà fait avec des pizzas, ici....

Ingrédients
1 foie gras de canard [ environ 600 grammes ]
Marinade
Du très très vieux Banyuls, au sublime parfum de noix. Ou l'alcool qui vous plaira.
Sel, beaucoup de poivre au moulin, 1 pincée de quatre épices

Déveiner le foie, avec amour, ou avec empressement, au choix.
Et non, il n'y a pas de photos, c'est quasi impossible à faire si l'on doit se laver les mains à chaque opération. D'autant que la chaleur ne fait pas bon ménage avec l'opération.

Personnellement, je trempe mes mains dans un bol d'eau où des glaçons flottent au cours du déveinage. Bref, étant diablement pressée, j'ai déveiné le foie sans trop me préoccuper de son aspect [ vous comprendrez pourquoi après ]. Plus facile d'enlever le réseau de veineux en tranchant les lobes dans leur épaisseur...ce qui est normalement une hérésie... et les petits morceaux qui se sont détachés m'ont permis de cuisiner ma première version sacrilège.

Foie_gras_sacril_ge__bouts_

Mettre tous les morceaux dans la marinade, en les caressant un à un, pour bien les imprégner. Laisser au frais deux heures, ou plus si affinités.

Foie_gras_sacril_ge__ingred_

Foie gras, sacrilège n° 1, cuit en 8 secondes [ 2 parts ]

Foie_gras_sacril_ge_mini_portion_a

Dans un petit ramequin tasser les petits morceaux, en laissant un peu de marinade.
Filmer, et faire cuire 8 secondes au micro-ondes. Juste le temps de voir la graisse qui a fondu [ photo ci-dessous ]. Laisser reposer et mettre au frais jusqu'au lendemain. Démouler, trancher, admirer le rosé au centre. Déposer en petits morceaux sur du pain de campagne grillé et encore chaud.

Foie_gras_sacril_ge_mini_portion

Laissez votre fille s'extasier. Et dites lui que plus tard, quand elle sera grande autonome, elle fera elle aussi un délicieux foie gras comme sa maman.

Foie gras, sacrilège n° 2, farci au chutney de tomates vertes [ 10 tranches ]

Foie_gras_sacril_ge_pour_dix_a

Pour mes amis, j'avais décidé de leur servir le foie farci de chutney de tomates vertes. Mais de la confiture de figues aurait été parfaite également. Esthétiquement la couleur du chutney nuit un peu à la photo. Mais gustativement... c'est un régal !
Prendre un plat en pyrex, ou la lèche frite du four. Y étaler les morceaux de foie, en plaçant les plus gros morceaux à l'extérieur. Verser la marinade et couvrir de papier sulfurisé.
Mettre dans le four froid et faire cuire 20 minutes à 180°. Certains morceaux vous paraîtront "pas assez cuits", c'est normal. Le foie doit être mi-cuit !

Foie_gras_sacril_ge_four

Prendre un Tupperware rectangulaire, de format 15x8 cm.
Si si, j'ai bien une très jolie terrine en porcelaine. Mais oui, c'est bien un Tupper que je prends...
Le tapisser de film étirable.

Foie_gras_sacril_ge_moule

Dès la fin de la cuisson, en s'aidant d'une écumoire,  déposer la moitié des morceaux de foie très chauds : choisir d'abord les plus petits.  [ Garder la graisse du foie gras bien sûr ] Étaler du chutney ou de la confiture. Recouvrir du reste du foie gras [ les plus jolis morceaux, ce sont eux qui seront en haut des tranches, donc visuellement le résultat sera parfait ]. Tasser légèrement avec une cuillère et laisser tiédir.
Mettre au frais une heure, puis recouvrir d'un peu de graisse du foie chaude. Remettre au frais pour deux jours.
Pour démouler, c'est enfantin, vous avez le film plastique pour vous aider.
Pour couper les tranches, c'est idéal, votre foie est parfaitement calibré...

Foie_gras_sacril_ge_pour_dix_d_moulage

Et personne ne sait que vous avez fait cuire votre foie en vrac dans un four.
Évitez quand même de l'annoncer avant qu'ils n'aient fini de le savourer. Les convives sont parfois des pros de la cuisine du terroir [ un coucou à Did au passage ! ]

Ici vous trouverez ma recette préférée de foie gras, simplement cuit par le sel, ainsi que le foie gras au torchon.


Vous voulez imprimer la recette ?

 

03 novembre 2009

Chutney de tomates vertes

Tout à la fois acide, piquant et doux j'adore depuis toujours ce condiment qu'est le chutney. Ma mère ayant vécu en Angleterre, elle avait gardé certaines traditions culinaires indiennes savoureuses, dont le chutney à la mangue.  Devant toutes les  tomates vertes qui ont dû quitter le jardin l'idée m'est venue de tenter de les cuisiner "autrement".
Après la version sucrée, puis la version salée, voici le temps du condiment salé-sucré !

Chutney_de_tomates_vertes_A

Ingrédients [ prévoir une heure de préparation...et une heure de cuisson, pour 5 petits bocaux ]
1,6 kg de tomates vertesChutney_de_tomates_vertes__plucheur
2 très gros oignons
200g de sucre roux
1 pot de yaourt de miel
1/4 de litre de vinaigre blanc
1c à soupe de graines de moutarde
1c à soupe de graines de coriandre
1 tronçon de gingembre frais, ou congelé
5 clous de girofle
1c à soupe de gros sel
1c à café de quatre-épices
1c à café de piment [ facultatif ]
1c à café de poivre noir
Un peu de muscade

Peler les tomates...
Comme vous le constatez j'ai un petit instrument magique, un éplucheur à légumes dentelé. Même la peau des tomates mûres ne lui fait pas peur !
Couper les tomates en quartiers... et les épépiner. Les pépins de tomates deviennent amers en cuisant, l'opération est donc indispensable. C'est long, terriblement long ! J'avoue avoir regretté ne pas avoir de grand-mère au coin du feu qui s'en serait chargée... Recouper les tomates en morceaux de la taille d'un dé.
Après cette opération il reste environ 1,4 kg de tomates.

Chutney_de_tomates_vertes_oter_p_pins

Dans un grand fait-tout les mélanger avec les oignons coupés fins et tous les autres ingrédients. Piler  grossièrement les graines de moutarde et de coriandre, pour exhaler leur parfum. Remuer plusieurs fois  pour que les épices et le vinaigre se mélangent bien.

Chutney_de_tomates_vertes_ingredients

Mettre cuire, à couvert, à feu moyen. De temps en temps remuer, puis enlever le couvercle au bout de 45 minutes. Comme l'ensemble a réduit ! Mettre alors à feu vif sans cesser de remuer. Il ne doit presque plus y avoir de liquide et le chutney a la consistance d'une confiture épaisse.
Prendre un pilon à purée et écraser grossièrement les légumes. Il doit rester des morceaux, qui seront un régal à croquer ! Ôter les clous de girofle [ on les voit parfaitement ! ].

Chutney_de_tomates_vertes_bocaux

Mettre, bouillant, dans des petits bocaux qui ont été ébouillantés, ainsi que leurs couvercles, auparavant. Fermer les couvercles et laisser refroidir tête en bas.
Ce condiment est une petite merveille, à déguster avec des croustilles à l'apéritif, du riz bien chaud, un magret... et pour farcir du foie gras. Une fois le bocal entamé, le conserver au frigo.

Vous voulez imprimer la recette ?