Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

15 mai 2009

Gâteau poire gingembre, caramel de litchi

(...) Mais ce gâteau pourrait aussi s'appeler plus prosaïquement "Gâteau à la louche"... Je trouvais cela moins élégant, et puis il ne se mange quand même pas à la louche, ce serait un manque de touch of raffinement. Quoique Boris Vian chantait l'art du snobisme avec une p'tite cuillère plantée dans le camembert...  Je vais quant à moi aller au plus simple, et vos doigts feront l'affaire. Ou une petite fourchette à dessert.

G_teau_poire_gingembre__caramel_de_litchi_ENTIER

Ingrédients [ à adapter aux conserves présentes dans les placards ]
1 boîte de litchis
1 boîte de poires
1 morceau de gingembre confit
1 louche de sucre
1 louche de lait concentré non-sucré [ j'avais une boite à finir ! du lait ou 1 yaourt feront l'affaire]
1 louche bombée de farinecaramel_de_litchi_
100g de beurre fondu
3 œufs

Faire d'abord caraméliser le jus de litchi dans une poêle, à feu vif.
Suivant la marque, il peut être nécessaire de rajouter un peu de sucre.

Pendant ce temps préparer la pâte à gâteau.

A la louche. Même un enfant peut le faire !
Mais remuer avec une cuillère, ce sera plus simple.

Et surveillez la cuisson du caramel en même temps !

G_teau_poire_gingembre__caramel_de_litchi_ingred

Étaler la moitié de la pâte dans un moule, disposer des lamelles de poires [ garder le jus,et le reste des poires G_teau_poire_gingembre__caramel_de_litchi_montagequi vont aussi finir caramélisées ].
Parsemer de dés de gingembre confit et recouvrir du reste de pâte.
Mettre au four pour 30 minutes.

Votre caramel est maintenant prêt, faites y revenir les litchis. Oh, j'ai oublié de vous dire qu'ils ne sont là que pour accompagner le gâteau !
Retirer les fruits et garder au chaud le caramel.

Démouler le gâteau tant qu'il est chaud et y verser du jus de poire. Récupérer l'excès qui déborde et recommencer.
Découper une ouverture au centre du gâteau, y verser du jus. La pâte va ainsi devenir très moelleuse et parfumée.

G_teau_poire_gingembre__la_marguerite

Faire chauffer le reste de jus de poire jusqu'à ce qu'il caramélise lui aussi et y faire revenir le reste des poires coupées en lamelles épaisses.
Décorer le cœur évidé du gâteau avec les poires. Napper du caramel de litchi et l'étendre au pinceau. Sur chaque assiette poser une part de gâteau, quelques litchis, des lamelles de poire, un peu de gingembre confit et décorer d'un peu de caramel de poire.

G_teau_poire_gingembre__caram_lisation

Ce gâteau se décline à l'infini suivant les fruits au sirop utilisés...

G_teau_poire_gingembre__caramel_de_litchi_A

Vous aimez le gingembre ? Ici, un gâteau au chocolat et au gingembre, là, une mousse de poire au gingembre.
Et, en version salée, le
poulet au gingembre...

Vous voulez imprimer la recette ?


Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mai 2009

Tarte aux fraises

... aux parfums verts ...

J'adore les défis ! Peut-être parce qu'ils m'obligent à réveiller mon imagination...
Chantal, notre gastronome des assiettes gourmandes m'en a lancé un...
- Et si nous faisions une tarte aux fraises ? 
Et - immédiatement après avoir dit oui - j'ai repensé à notre défi parmentier de cet hiver. Nos deux versions, si différentes, celle gastronomique, celle économique, de la pomme de terre ; allez donc regarder  capuccino de pommes de terre façon JG Klein , et mon velouté de pommes de terre et gaufre parmentière...
Nous avons pourtant un point commun : nous cuisinons toutes deux avec amour. 

Voici la recette de Chantal, la " Tarte aux fraises... conique ! " Subtile, gracieuse et magique !
Elle a rendu rouge de confusion ma tarte aux fraises aux parfums verts....

Tarte__fraise_jardin_a

Pour 6 tartelettes de 10cm de diamètre

  • 500g de fraises
  • Pâte sucrée à la mélisseLa_pate

2O feuilles fraîches de mélisse [ à remplacer si nécessaire par du basilic ]
250g de farine
150g de beurre mou
75g de sucre
1 œuf et 1 pincée de sel

Hacher le sucre et la mélisse, puis rajouter le beurre en dés, à température ambiante. Bien mélanger avant d'y incorporer la farine tamisée et le sel.
Quand la pâte est homogène rajouter l'œuf.
Ne pas trop travailler la pâte, la mettre en boule et la laisser au frais.

  • Crème pâtissière à la mentheCr_me_patissi_re

15 petites feuilles de menthe fraîche
1 œuf et 2 jaunes d'œufs
75g de sucre
60g de farine
1/2 l de lait

Préparer la crème pâtissière en faisant tout d'abord infuser la menthe dans le lait très chaud.  Ne craignez pas le parfum de menthe, il restera très discret ! Filtrer avant utilisation.
Fouetter "au ruban" les œufs et le sucre, verser, tout en fouettant,  le lait bouillant en filet. Remettre sur le feu et faire épaissir en remuant continuellement.
Pour éviter la formation d'une peau lors du refroidissement de la crème, passer un petit morceau de beurre à Le_moulesa surface, tant qu'elle est chaude.

Découper la pâte à tarte en tronçons, plus faciles à étaler, en évitant d'utiliser trop de farine [ j'aplatis d'abord dans ma main et ne passe qu'un coup de rouleau à pâtisserie ]. Recouvrir les moules [ ici, en aluminium] juste beurrés. Les piqueter et écraser les bords avec les dents d'une fourchette.
Vous aurez un surplus de pâte, le garder... nous allons nous en servir ! 
Lamelles_d_cor
Sur la plaque de cuisson, poser sur du papier sulfurisé quelques fines lamelles de fraises et les saupoudrer de sucre glace. Elles cuiront en même temps que les tartelettes et serviront au décor.

Mettre les moules au congélateur 15 minutes avant de les faire cuire, puis en surveiller la cuisson. Ils ne doivent pas prendre trop de couleur [ 15 mn environ ].
Crumble
Pendant ce temps, faire un crumble, à la poêle, avec le reste de pâte. Utiliser des fourchettes en bois pour déliter la pâte, à feu assez doux. Peu à peu on arrive à en faire des miettes.
Poudrer de sucre et laisser cuire jusqu'à ce que la pâte soit croustillante.
L'odeur à la cuisson est divine...

Pate_cuite_et_cr_meDresser les tartelettes avec 2 c  de crème, recouvrir de lamelles de fraises.
Donner un tour de poivre  au moulin sur les fraises.
Poudrer de miettes de crumble.

Piquer une lamelle de fraise cuite. Disposer quelques fraises et un peu de crumble dans l'assiette.

Tarte__fraise_jardin_b

Tarte_m_lisse_menthe_fraise_bouch_e
Les parfums de mélisse et de menthe sont devenus très légers, et apportent un vrai plus à la classique tarte aux fraises.
Quant au crumble croustillant, il contrebalance parfaitement l'onctuosité de la crème pâtissière.

Et comme il s'agit quand même d'un défi entre Chantal et moi... je n'ai pas pu résister.
Une commentatrice m'ayant décerné le titre de "vraie demoiselle Tatin" avec mes pommes de terre espatarrées... Voici donc, avec les mêmes ingrédients, la tarte à l'envers !
Je vous autorise à sourire devant son petit air penché, mais n'ayant pas de cercle à dresser j'ai utilisé les moyens du bord [ une boîte de conserve retaillée ! ]

Tarte__fraise___l_envers_aTarte__fraise___l_envers_b






.









Une autre recette aux parfums verts ? Le roulé à la mélisse et à la menthe.

Vous voulez imprimer la recette ?


04 mai 2009

Charlotte fondante banane et noix de coco, nappage chocolat

Les biscuits Thé, vous connaissez ? C'est comme la crème de marrons Clément Faugier, ou la crème fraîche d'un vrai crémier ; des incontournables. Je vous rassure, mon blog n'a pas été mis en vente,  je ne touche aucun royaltie et ne suis liée à eux que par ma gourmandise ! Bref presque tout le monde connaît ces gâteaux en "mille-feuille" de biscuits Thé, liés par une crème dans laquelle il y a souvent du beurre ou de la farine... Et bien non, ce n'est pas du tout cette recette là que je vous propose ! Elle va je l'espère en surprendre et en conquérir certains...Un dernier argument ?  Elle se prépare en 15 minutes...

Flanc_banane_coco_chocolat_a

Ingrédients
3 paquets de biscuits Thé
1/2 l de lait
1 sachet de flanc instantané à la noix de coco
4 bananes
Un peu de noix de coco râpée

Glaçage [ facultatif... quoique... ]
150g de chocolat à pâtisser
2/3 d'un petit pack de 50cl de crème fraîche entière stérilisée
1 soupçon de Malibu [ vraiment facultatif... mais tellement agréable et discret... ]
Flanc_banane_coco_chocolat_montage
Préparer un moule à cake en le tapissant largement de film plastique.
Sortir de leur emballage les biscuits et préparer une assiette creuse.
Faire bouillir le lait, y dissoudre la poudre de flanc et fouetter jusqu'à la reprise de l'ébullition.  En verser dans une assiette creuse pour y tremper les biscuits. Attention, le flanc fige vite...
Tapisser le moule de biscuits trempés dans le flanc encore chaud. Pour la suite du montage il ne sera plus nécessaire d'avoir des biscuits imbibés.
Recouvrir de rondelles de bananes coupées en deux. 
Puis de biscuits.
Et encore de bananes. Flanc_banane_coco_chocolat_flanc_chaud
Ainsi de suite en terminant par des biscuits.

Faire réchauffer l'appareil à flanc, qui a tiédi dans la casserole.
Le verser, bien chaud dans le moule. Tapoter le moule sur le plan de travail pour que le liquide se répartisse bien.
Rabattre le film et y déposer 3 couteaux pour servir de poids à la charlotte.
Laisser refroidirFlanc_banane_coco_chocolat_NU.
Si vous ne voulez pas recouvrir la charlotte de ganache
[ malheureux, vous ne savez pas ce que vous perdez ! ]

Démoulez
le gâteau [ je le trouve tellement nu comme ça, c'est est indécent... un peu de chocolat, quand même... rien qu'un peu ? ]

Saupoudrez le d'un peu de noix de coco
râpée pour masquer sa nudité peu avenante et apportez le à table. 

Vous n'avez pas de photo parce que je ne le conçois pas sans sa ganache, moi... Mais je me répète peut-être un peu, là !

Malheureux !

Pour les vrais gourmands, maintenant, voici la suite des opérations...

Flanc_banane_coco_chocolat_bouch_e

Mettre un peu de papier sulfurisé sur les contours du plat de service avant d'y démouler la charlotte: vous pourrez ainsi recouvrir le gâteau de chocolat puis, en enlevant Flanc_banane_coco_chocolat_ganache_le papier protecteur, avoir un plat propre...
Faire fondre 4 minutes [ cela dépend des appareils ] au micro-ondes 150g de chocolat avec une c à soupe de Malibu. Remuer  et verser la crème fraîche liquide. Fouetter [à la main ] la préparation, qui a la consistance d'une mayonnaise, et la faire réchauffer au micro-ondes quelques secondes.
Verser le chocolat chaud sur la charlotte et en recouvrir les bords en s'aidant du plat d'un couteau. Il est autorisé de goûter le chocolat avec le doigt.

Flanc_banane_coco_chocolat_ganache__tal_e_

Saupoudrer de noix de coco râpée, puis enlever le papier de protection.

Mettre au moins 2 heures au frais avant de déguster, en sachant que cette charlotte sera encore meilleure le lendemain.

Flanc_banane_coco_chocolat_poudr__coco

Nulle crème pâteuse en bouche, au contraire vous découvrirez des parfums très frais, des bananes  fondantes, en compagnie de deux saveurs qui lui vont si bien ; la noix de coco et le chocolat.
Essayez la recette. Vous serez surpris...

Vous voulez imprimer la recette ?


Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mars 2009

Renversant renversé à l'ananas et aux Spéculoos

Ce renversé est issu de la rencontre renversante de Spéculoos, d'un ananas et d'une boîte de lait concentré sucré. Et d'une succession d'erreurs, pour lesquelles je vous fournis à chaque fois la solution appropriée. Il est moche mais divin, ce gâteau, et il serait dommage de ne pas le réaliser en évitant les erreurs que j'ai moi-même commises...

Renvers__ananas_A

Ingrédients
1 ananas ou 1/2 [ voir la suite ]
250g de Speculoos
125g de beurre
1 petite boîte de lait concentré sucré [ 397g ]
2 œufs
2 citrons

1ère erreur : concasser les biscuits - enfermés dans une poche plastique -, avec un rouleau à pâtisserie. Et  les mélanger au beurre fondu. Quel problème au final ? La pâte se coupe en gros morceaux sans suivre le tracé du couteau... Il est donc franchement difficile à servir de façon correcte !
Comment procéder : option mixeur pour avoir des miettes fines !

Renvers__ananas_fond

Tassée dans un moule à manqué tapissé de papier sulfurisé la pâte est aller se raffermir au frigo le temps de préparer l'appareil à l'ananas.

Battre le lait concentré avec  les œufs puis le jus des 2 citrons. La consistance s'épaissit un peu, comme par magie. 

2ème erreur : rajouter alors l'ananas coupé en dés et bien mélanger.
Comment procéder : un demi-ananas, pas un entier... Et en tout petits morceaux...toujours penser qu'un gâteau se coupe en parts....

Verser l'appareil dans le moule et glisser au four pour 15 minutes. 
Laisser refroidir au moins 3 heures.
Démouler [ facilement grâce au papier sulfurisé] 

Renvers__ananaspile_ou_face

3ème erreur : renverser le gâteau, alors que j'aurais tout simplement pu le retirer du moule avec le papier sulfurisé... Je voulais voir sa mine avec les Speculoos au dessus. Puis j'ai décidé de voir comment il était de l'autre côté, bien sûr, en position cheese-cake. Évidemment à force de faire des volte-face il en a perdu toute prestance...
Le regarder. Faire la grimace... il est moche, si si, moche, surtout maintenant. La crème est prise, mais pas suffisamment pour être vraiment présentable.  C'est entièrement de ma faute, on n'a pas idée de mettre un ananas entier, sans même le couper en tout petits morceaux...  dans si peu de crème !
Prendre alors le reste de Spéculoos, ceux qu'on pensait grignoter au goûter avec un bon café, les écraser sauvagement. Ah, ça fait du bien ! Saupoudrer ce dessus qui ne mérite maintenant que d'être dessous. Et renverser à nouveau le gâteau. Bref, sur la photo plus haut, côté face !
Ce qui va donner à la dégustation un biscuit un peu craquant au dessus, puis la fraîcheur citronnée de la crème truffée de morceaux d'ananas, et enfin une merveilleuse petite sensation de croustillant. J'ai adoré ! Mais toujours des parts imprésentables. Sauf en famille...
Comment procéder : le laisser dans le bon sens et camoufler son aspect moyennement joli avec un peu de poudre de Spéculoos.

Il y en a qui ont réussi à suivre le récapitulatif des étapes ?
Servir avec un peu de chantilly non sucrée. Parce que je le vaux bien, après de telles frayeurs [ un gâteau doit être joli ou ne pas être ].
* Pardon ma fille... je me suis juste inspirée de ta recette à toi ! Promis juré je fais bientôt ton vrai cheese-cake au citron sans rien y changer...

J'ai une pensée émue, me sentant particulièrement courge sur cette recette,  pour ce que j'écrivais à propos d'une autre de mes recette à l'ananas  "Tout le monde sait que les courges attirent les nanas...le a n'ayant pas été omis par inadvertance. Et attention aux pépins, ça va avec les courges..."

Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 mars 2009

Banoffee Pie

Aujourd'hui nous avons fêté deux anniversaires ; les 24 ans de ma fille aînée, avec une semaine d'avance, et mes 52 ans. J'ai voulu tester un nouveau gâteau, très à la mode dans les grandes villes, le Banoffe Pie ! Une croûte très sablée recouverte de confiture de lait, de rondelles de bananes fraîches, le tout surmonté d'un dôme immaculé de chantilly non sucrée.

Banoffee_Pie_A_

J'en vois qui imaginent le pire... et bien non ! D'accord, si vous voulez que ce gâteau soit d'une tenue remarquable dans les assiettes, il vous faudra rajouter du beurre au caramel, et peut-être un peu de fixant à la chantilly, même si la mienne est restée [ merci merci ] aérienne. Mais j'ai préféré faire la recette la plus légère possible... après avoir parcouru les sites anglais pour trouver l'originale. Ce qui n'est pas facile ! on voit même des Banoffe pie en verrines, plus faciles à servir, sans nul doute ! Et le beurre qui était parfois rajouté à la confiture de lait m'a laissée perplexe... jusqu'à ce je découpe ce beau gâteau ! Et oui, le caramel... ça coule ! Qu'importe, il est vraiment excellent !

IngrédientsBanoffee_Pie__le_sabl__ [ pour 10 parts ]
1 paquets de sablés Sprites
110g de beurre
4 bananes
3 packs de crème fraîche entière liquide
Environ 600g de lait concentré sucré transformé en confiture de lait [ la recette ici ]

Mixer les sablés avec le beurre fondu et étaler la pâte dans un moule à charnière, en la relevant sur les bords. Mettre au frais. Cette étape peut être réalisée la veille, mais monter le gâteau 2 heures avant le repas.

Banoffee_Pie__montage_Étendre la moitié de la confiture de lait [ la fouetter si elle semble trop épaisse ].

Recouvrir de rondelles fines de bananes et verser le reste de confiture de lait.

Enlever le moule et dresser le gâteau sur le plat de service. Qui doit être parfaitement plat !

Monter la crème très froide en Chantilly, rajouter un peu d'extrait de vanille et en recouvrir le gâteau, sans faire de rosaces.

Le résultat est excellent. Le fond croustille à merveille, les bananes enrobées de caramel de lait sont fraîches en bouche et la chantilly aérienne. Un très beau gâteau de fête !

Banoffee_Pie_part_

Pour une présentation exemplaire, j'ai compris que le beurre fondu, qui était rajouté dans certaines recettes à la confiture de lait, permet à la texture de rester parfaitement ferme lors de la découpe des parts... Mais 125g de beurre... j'ai préféré m'abstenir !

Vous voulez imprimer la recette ? 


17 mars 2009

Gâteau aux deux gingembres et au chocolat

J'adore le gingembre ; frais ou confit au sucre il apporte une note piquante aux recettes dont il rentre dans la composition.
J'adore aussi le chocolat... Il était donc normal que je tente de marier ces deux adorables déclencheurs de plaisirs.

G_teau_gingembre_chocolat_A

Les_gingembres_et_le_chocolat
Ingrédients
Gingembre frais [ un joli bout de racine ]
Gingembre confit [ en même quantité que le frais ]
125g de beurre
125 g de farine
125g de sucre
4 œufs
200g de chocolat... moins 4 carreaux

Hacher fin les gingembres et casser le chocolat grossièrement, au couteau, pour avoir ensuite de vrais morceaux fondants au sein du gâteau. Les_gingembres_et_le_chocolat_hach_s

Mélanger le beurre fondu et le sucre, puis la farine et les jaunes d'œufs.

Rajouter à la pâte le gingembre et les morceaux de chocolat et, en deux fois,  les blancs battus en neige avec un peu de sel.
G_teau_gingembre_chocolat_moule
J'ai trouvé ce moule très amusant chez un discounteur, pour un prix très réjouissant ... mais il pose un petit problème ; ses alvéoles s'écrasent sous le poids de la pâte et il est difficile de garder son aspect dentelé... J'ai personnellement "secoué" le moule à deux reprises en début de cuisson pour qu'il se redresse un peu !

Mettre au four pour environ 45 minutes.

J'espérais un gâteau qui enflamme réellement mes sens, et j'ai été presque déçue par sa douceur ! Un vrai mariage de raison que ces deux là ! Que même des enfants peuvent manger sans avoir la bouche en feu, et le chocolat, qui a été concassé grossièrement, apporte des touches fondantes très agréables.

Vous voulez imprimer la recette ?  

Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mars 2009

Un si petit péché...

Petit péché parfum pêcher, cela est-il pécher que de te savourer ?  Il ne compte pas, ou alors il est à prendre dans sa lunch-box lors de son voyage vers le paradis. Quant à moi, je l'aurais mangé bien avant, parce que je ne veux en dernier voyage qu'une volute de fumée. Et si possible une petite douceur chocolatée qui m'accompagnerait. Je ne crois pas au paradis, ni à l'enfer d'ailleurs. Je crois en l'humain. Et je trouve qu'il représente fort bien ces deux facettes à lui tout seul.
J'offre donc ces petits cœurs si doux et moelleux à tous ceux qui parfois ont oublié qu'ils en avaient un à offrir en partage. Et à tous ceux qui sont dans la peine, pour adoucir leur chagrin.

G_teau_aux_p_ches_a

Ingrédients
1 grosse boîte de pêches au sirop léger
Pour la pâte express
5 c à soupe de sucre en poudre
7 c à soupe de farine
2 œufs
1 pincée de sel
100g de beurre
1 c de levure [ bicarbonate pour moi ]
Grué de cacao [ facultatif ]

La pâte de ce gâteau est une spécialité que je fais quand je suis pressée et fatiguée. Un récipient et une G_teau_aux_p_chesingred_p_tecuillère suffisent.
Faire fondre le beurre et rajouter tous les autres ingrédients. Bien remuer, et c'est fini. La pâte reste molle.
J'y ai rajouté une poignée de grué de cacao, pour leur croquant, mais quelques pépites de chocolat auraient pu le remplacer.

Couper en 4 les pêches au sirop [ attention, garder le sirop ! ] et déposer leur côté bombé au fond de petits G_teau_aux_p_ches_moulemoules en silicone.
Sans se préoccuper de leur forme ou de leur place.
Il reste quelques bouts de fruits, les  couper puis les mélanger à la pâte.

Remplir les moules en suivant.

G_teau_aux_p_ches_bout15 minutes à four moyen-chaud et les petits gâteaux sont cuits. La pâte devient craquante G_teau_aux_p_ches_d_moul_sà la cuisson, les pêches restent moelleuses... l'ensemble est déjà irrésistible !

D'ailleurs, je n'ai pas résisté, j'ai goûté !

Derrière la pâte croustillante, les bouts de pêches fondent en bouche, le grué de cacao croque sous la dent... Vous l'avez compris, j'adore ce type de dessert ! Montre en main, en trente minutes il est préparé et cuit !


Petit péché deviendra diabolique avec un caramel de pêche... fait avec le sirop de la boîte
[ vous avez remarqué ? Je n'aime pas jeter ! ]

G_teau_aux_p_che_caramel_de_p_cheMis à feu vif dans une poêle il épaissit en une dizaine de minutes.
[ je m'en suis servi pour napper les gâteaux et chacun a pioché dans le caramel suivant son goût.
C'est à dire qu"il n'en n'est plus resté une goutte... ].

G_teau_aux_p_ches_b

Nous avons quitté la table le cœur léger, la bouche sucrée, l'esprit en paix... C'est ce que je ne peux qu'espérer pour vous. Bonne journée à tous...

Vous voulez imprimer la recette ?

Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

10 mars 2009

Poé de bananes

Quand j'étais petite... je vivais en Polynésie, à Tahiti. Dans la maison vivait avec nous ma nounou, Rosina... Ina, pour moi ! Ina m'adorait et moi de même [ sur la photo ci-dessous elle est à gauche. Au centre je buvais du lait de coco avec mon frère. Et à droite me voici avec les colliers de tiaré traditionnels ].

Rosina_et_moi

Ina me protégeait de la sévérité parfois justifiée de mes parents. Mais pour elle il était incompréhensible d'entendre parler de diététique. Si un enfant a faim, il doit manger... Et j'avais un solide appétit ! Le plat que j'adorais et avec lequel elle obtenait tout de moi, c'était le Poé de banane, ou Po'é, à la mode tahitienne !
Je ne retrouverai jamais le goût unique du Poé d'Ina, cuit avec tant d'amour  pour moi , mais je persiste à en faire ! Les bananes tahitiennes si sucrées et la noix de coco fraîchement cueillie manquent....  mais j'y retrouve quand même ce goût de l'enfance qui est si précieux à mon cœur. Donc, pour la photo, c'est tout nappé de coco, comme j'aimais,  j'aime, j'aimerai !

Po__comme_j_aime

Ingrédients
Au moins 2kg de bananes mûres épluchées
1 bâton de vanille
Fécule de manioc, ou fécule de tapioca [ il s'agit de la même plante ]
Du lait de coco, naturellement sucré, ou du lait de coco en boîte et un peu de sucre

Po__les_bananesCouper les bananes en rondelles et les faire cuire environ 15 minutes dans un fait-tout avec un peu d'eau.Po__ingredRajouter une gousse de vanille fendue en deux et dont les grains noirs ont été grattés.
Réduire en purée [ au mixer girafe ou avec un presse purée ].


Prendre deux bols identiques.
En remplir un de purée de bananes et la verser dans un grand saladier .
Au bout de 3 bols, rajouter 1 bol de fécule de manioc. Et ainsi de suite.
Bien mélanger pour ne pas faire de grumeaux.

Verser dans un grand plat huilé, moins profond que le mien pour le faire "dans la règle de l'art"...
Po__noix_de_cocoNormalement le Poé ne doit pas être plus haut que 3 centimètres. Mais moi je l'aime bien moelleux-collant, et Ina me le faisait ainsi... j'augmente donc la hauteur !
Le faire cuire environ 45 minutes, une pique en bois doit sortir sèche... sauf pour moi, qui le préfère collant...
Le servir coupé en carrés [ plus petits que ceux de mon assiette ! ] avec du lait de coco. Le Poé se mange tiède ou froid [ il est alors un peu plus compact ].
Ou râper de la noix de coco fraîche, la mettre à infuser dans un peu de lait et filtrer le jus. Sucrer ou non.

Po__aPo__cuill_re

Une précision :  les polynésiens adorent les femmes bien en chair !
Ce plat est donc à déconseiller à toutes celles qui préfèrent manger en comptant leurs calories.
Ce n'est pas grave, il y en a plus pour moi ! Qui ne grossit jamais...

Tama'a maita'i... bon appétit !

Vous voulez imprimer la recette ?  

05 mars 2009

Roulé aux violettes de Toulouse

Les violettes ont envahi tous les jardins de ma belle ville. Je ne pouvais que rendre hommage à son parfum si délicat en faisant un gâteau qui lui est tout spécialement dédié. Cet été j'avais cuisiné un roulé à la mélisse et à la menthe, tout simple,  qui avait eu un franc succès. Aujourd'hui le gâteau roulé que je vous présente est fourré d'une petite crème parfumée aux pétales de violettes et à la liqueur de violettes [ j'adore les réunions à la fin desquelles on vous offre un petit souvenir régional ! ].

Aa_Violettes_le_roul_

A_Violettes_cristalis_es
La veille, j'ai fait cristalliser quelques fleurs entières, en gardant un tout petit bout de leur tige. Un clic sur la photo pour la voir en grand format.

Tremper dans un blanc d'œuf légèrement battu les fleurs puis les "démouiller"*. Les saupoudrer alors de sucre à l'aide d'une passoire à thé et les faire sécher 24 heures près d'un radiateur.
* Démouiller ; action d'enlever le surplus de liquide sans sécher. Très joli verbe inventé par le fils d'un collègue. Il se démouille avec les mains après avoir pris sa douche. Et se sèche ensuite.

Préparer du sucre parfumé, avec des pétales qui vont rester enfouis dans du sucre toute une journée, jusqu'à utilisation pour la crème pâtissière. La crème doit être préparée avant de faire cuire le gâteau. Il est préférable d'en fourrer le roulé quand il est encore tiède pour que l'ensemble devienne très moelleux.

Ingrédients pour la crème pâtissière à la violetteA_Violettes_liqueur
1/2 l de lait
1 œuf entier et 2 jaunes
75g de sucre avec leurs pétales de violettes
60g de farine
Un peu de liqueur de violette

Fouetter les jaunes et l'œuf avec le Sucre_et_jaune_Violettes_cr_mesucre à la violette [ photo à gauche ] et la farine. Y verser doucement le lait bouillant, tout en remuant vivement. Faire épaissir à feu doux une dizaine de minutes, sans cesser de fouetter. Quand la crème est bien épaisse rajouter 1 c à soupe de liqueur de violette. Les pétales sont restées d'une jolie couleur bleue malgré la cuisson.
La couleur des violettes est très étrange... Mauves à la lumière du jour elles sont d'un bleu franc en lumière artificielle et après cuisson. Vous pouvez constater la différence sur les différentes photos...

Ingrédients pour le roulé
125 g de sucre
4 œufs
125 g de farine

Fouetter le sucre avec 4 jaunes d'œufs, puis mélanger à la farine. Rajouter les 4 blancs d'œufs fouettés en neige, en deux fois, la première pour assouplir le mélange jaunes-sucre-farine, la deuxième tout en délicatesse, pour préserver les blancs aériens. Étaler la pâte sur un grand moule tapissé de papier sulfurisé ou d'une feuille de silicone [ le truc bleu sur mes photos ! ]
La cuisson est rapide, environ 15 minutes, la pâte devant rester souple pour pouvoir la rouler sur elle même, dès la sortie du four, sans la sortir de son moule, mais en l'enroulant avec son papier sulfurisé ou la feuille de silicone. Quand le gâteau a tiédi, décoller le papier, le roulé garde alors sa forme et peut être fourré et ré-enroulé..

A_Violettes_le_roul__se_roule

Étaler la crème pâtissière sur toute sa surface et ré-enrouler le gâteau. Le résultat n'est pas du tout avenant, je vous l'accorde, il faut lui faire une beauté ! Couper les bords avec un couteau à dents [ donner les bouts au premier ado qui vous tombe sous la main, il vous dira merci en plus ! ].

A_Violettes_le_roul__s_enroule

Poudrer le roulé de sucre glace et répartir les violettes cristallisées. Maintenant, il est tout joli.

A_Violettes_le_roul__poudr_

Mettre au frais au moins une heure. Goûter. Goûter à nouveau. S'imprégner du léger parfum de fleur. Subtil, discret et si présent pourtant... Lécher discrètement la cuillère, puis l'assiette.

Roul__aux_Violettes_A

Et je me demande pourquoi Toulouse ne me subventionnerait  pas [ un repas à l'Amphitryon, par exemple, qui vient de décrocher sa deuxième étoile au Michelin.... ] pour avoir réalisé un gâteau au parfum de sa fleur... Toulouse est la capitale de la violette ! J'espère lui avoir rendu un hommage de cuisinière amoureuse de son parfum.

A_Violettes_le_roul__entier

Note 1 ; la liqueur de violette peut être remplacée par du sirop de violettes, plus facile à trouver. Réduire alors la quantité de sucre utilisé pour la confection de la crème.
Note 2 ; le sucre en poudre que j'ai utilisé pour cristalliser mes fleurs est hélas celui "premier prix" d'un discounteur. Et ses grains sont beaucoup plus gros que l'habituel sucre en poudre, ce qui est très dommage, même si les fleurs étaient craquantes à souhait. Tant pis, j'assume aussi mes choix de cuisinière économique même si je ne referai pas la même erreur !
 

Vous voulez imprimer la recette ? 

17 février 2009

Gâteau à l'ananas et au maïs

C'est à cause de ce "Doux" et de cette "Douceur", mots qui figuraient sur les deux boîtes de conserve, que l'idée de les associer dans ce gâteau m'est venue... "quand le marketing donne de l'imagination", aurait pu être le titre de la recette !

G_teau_ananas_ma_s_entierG_teau_ananas_ma_s_douceurs

Ingrédients
1 petite boite d'ananas en tranches
1 petite boîte de maïs en grains
4 œufs
150g de beurre
150g de farine
120g de sucre
Levure chimique [ ou 1c à café de bicarbonate ]

Faire caraméliser le jus des ananas avec 30g de sucre, dans une poêle. Quand le sirop épaissit rajouter le G_teau_ananas_ma_s_caram_lisationmaïs, rincé et égoutté. Laisser se caraméliser à feu vif.
Préparer la pâte avec la farine, les œufs et le sucre, la levure et le beurre fondu. Y rajouter les grains de maïs.

Verser au fond d'un moule à manqué un peu de caramel [ le faire en grande quantité, y rajouter de l'eau et le conserver dans des bocaux à confiture ] et y déposer les tranches d'ananas. Il en reste en général 1 ou 2 tranches, [ainsi qu'un petit peu de jus, le garder ] les couper en morceaux et les rajouter à la pâte.
Beurrer au pinceau les bords du moule. Verser la pâte et glisser à four chaud pour 45 minutes environ.
G_teau_ananas_ma_s_aDémouler chaud, arroser du reste de jus d'ananas. Passer un peu de caramel au pinceau pour apporter de la brillance. Le gâteau est meilleur après avoir refroidi un peu.
Et les grains de maïs ? Et bien ils surprennent en bouche, agréablement, ne sont pas croquants, juste un peu fermes !
Et, grâce à eux, le gâteau est un peu plus grand, ce qui n'est pas négligeable quand il y a beaucoup de gourmands ! Mais il n'y a rien de transcendant dans l'ajout de maïs, c'est ce qui m'a déçue un peu. Je voulais une originalité qui ne s'est pas retrouvée dans le mélange. La recette reste à refaire, avec ou sans maïs, le gâteau à l'ananas est un classique bien agréable à savourer !

G_teau_ananas_ma_s_part

Vous voulez imprimer la recette ?  

Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,