Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

26 février 2014

ChocoGremlins

Je ne voulais pas la publier, cette recette. C'est vrai, quoi, ils sont laids, mes ChocoGremlins. Pour de vrai. Mais addictifs aussi. Le fondant du chocolat, le croustillant des biscuits et le moelleux des raisins secs, le mélange fonctionne bien. Très bien même... Ils ont le pouvoir de transformer de charmants collègues qui ne viennent que rarement dans mon bureau en vrais étourdis qui sont obligés de revenir à de nombreuses reprises pour poser une question et picorer un ChocoGremlin en même temps ! Je suis donc o-bli-gée de publier la recette. Pour qu'ils puissent eux aussi reproduire ces moches petites bouchées au chocolat. Regardez la photo. Hein, franchement ! C'est laid. J'ai même essayé de les rouler dans de la noix de coco, histoire de les maquiller. C'est un tout petit peu plus esthétique, certes, mais loin d'être indispensable de l'avis des grignoteurs compulsifs de la chose. Bref, abracadabra, les voilà.

ChocoGremlin [mais si, il est beau, ton gâteau)

Ingrédients

200g de chocolat à cuire
150 g de beurre [au choix demi-sel ou pas, le ChocoGremlin est conciliant]
1 boîte de 400 ml de lait concentré sucré
24 biscuits Thé [ je n'ai pas de sponsoring, je déteste ça, mais ils ont top pour la recette]
Facultatif mais vraiment exquis ; 1 ramequin de raisins secs

Comment faire ?

S'armer d'une toque casserole, d'un spatule en bois et d'un plat rectangulaire ou carré tapissé de papier sulfurisé pour mouler la pâte à ChocoGremlin.

ChocoGremlin Ingred

Faire fondre le chocolat et le beurre dans une casserole.
Rajouter le lait concentré sucré [ et comme toujours avec le sucré, une pincée de poivre ou de piment ]
Maintenir à ébullition pendant 3 minutes et remuant comme si votre vie en dépendait. Ou soyez prêt à sacrifier votre casserole.
Sortir du feu.
Écraser les biscuits grossièrement au dessus de la préparation. Rajouter les raisins secs et bien remuer.
Verser dans le plat et tasser avec la cuillère en bois.

ChocoGremlin gloubiboulga


C'est tout. Oui, vous comprenez pourquoi j'hésitais. Surtout sans photo transcendalement retouchée...Je sais, je sais, j'aurais pu...
Bref, quand la chose est froide, découpez en petits carrés. Déposez les négligemment dans une assiette. Et regardez...

ChocoGremlin (laid mais bon !)

Il n'y aura bien tôt plus rien à voir, je vous le garantis.
Vous pouvez servir les ChocoGremlins dès le lendemain de leur préparation, mais ils sont encore meilleurs quand ils sont découpés après un repos de 3/4 jours au frigo. Je sais, c'est long. C'est laid aussi... Mais c'est bon.

Vous voulez imprimer la recette ?

 

Par CookEco - Bouches sucrées - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 janvier 2010

Oranges confites et orangettes

J'ai acheté un cageot de 10kg d'oranges bio pour 7€. Savez-vous comment les différencier des classiques oranges ? Elles ne brillent pas... et sont comme légèrement poudrées de blanc. De belles dames parfumées, qui ont à leur tour embaumé ma maison en cuisant. Mon idée de départ n'était pas de faire des orangettes, mais des quartiers confits, et des oranges entières confites, pour qu'elles gardent le plus possible du moelleux de leur pulpe. A grignoter avec un peu de fromage blanc, à glisser en petits morceaux dans des gâteaux. Puis, chemin faisant, les orangettes ont quand même fini par se faire. Mais elles aussi avec un peu de pulpe encore rattachée à l'écorce confite. Elles sont ainsi très moelleuses.
Un cadeau qui va avec ce long cheminement que sont les fruits confits ; la maison s'est cru pendant plusieurs jours une annexe du marché de Noël de Strasbourg, dont le parfum d'épices m'avait enchantée !

Ingrédients  et du temps... au moins 3 jours
des oranges bio [ 8 ]
du sucre roux [ près d'1 kg ]
miel [ compter 2 C à soupe par fruit ]
zeste d'un citron
chocolat noir pour les orangettes
épices, à doser suivant le goût ;  bâtons de cannelle, cannelle en poudre, muscade, clous de girofle, anis vert,  badiane étoilée, coriandre, quatre épices, gingembre frais [ ou congelé comme ici ], baies de genièvre

Les oranges confites

1]  Laver les oranges au savon, et les brosser, même si elles sont bio !
Les plonger à deux reprises pour une cuisson de cinq minutes dans de l'eau bouillonnante.

Oranges_confites_Cuisson_1

2]  Pré-découper les oranges en quartier, en les laissant toutefois encore rattachées à leur base.
Les déposer dans un fait-tout [ qui finira tout collant au bout des 3 jours ! ] . Verser  dans leur cœur du miel, et y planter un bâton de cannelle.  Puis du sucre, sans compter mais sans en faire trop [ c'est de la cuisine, pas de la chimie... ], le zeste du citron, les épices, de l'eau au 3/4 de la hauteur.
Faire cuire à couvert deux heures. Retourner de temps en temps les fruits.

Oranges_confites_Cuisson_2

Égoutter les oranges avec une écumoire et les poser sur une grille, elle-même posée sur la lèche-frite. Enlever les clous de girofle et les bâtons de cannelle qui se sont glissés dans les fruits, les remettre dans le sirop,  qui sera utilisé le lendemain. 
Ficeler les fruits pour que les quartiers se maintiennent  et laisser les fruits sécher 24 heures à l'air libre.

3]   Dans le même fait-tout, où il reste de l'eau merveilleusement sucrée et parfumée,  rajouter encore du sucre et un peu d'eau, et recommencer la cuisson pour deux heures, à petit feu. Retourner de temps en temps les fruits.
Égoutter et laisser sécher encore 24 heures à l'air libre.

Oranges_confites_s_chage

Vos oranges confites [ compter 3 quartiers par assiette, pas plus ] sont maintenant prêtes à être consommées avec un fromage blanc bien frais. Elles se conservent très longtemps dans un Tupper au frigo, prêtes à être détaillées en tout petits morceaux à glisser dans un gâteau au chocolat, ou un banal quatre-quart, qui en sera transcendé ! Hachée, l'orange confite parfume une pâte à crêpes. Un petit morceau dans un ragoût de porc fait également merveille.


Les orangettes

Orangette_a

4]  J'ai poursuivi une troisième cuisson d'une heure pour une partie des oranges, dont j'ai détaché les quartiers, ceux destinés aux orangettes.

Oranges_confites_quartier

Le temps de séchage est également de 24 heures à l'air libre en suivant ! Il ne reste plus beaucoup de chair, en réalité, mais le peu qu'il y a suffira à rendre vos orangettes très moelleuses.
Trancher en fins bâtonnets.

Oranges_confites_lani_res

Faire fondre du chocolat noir au bain-marie, rajouter un tout petit peu d'eau, et maintenir au chaud le temps de tremper vos orangettes dans le chocolat [ avec les doigts ou en piquant les lanières avec des piques en bois ].

Oranges_confites_chocolat

Laisser sécher... et voilez de sucre glace avant de savourer !

Le parfum qui flotte dans la maison pendant quelques jours est absolument merveilleux, rien que pour cela je ne saurai trop vous recommander de tester les oranges confites !

Et si vous aimez les petites douceurs à croquer sous une robe de chocolat, allez donc voir mes datte-ries...

 

Vous voulez imprimer la recette ?

Par CookEco - Bouches sucrées - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 décembre 2009

Dattes-ries de Noël... [ Pâte de dattes n° 2 ]

Après avoir testé une première recette à base de  pâte de dattes avec un gâteau fondant au chocolat, voici une seconde idée de grignotage, ma foi fort sympathique, et qui change des orangettes.

Datte_ries_a

Ingrédients
Pâte de dattes [ ou dattes dénoyautées et hachées ]
Chocolat noir.

Datte_ries_macro

Couper en tranches la pâte de dattes, et se souvenir de son enfance, quand on façonnait des petits boudins de pâte à modeler... Faire rouler jusqu'à obtention d'un rouleau fin. Procéder sur une feuille de silicone ou un papier sulfurisé, la datte fraîche a en effet une texture assez collante.

Datte_ries_tron_ons

Mettre au congélateur une ou deux heures afin de raffermir la pâte.
Faire fondre au bain-marie du chocolat noir fort en cacao. Il faudra laisser le récipient dans sa casserole d'eau chaude, pour que le chocolat reste le plus souple possible. Et éventuellement remettre à chauffer en cours d'opération.
J'ai testé tout d'abord en trempant la pâte de dattes dans le chocolat ; mais il y a alors vraiment trop d'épaisseur ! J'ai fini par disposer les rouleaux sur une grille et je les ai peints, tout simplement.  Par trois, pour aller plus vite ! D'abord un côté, puis l'autre. Et on finit par moucheter les bords. Ce qui bien sûr vous transforme en gamine de cour maternelle, avec du chocolat plein les doigts ! Les douceurs de Noël, ça se mérite ! Un autre avantage du pinceau est qu'il donne l'impression d'écorce d'arbre et non celle d'une enveloppe toute lisse...

Datte_ries_chocolatage

Laisser prendre au frais, puis saupoudrer de sucre glace. Les dattes-ries se conservent au frigo.
Le résultat est fondant et très parfumé !

Par CookEco - Bouches sucrées - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 décembre 2009

Choco-dattes [ Pâte de dattes n° 1 ]

A côté des amandes, pignons et cerneaux de noix qui sont disposés à profusion en prévision des fêtes de fin d'année, mon regard s'arrête devant un rectangle emballée de film transparent, contenant une pâte brune. De la purée de dattes. Curieuse, je touche du bout des doigts ; la pâte est moelleuse à souhait.
Provenance ; Algérie.
Ingrédients
; dattes. 
Prix
  .... je manque tomber à la renverse... Stupéfaction ! 1,99€ le paquet de 1 kilo. Au prix des dattes je me suis empressée de tester le produit !
Un de mes enfants, dont le goût pour ce fruit est immodéré, passe justement à la maison quelques heures après. Nous ouvrons le paquet, en coupons [ ce n'est pas si facile ! ] deux petits bouts, et testons... Merveille, cette purée de fruit est la quintessence de la datte fraîche. Pas celle dont la peau a craquelée et s'est vernie. Non, la datte fraîche. Pour moins de deux euros le kilo [ demain je retourne me réapprovisionner ! ].
Quelques idée jaillissent dans ma tête de cuisinière... En voici le premier résultat, le gâteau au chocolat et aux dattes... Un merveille de douceur : la pâte à 65% de cacao a été très peu sucrée, et, mélangée à 150g de dattes, on obtient une texture fondante à souhait. Pour équilibrer les saveurs j'ai tranché le gâteau et ai rajouté une pointe de crème fraiche "nature", sans sucre.

G_teau_aux_dattes_a

Ingrédients
150 g de chocolat fort en cacao
Une pincée de poivre et une de sel [ pour l'équilibre des saveurs ] 
100g de beurreG_teau_aux_dattes_ingred
70g de sucre
50g de farine
150g de pâte de dattes [ ou l'équivalent en fruits, dénoyautés puis hachés ]
3 œufs, blancs et jaunes séparés
Quelques c  de crème fraîche épaisse

Faire fondre ensemble le beurre et le chocolat, au micro-ondes. Remuer, laisser tiédir et rajouter le sucre, puis la farine et enfin les jaunes d'œufs. Saler et poivrer.

G_teau_aux_dattes_le_chocolat

Mélanger la pâte de dattes avec 1/2 verre d'eau chaude pour l'assouplir. L'incorporer à la pâte à gâteau.

Fouetter les blancs et mélanger doucement l’ensemble.

G_teau_aux_dattes_la_pate

Verser dans un moule [ en silicone ici, sinon, beurré et fariné ] et faire cuire environ 30 minutes à190°. Le gâteau doit vous paraître encore bien mou au centre.
Le laisser tiédir avant de le démouler, puis refroidir avant de le trancher dans son épaisseur.
Le gâteau étant très moelleux cette opération est délicate ; je me suis aidée de deux couteaux à pain pour soulever le "chapeau"...

Tartiner d'un peu de crème fraîche épaisse, qui apportera la note fraîche et légèrement acide qui se marrie à merveille à l'onctuosité du gâteau...
Nous l'avons préféré bien froid, plutôt qu'à température ambiante.

G_teau_aux_dattes_macro

Notez sur votre liste des courses ; trouver de la pâte de dattes...

 

Vous voulez imprimer la recette ?

 

Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 novembre 2009

Amour en cage, robe chocolat


Son cœur, en soleil rougeoyant.
t_Phylasis_Kirielle
En captivité de dentelles desséchées.
Qui avait tressé les fibres
en corselet pour ce cœur esseulé ?
Dessiné cette cage ajourée
en panier tricoté de lumière ?
Le cœur en robe acide et douce mûrissait.
Cœur en cage.
Cage à cœur.
Amour en cage.
Amour en gage d'être libéré.
Cage fragile, gage docile.
Son cœur, en soleil vieillissant.
En prison de murs de poussière.
Son cœur attendait.
D'être savouré.
En robe de chocolat
A l'amertume noire
En bouchée sucrée.


Trêve de poésie [ la photo ci-dessus vous montre un fruit "oublié", en réalité sa cage est comme du papier parchemin]
Regardez comment décorer vos desserts avec ce délicieux fruit qu'est le physalis, si joliment nommé "amour en cage". Dites à ceux qui ne le connaissent pas qu'il ne contient pas de noyau, a une chair douce et acide , et qu'ils peuvent tenter l'aventure de saisir les pétales poudrés de neige et de porter le fruit en bouche, sans peur. Dans sa robe de chocolat noir ils seront surpris du délicat mélange de saveurs.

Amour_en_cage_a


Déplier les pétales des physalis et les maintenir repliées en hauteur, comme un parapluie retourné par un vent malin : vous serez surpris de devoir même en déchirer un peu certains, tant ils sont solides malgré leur apparence fragile. Le fruit est un très légèrement collant, c'est normal. Ne pas l'essuyer.

Amour_en_cage_d_pliage

Faire fondre du chocolat noir au micro-ondes.
Tremper les fruits un à un et les déposer sur une assiette très légèrement huilée.

Amour_en_cage_chocolat

Laisser le chocolat se figer, puis décoller les physalis.

Amour_en_cage__se_figent_

Déployer en corolle les feuilles et les poudrer de sucre glace à l'aide d'une passoire fine. Il n'y a pas trop de photos, alors que ces amours chocolatés sont si jolis... mais j'étais terriblement pressée !
En déposer sur des petits gâteaux au chocolat, par exemple.

Par CookEco - Bouches sucrées - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 novembre 2009

Brownie au chocolat et amandes caramélisées

Quand des soirées entre amis sont prévues sur le thème du jeu [ scrabble, tarot ] rien n'est mieux que de présenter les gâteaux en petits morceaux qui se mangent sans assiette, et sans y penser. Quelques tuiles aux amandes, un brownie, et voilà de quoi satisfaire le plus grand nombre. Y compris la cuisinière, le brownie faisant partie des gâteaux les plus rapides qui soient à faire, puisque sans blancs à battre en neige...
Je fais toujours caraméliser les fruits secs avec une partie du sucre composant ma recette, m'étant aperçue que les morceaux restaient ainsi croquants.

Brownie_aux_amandes__A_

Ingrédients  ceux qui comptent leur calories s'abstenir...
200g de chocolat 
150 g de beurre [ beurre aux cristaux de sel très conseillé ]
120 de sucre [ 80 + 40 ]
75 g de farine
4 œufs
150g d'amandes concassées, ou de noix
Sel [ sauf si beurre salé ], poivre et minuscule pincée de piment [ pour équilibrer les saveurs ]

Pendant que le chocolat, cassé en carrés, fond au micro-ondes avec le beurre, faire caraméliser dans une poêle les amandes avec 40 g de sucre et peu d'eau.

Brownie_aux_amandes__ingred_

Remuer chocolat et beurre et rajouter 80g de sucre  et la farine tamisée. Incorporer les œufs entiers, un à un. Rajouter les amandes, remuer et verser dans un moule recouvert de papier sulfurisé.
Faire cuire 20 à 30 mn -pas plus- à 180 °.

Brownie_aux_amandes_macro

Vous voulez imprimer la recette ?

 

Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 septembre 2009

Moelleux au chocolat et tomates vertes confites

Le long d'un mur de ma maison les pieds de tomates cerises grimpent, grimpent à n'en plus finir. Les grappes de tomates vertes clignotent au moindre rayon de soleil. Jaune ! Rouge ! J'adore mon mur en guirlande de fruits... Légume ou fruit ?  choisissez ce qu'il vous plaît, aujourd'hui je vous présente mon gâteau au chocolat et aux tomates vertes...

Moelleux_chocolat_tomates_vertes_A

Surprenant ? Et surtout succulent ! Les tomates vertes ont confit dans un sirop de sucre, se sont nappées de vanille et ressemblent étrangement à de gros raisins secs très moelleux, avec une imperceptible pointe acide très agréable.

Pousse_tomate

Ingrédients
1 bol de tomates cerises vertes
1 verre de sirop de sucre
100g de beurre
100g de chocolat à cuire
2 œufs
2 c à soupe de farine
2 c à soupe de sucre
Sel, poivre, pointe de piment [ pour le gâteau ] et vanille

Moelleux_chocolat_tomate_B

Cuisson_tomates
Mettre à confire les tomates vertes dans le sirop de sucre pendant environ 20 minutes.

Ne pas trop les remuer, pour éviter d'éclater les fruits, mais tourner vigoureusement  la casserole pour bien les napper.

Quand le sirop commence à caraméliser rajouter un peu de vanille liquide et stopper la cuisson en posant la casserole dans de l'eau froide.

Faire tiédir si nécessaire avant de les utiliser dans le gâteau.

Pate_g_teauPréparer le gâteau en faisant fondre au micro-ondes beurre et chocolat. Rajouter les autres ingrédients, sans oublier la pointe de piment,  et bien mélanger. La pâte a une consistance molle. La verser dans un moule beurré et fariné.

Déposer les tomates confites au-dessus et faire cuire 15 à 20 minutes à four moyen-chaud. Le gâteau doit rester fondant.

Le démoulage est assez périlleux, et à réaliser tant que le gâteau est chaud, pour éviter que le caramel qui a pu glisser au fond ne se solidifie.

Et là... savourez... encore tiède....
L'ensemble est réalisable en moule individuels : pensez à réduire alors le temps de cuisson à 10-15 minutes.

Moelleux_chocolat_tomate_macro


Vous voulez imprimer la recette ?

Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 mai 2009

Charlotte fondante banane et noix de coco, nappage chocolat

Les biscuits Thé, vous connaissez ? C'est comme la crème de marrons Clément Faugier, ou la crème fraîche d'un vrai crémier ; des incontournables. Je vous rassure, mon blog n'a pas été mis en vente,  je ne touche aucun royaltie et ne suis liée à eux que par ma gourmandise ! Bref presque tout le monde connaît ces gâteaux en "mille-feuille" de biscuits Thé, liés par une crème dans laquelle il y a souvent du beurre ou de la farine... Et bien non, ce n'est pas du tout cette recette là que je vous propose ! Elle va je l'espère en surprendre et en conquérir certains...Un dernier argument ?  Elle se prépare en 15 minutes...

Flanc_banane_coco_chocolat_a

Ingrédients
3 paquets de biscuits Thé
1/2 l de lait
1 sachet de flanc instantané à la noix de coco
4 bananes
Un peu de noix de coco râpée

Glaçage [ facultatif... quoique... ]
150g de chocolat à pâtisser
2/3 d'un petit pack de 50cl de crème fraîche entière stérilisée
1 soupçon de Malibu [ vraiment facultatif... mais tellement agréable et discret... ]
Flanc_banane_coco_chocolat_montage
Préparer un moule à cake en le tapissant largement de film plastique.
Sortir de leur emballage les biscuits et préparer une assiette creuse.
Faire bouillir le lait, y dissoudre la poudre de flanc et fouetter jusqu'à la reprise de l'ébullition.  En verser dans une assiette creuse pour y tremper les biscuits. Attention, le flanc fige vite...
Tapisser le moule de biscuits trempés dans le flanc encore chaud. Pour la suite du montage il ne sera plus nécessaire d'avoir des biscuits imbibés.
Recouvrir de rondelles de bananes coupées en deux. 
Puis de biscuits.
Et encore de bananes. Flanc_banane_coco_chocolat_flanc_chaud
Ainsi de suite en terminant par des biscuits.

Faire réchauffer l'appareil à flanc, qui a tiédi dans la casserole.
Le verser, bien chaud dans le moule. Tapoter le moule sur le plan de travail pour que le liquide se répartisse bien.
Rabattre le film et y déposer 3 couteaux pour servir de poids à la charlotte.
Laisser refroidirFlanc_banane_coco_chocolat_NU.
Si vous ne voulez pas recouvrir la charlotte de ganache
[ malheureux, vous ne savez pas ce que vous perdez ! ]

Démoulez
le gâteau [ je le trouve tellement nu comme ça, c'est est indécent... un peu de chocolat, quand même... rien qu'un peu ? ]

Saupoudrez le d'un peu de noix de coco
râpée pour masquer sa nudité peu avenante et apportez le à table. 

Vous n'avez pas de photo parce que je ne le conçois pas sans sa ganache, moi... Mais je me répète peut-être un peu, là !

Malheureux !

Pour les vrais gourmands, maintenant, voici la suite des opérations...

Flanc_banane_coco_chocolat_bouch_e

Mettre un peu de papier sulfurisé sur les contours du plat de service avant d'y démouler la charlotte: vous pourrez ainsi recouvrir le gâteau de chocolat puis, en enlevant Flanc_banane_coco_chocolat_ganache_le papier protecteur, avoir un plat propre...
Faire fondre 4 minutes [ cela dépend des appareils ] au micro-ondes 150g de chocolat avec une c à soupe de Malibu. Remuer  et verser la crème fraîche liquide. Fouetter [à la main ] la préparation, qui a la consistance d'une mayonnaise, et la faire réchauffer au micro-ondes quelques secondes.
Verser le chocolat chaud sur la charlotte et en recouvrir les bords en s'aidant du plat d'un couteau. Il est autorisé de goûter le chocolat avec le doigt.

Flanc_banane_coco_chocolat_ganache__tal_e_

Saupoudrer de noix de coco râpée, puis enlever le papier de protection.

Mettre au moins 2 heures au frais avant de déguster, en sachant que cette charlotte sera encore meilleure le lendemain.

Flanc_banane_coco_chocolat_poudr__coco

Nulle crème pâteuse en bouche, au contraire vous découvrirez des parfums très frais, des bananes  fondantes, en compagnie de deux saveurs qui lui vont si bien ; la noix de coco et le chocolat.
Essayez la recette. Vous serez surpris...

Vous voulez imprimer la recette ?


Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 mars 2009

Saucisson... pur cacao et amandes

Cornet_de_frites_d_ananas_a

Il surprend toujours, ce saucisson, et est un parfait poisson d'avril !
Si vous voulez parfaire l'illusion, accompagnez-le d'un cornet de frites... d'ananas !

LE_Saucisson_au_chocolat_

Il a la fière allure d'un marquis tout poudré, et un vrai cœur de gamin, puisque ce sont les enfants qui le réussissent le mieux.

Saucisson_au_chocolat_une_tranche

Ingrédients
1 paquet de boudoirs [ il y en a environ une quinzaine ]
125g de beurre fondu
1 ramequin de cacao
1 ramequin d'amandes effilées

Mixer les biscuits avec le beurre fondu. Rajouter le cacao, mixer à nouveau, puis les amandes et bien mélanger à la main ou à la cuillère.

Saucisson_au_chocolat_ingred

Je vous le dis, un enfant peut le faire !
Et s'il a besoin de se défouler , le petiot, emballez les boudoirs dans une poche plastique fermée hermétiquement et laissez-le frapper dessus avec un rouleau à pâtisserie jusqu'à ce que miettes s'en suivent.
Façonner un boudin et l'emballer dans de l'aluminium.

Afin de renforcer son aspect sausissonesque "essorer"  fortement le rouleau pour y laisser des empreintes. Laisser au frigo une nuit ou 2 heures au congélateur.

Démouler, et saupoudrer de sucre glace. Frotter avec les mains pour lui donner un aspect fariné. Et voilà, c'est tout !

Saucisson_au_chocolat_roul__poudr_

Une tranche, accompagnée d'un simple flanc à la vanille et c'est un petit bonheur...

LE_Saucisson_au_chocolat_et_ses_tranches_

Vous voulez imprimer la recette ?

Par CookEco - Bouches sucrées - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mars 2009

Gâteau aux deux gingembres et au chocolat

J'adore le gingembre ; frais ou confit au sucre il apporte une note piquante aux recettes dont il rentre dans la composition.
J'adore aussi le chocolat... Il était donc normal que je tente de marier ces deux adorables déclencheurs de plaisirs.

G_teau_gingembre_chocolat_A

Les_gingembres_et_le_chocolat
Ingrédients
Gingembre frais [ un joli bout de racine ]
Gingembre confit [ en même quantité que le frais ]
125g de beurre
125 g de farine
125g de sucre
4 œufs
200g de chocolat... moins 4 carreaux

Hacher fin les gingembres et casser le chocolat grossièrement, au couteau, pour avoir ensuite de vrais morceaux fondants au sein du gâteau. Les_gingembres_et_le_chocolat_hach_s

Mélanger le beurre fondu et le sucre, puis la farine et les jaunes d'œufs.

Rajouter à la pâte le gingembre et les morceaux de chocolat et, en deux fois,  les blancs battus en neige avec un peu de sel.
G_teau_gingembre_chocolat_moule
J'ai trouvé ce moule très amusant chez un discounteur, pour un prix très réjouissant ... mais il pose un petit problème ; ses alvéoles s'écrasent sous le poids de la pâte et il est difficile de garder son aspect dentelé... J'ai personnellement "secoué" le moule à deux reprises en début de cuisson pour qu'il se redresse un peu !

Mettre au four pour environ 45 minutes.

J'espérais un gâteau qui enflamme réellement mes sens, et j'ai été presque déçue par sa douceur ! Un vrai mariage de raison que ces deux là ! Que même des enfants peuvent manger sans avoir la bouche en feu, et le chocolat, qui a été concassé grossièrement, apporte des touches fondantes très agréables.

Vous voulez imprimer la recette ?  

Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,