Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

24 septembre 2008

Clafoutis de mangue au curcuma et noix de coco

Sa recette tombait pile-poil au bon moment. J'avais une mangue dodue et mûre à point et du curcuma, qui colore les aliments d'un jaune orangé redoutable [ un clic ici pour voir du riz au curcuma ] et est un formidable anti-oxydant.
J'ai adoré ce dessert. Et puisqu'il n'a pas eu l'heur de plaire à ma benjamine, qui n'aime pas trop la noix de coco... j'en ai mangé deux !
J'ai tout d'abord coupé les joues de la mangue, puis les ai quadrillées de la pointe d'un couteau. Il suffit ensuite de racler la peau pour avoir les cubes intacts.

Clafoutis_de_mangue_au_curcuma_ingred

IngrédientsConcentr__de_coco

1 mangue
1 œuf

2 belles c à soupe de crème fraîche
du concentré de coco [ facultatif, voir ci-contre, une pâte que l’on râpe ]
2 c à soupe de sucre
Curcuma

Couper les joues d’une mangue, puis quadriller la chair de la pointe d'un couteau, jusqu’à la peau. Il suffit ensuite de racler la peau pour avoir les cubes intacts.

Fouetter l’œuf avec 1 C. à soupe rase de Curcuma, rajouter la crème fraîche et le concentré de coco (environ 1 c à soupe ). Ce produit qui se présente sous forme d'une pâte dure se râpe lors de son utilisation et se conserve ensuite indéfiniment au frigo... On le trouve dans les supermarchés asiatiques. Finir en rajoutant le sucre.
Répartir les cubes de mangue dans des ramequins, verser la crème au-dessus, et mettre au four pour une vingtaine de minutes, le temps que le centre ne tremble plus.
Servi tiède, juste parsemé de quelques cristaux de sucre.

Clafoutis_de_mangue_au_curcuma__a_

Vous voulez imprimer la recette ?  

Par CookEco - Entremets et douceurs - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 septembre 2008

Les figues pochées et leur petite gelée

Vite vite, leur saison va bientôt se terminer... Les tatins ont débuté le ballet, les confitures, épuisées, dorment déjà dans leur placard, et quelques figues gorgées du  soleil de l'été [ une cuvée rare ] attendent d'être pochées.

Les_figues_poch_es__b_

J'ai préparé un sirop avec 200g de sucre dans 3/4 de litre d'eau, et j'y ai plongé les figues entières. Sans Figues_poch_esenlever leur petite queue, si pratique après pour les manger du bout des doigts, mais aussi pour qu'elles résistent mieux à la cuisson sans éclater... En 15 minutes de cuisson à gros bouillon, elles sont prêtes.

Je les égoutte en faisant attention à ne pas trop les écraser et je conserve le sirop de cuisson. Tant qu'il est chaud j'y fais fondre quatre feuilles de gélatine.
Les_figues_poch_es__gel_e_
Le résultat ?

Une gelée pas trop prise, très douce au goût, et qui va à Amandes_grill_esmerveille au centre du fromage blanc  ou du yaourt à la grecque qui accompagnera les figues pochées, parsemées de quelques amandes grillées.

Un dessert d'automne pour fin d'été frais...
Quand elles sont pochées, elles adorent aussi recouvrir un lit de crême pâtissière sur un fond de pâte sablée... de vraies perverses...

Les_figues_poch_es_a

Par CookEco - Entremets et douceurs - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

10 août 2008

Perles du Japon au lait de coco

J'ai toujours adoré ce dessert, que j'agrémente de parfums différents au gré du jus de fruits  choisi. Il a l'avantage d'être frais, onctueux, parfumé, nourrissant, pas trop sucré... et est un parfait complément des repas- salades. Sans compter qu'il se prépare à l'avance...

Perles_coco_3_verres

Ingrédients ;
100 gr de perles du Japon
1 litre de lait de coco
[ facultatif :2 c à soupe de concentré de coco râpé "creamed coconut" qui amplifie le goût de coco, voir photo plus bas. On le trouve dans les supermarchés asiatiques]
50 gr de sucre
1/2 litre de jus de fruits 100 % fruits
De la gélatine en poudre [ 1 sachet ] ou des feuilles [6 demi feuilles]
1 grenade

 
Gelée de fruits

Faire bouillir une quantité suffisante de jus de fruits pour y dissoudre les feuilles Perles_coco_verresou la poudre de gélatine; Perles_coco_3_grainspuis mélanger avec le reste de jus de fruits. Versez  le liquide obtenu au fond de jolis verres ou des verrines.

Les miennes ? Des bougeoirs Iké@ par lot de dix...si si...
Parsemez de quelques grains de Grenade [ c'est facultatif, mais si joli...] et mettre au frais.


Perles_coco_cubes
Perles_coco_gel_eIl va vous rester du jus de fruits préparé, versez le dans une assiette creuse et mettez la au frais.
Quand la gelée sera prise, vous quadrillerez la surface pour en faire des petits cubes.


 Perles du Japon

Perles_coco_concentr__de_cocoDans le lait de coco très chaud [ évitez de le faire bouillir pour que le fond n'attache pas ], verser les perles du Japon en pluie. Et là... remuer... encore et encore... presque 20 minutes ! Rajouter le sucre à la fin, quand les perles sont presque translucides.
Laisser un peu refroidir puis remplir doucement vos verres et verrines dont la gelée est ferme.
Parsemez ensuite des cubes de gelée de fruits [ attention, la texture est moelleuse] et de grains de grenade.


Perles_coco_l_autre_verre

Vous pouvez tenter, vous aussi, de verser [ tout doucement ] les perles chaudes sur la gelée à peine prise : les perles vont aller au fond et la gelée va remonter au fur et à mesure et tapisser les parois. Voici le résultat :

Perles_coco_sur_mousse_1

Je crois que c'est mon entremets favori !
La texture fondante des perles du Japon cuites dans ce coco crémeux, puis la gelée si douce, et les grains de
Grenade qui explosent en bouche...pour moi, c'est format grand verre...pas le petit...
J'ai déjà testé ces parfums :

Jus de banane-goyave, avec quelques bananes poêlées au fond.
Jus mangue-passion, lamelles de mangues poêlées et quelques grains de fruit de la passion.

Jus d'ananas et cubes d'ananas rôtis.
Jus de fraises  et framboises fraîches.
Si vous utilisez du nectar de fruits, ne sucrez pas les perles. Ce dessert doit rester frais ! 

Perles_coco_mini_fini

Vous voulez imprimer la recette ?

12 juillet 2008

Confiture de lait express

Confiture_de_lait__2_

A la demande de ma fan n° 1 [j'ai parlé de ma fille aînée, qui m'assure que beaucoup d'amis lui ont demandé comment la faire], voici donc la "recette" de ma confiture de lait.
En réalité nous sommes bien loin de la Duche de leche telle qu'on la cuit en Argentine. Des litres de lait mélangés à du sucre, qui cuisent longuement [ce qu'il manque dans ma recette c'est l'odeur sublime de caramel dans la cuisine...] , épuisant les cuisinières remuant inlassablement leur chaudron.
Ma confiture de lait en est la version moderne, tellement connue que je pensais qu'elle était implantée dans les gènes des gourmands. Force est de reconnaître que ce n'est pas vraiment le cas...
Acheter cinq [et plus si affinités] boîtes de lait concentré sucré. Confiture_de_lait
Qu'importe la marque, prenez donc les moins chères !
Cinq, parce qu'il faut optimiser le temps de cuisson, et les boîtes de conserve ont une  espérance de vie de plusieurs années... si les gourmands de passage ne se voient pas confier un petit pot pour leurs soirées d'hiver, leur petit coup de blues [ messieurs-damesmessieurs-dames les docteurs de l'âme, je suis sûre que trois cuillères de confiture de lait sont parfois une excellente prescription à une légère déprime].
Sortir la cocotte-minute.
La vieille antique, l'indémodable-indétrônable dont le chuintement est promesse de bonheur. Je dépose un mouchoir de coton au fond, pour que les boîtes de métal ne l'abîment pas. Je couvre d'eau les boîtes, je ferme... et hop... 30 minutes de cuisson à partir de la mise sous pression. Il faudra laisser refroidir dans la cocotte avant de saisir les boîtes de délice.
Et là, si vous aviez des étiquettes en papier, vous les retrouvez, flottant dans l'eau de cuisson. Pensez à en coller une nouvelle... "Confiture de lait faite maison", vous évitera six mois après de vous demander "mais qu'y a -t-il donc là-dedans" ?
Et maintenant... ouvrez une boîte... plongez votre doigt cuillère... c'est fondant, exquis, doux, sucré, tapissant la langue et le palais d'un merveilleux goût de caramel au lait, comme un bonbon ancien...
Transvasez le contenu de la boîte que vous venez d'ouvrir dans un bocal en verre, ou en plastique, pour mieux la conserver...Nul besoin de frigo si vous finissez dans les deux semaines, sinon, oui. Et là, vous risquez d'avoir quelques cristaux durs de sucre qui se forment... pas de panique, un petit tour au micro-ondes et tout redevient lisse.
Si vous faites de crêpes vous savourez cette confiture de lait à son summum.
Une cuillerée à côté d'une tarte aux pommes, c'est divin...
Réchauffée au micro-ondes et en filet sur une boule de glace à la vanille, c'est somptueux...

Bon goûter !