Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

12 décembre 2009

Le Figuigers, un fleuron de la gastronomie gasconne

Le Figuigers... mais que diable est-ce donc ?
"Fi"... pour figues, "gui" pour le nom gascon du canard, le guit, "gers", département de Midi-Pyrénées

Le Figuigers, c'est un canard gras, qui a été engraissé aux figues et au maïs, [ imaginez le parfum délicat de la chair...], canard désossé et farci de son foie gras en son centre.

Captura

Habitant Toulouse ville, je n'élève pas encore de canards dans mon jardinet... Aujourd'hui, je vous présente simplement le merveilleux Figuigers que la petite Céline, pétillante collègue gersoise, m'a vanté, des étincelles plein les yeux.
- Vas voir leur site, ils sont formidables. C'est la famille Gesta, de la ferme en Castéra.

Cajb

J'y suis allée, ai rêvé devant la présentation de ce fameux Figuigers, puis j'ai téléphoné [ 05 62 65 98 65  ], commandé, cuisiné... et dégusté. Un avant-goût de Noël pour fêter les 22 ans de mon n° 3.
Bien sûr ce plat a un coût. Pesant un peu plus de 3kg, il coûte 90€ et a permis à 8 convives d'être très copieusement servis. Nous aurions pu être 10...

Mon rôle ?
Découper en tranches épaisses 3kg de pomme de terre, les saler et les poivrer, et les laisser cuire en les retournant dans la graisse qui s'écoule du figuigers [ qui est déjà assaisonné ].

Figuigers_cuisson

Ah, la cuisson... Très spéciale ! Il faut compter deux heures et demi. Une heure à feu très doux, un heure à feu moyen [ tout est expliqué dans la fiche jointe ! ], puis 30 à 45 minutes de repos dans de l'aluminium, four éteint. Avec un couteau électrique les tranches sont parfaites, dévoilant a chair bien rose du canard engraissé aux figues, dont le parfum est insoutenable... et le foie gras, là, juste cuit à cœur...

Figuigers_coupe

Pour parfaire l'alliance figue-canard  j'ai déposé à mi-cuisson des figues demi-sèches dans les pommes de terre, et ai poêlé au dernier moment des figues congelées cet automne.

Figuigers_figues
Figuigers_accompagnement

Une merveille... Que dire d'autre ?
Je sais qu'ils livrent en colis express via un emballage isotherme, et si je peux donner l'envie de découvrir le parfum du figuigers, j'en serai tout simplement heureuse.

Je vous souhaite de très belles fêtes !

Par CookEco - La tradition, c'est bon ! - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 décembre 2009

Ravioles de foie gras

Noël approche, mais avant même cette fête si traditionnelle, il y a les 21 ans de mon fils... Une aubaine pour rassembler la fratrie autour d'un bon repas, avant que les estomacs ne soient saturés par les excès à venir... Ces ravioles très fines, nappées d'une sauce à base de bouillon de canard, de miel et de vinaigre balsamique réduit, sont accompagnées de petits dés de foie gras poêlés.  Elles ne nécessitent l'utilisation que du plus petit lobe d'un foie gras de canard cru. Soit 1/3 d'un foie, environ 8€.

Ravioles_de_foie_gras_

Ingrédients pour 18 ravioles de 10cm, soir 6 assiettes [ et du temps, assurément... ]
200g de foie gras de canard cru
200g de farine
2 œufs
Pour la sauce
Quelques manchons de canards gras [ 1,20 € pour 4 ]
1 échalote
3 c à soupe de vinaigre balsamique réduit longuement [ consistance nappante ]
1 à 2 c à soupe de vinaigre balsamique normal
1c à soupe de miel
1c à soupe de Maïzena

Préparer le bouillon de canard, [ doit être réalisé la veille ] en faisant rissoler les manchons de canard avec une échalote et une feuille de laurier. Mouiller d'eau, saler,  et laisser cuire deux heures, à petit feu. bouillonnant.  Dégraisser après refroidissement et filtrer.

Ravioles_de_foie_gras__sauce_

Prélever un peu de bouillon froid, y délayer la Maïzena. Faire cuire avec environ 1/2 litre du bouillon, en rajoutant les ingrédients notés.
Goûter à de nombreuses reprises, afin de ré-équilibrer le mélange acide-sucré ; aucun des deux ne doit dominer l'autre. La sauce doit être très parfumée, assez courte, et onctueuse.

Préparer la pâte à ravioles [ peut-être remplacé par de la pâte à lasagne fraîche ]
La recette de pâte à  pâtes est simplissime. Pour 100g de farine, 1 œuf à température ambiante. Pas de sel... ce sera l'eau de cuisson qui sera salée généreusement.

Ravioles_de_foie_gras__p_te_

Étaler la pâte en longs rectangles presque transparents. La pâte doit devenir translucide. Un laminoir est fortement recommandé pour ne pas avoir de sur-épaisseur. Si vous achetez de la pâte à lasagnes fraîche, étalez-là encore avant de l'utiliser. Fariner le dessous de la pâte pour faciliter son utilisation !

Foie gras
Couper le foie gras en gros dés, saler, et poivrer très généreusement.
Le foie va beaucoup réduire lors de la cuisson des ravioles, le morceau doit donc être assez gros. Même si cela ne vous permettra pas d'obtenir des "raviolis" dodus et bien calibrés, je vous assure que, parfois, mieux vaut un plat goûteux et moins esthétique ! Garder les dés de foie gras restants au frais.

Les ravioles
Découper des ronds de pâtes d'environ 10 cm. Déposer un dé de foie gras, recouvrir d'un autre rond de pâte. Si, comme moi, vous utilisez de la pâte que vous venez juste de réaliser, la simple pression des doigts suffit à souder les bords. Sinon, mouiller légèrement avec de l'eau [ pas de l'œuf, dont le goût apparaîtrait ]. Soulever avec un couteau rond les ravioles,  passer leur dans une assiette de farine afin qu'elles ne collent pas. Les mettre au frais jusqu'à utilisation.

Ravioles_de_foie_gras__ravioles_

S'organiser pour servir brûlant l'ensemble...
Faire chauffer le reste du bouillon de canard, avec quelques pluches de persil.
Faire chauffer la sauce et la maintenir chaude.
Faire bouillir une grande quantité d'eau salée. Y plonger les ravioles pour environ 5 minutes. Tester la cuisson en pinçant un bord avec l'ongle. Elles doivent rester très légèrement fermes, sans être dures. Al dente !
Préparer un poêle qui devra être bien chaude [ sans matières grasses ] pour faire revenir 4 mn les dés de foie gras.
Poser les ravioles dans des assiettes creuses, justes prises avec une écumoire. Napper d'un peu de sauce et déposer quelques dés de foie gras poêlés.
Verser dans une petite tasse à café posée à l'extérieur de l'assiette le bouillon de canard bien chaud. Chacun le boira suivant son goût, pendant ou après les ravioles !

Le silence se fait. L'appareil photo reste dans la cuisine, il ne faut pas faire attendre les gourmands...
Chacun choisit la cuillère ou la fourchette, à son goût.
Le pain frais est là, qui servira à saucer jusqu'à la dernière goutte de ce plat de fête.

Vous voulez imprimer la recette ?

 

Par CookEco - Petits plats de fête - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

17 novembre 2009

Foie gras... sacrilègement bon !

Vive l'abolition des privilèges, y compris en cuisine. Non, le foie gras n'est pas sacré, et il n'y a aucune raison de le traiter comme un despote et de s'incliner devant lui. Rien ne se crée en cuisine si l'on n'ose pas.
J'ai osé.
Et mes invités n'y ont vu que du feu...

Ce n'est pas tant que j'avais l'idée préconçue de cuisiner mon foie gras ainsi. D'autant, que ce n'est pas sa saison. Et oui, en Midi-Pyrénées, on le sait, il faut attendre les vrais premiers froids pour faire son foie gras. Mais j'avais envie de foie gras, ça ne se discute pas. Ma fille ayant traversé la cuisine au moment où je préparais la marinade, elle s'est arrêté. A humé l'odeur exquise et fine du foie frais, a poussé un cri de joie... Comment lui avouer que mon foie était prévu pour un repas avec mes amis trois jours après ?
Il me fallait lui en cuisiner un petit peu, sous peine de passer définitivement pour une mauvaise mère... ce que j'ai déjà fait avec des pizzas, ici....

Ingrédients
1 foie gras de canard [ environ 600 grammes ]
Marinade
Du très très vieux Banyuls, au sublime parfum de noix. Ou l'alcool qui vous plaira.
Sel, beaucoup de poivre au moulin, 1 pincée de quatre épices

Déveiner le foie, avec amour, ou avec empressement, au choix.
Et non, il n'y a pas de photos, c'est quasi impossible à faire si l'on doit se laver les mains à chaque opération. D'autant que la chaleur ne fait pas bon ménage avec l'opération.

Personnellement, je trempe mes mains dans un bol d'eau où des glaçons flottent au cours du déveinage. Bref, étant diablement pressée, j'ai déveiné le foie sans trop me préoccuper de son aspect [ vous comprendrez pourquoi après ]. Plus facile d'enlever le réseau de veineux en tranchant les lobes dans leur épaisseur...ce qui est normalement une hérésie... et les petits morceaux qui se sont détachés m'ont permis de cuisiner ma première version sacrilège.

Foie_gras_sacril_ge__bouts_

Mettre tous les morceaux dans la marinade, en les caressant un à un, pour bien les imprégner. Laisser au frais deux heures, ou plus si affinités.

Foie_gras_sacril_ge__ingred_

Foie gras, sacrilège n° 1, cuit en 8 secondes [ 2 parts ]

Foie_gras_sacril_ge_mini_portion_a

Dans un petit ramequin tasser les petits morceaux, en laissant un peu de marinade.
Filmer, et faire cuire 8 secondes au micro-ondes. Juste le temps de voir la graisse qui a fondu [ photo ci-dessous ]. Laisser reposer et mettre au frais jusqu'au lendemain. Démouler, trancher, admirer le rosé au centre. Déposer en petits morceaux sur du pain de campagne grillé et encore chaud.

Foie_gras_sacril_ge_mini_portion

Laissez votre fille s'extasier. Et dites lui que plus tard, quand elle sera grande autonome, elle fera elle aussi un délicieux foie gras comme sa maman.

Foie gras, sacrilège n° 2, farci au chutney de tomates vertes [ 10 tranches ]

Foie_gras_sacril_ge_pour_dix_a

Pour mes amis, j'avais décidé de leur servir le foie farci de chutney de tomates vertes. Mais de la confiture de figues aurait été parfaite également. Esthétiquement la couleur du chutney nuit un peu à la photo. Mais gustativement... c'est un régal !
Prendre un plat en pyrex, ou la lèche frite du four. Y étaler les morceaux de foie, en plaçant les plus gros morceaux à l'extérieur. Verser la marinade et couvrir de papier sulfurisé.
Mettre dans le four froid et faire cuire 20 minutes à 180°. Certains morceaux vous paraîtront "pas assez cuits", c'est normal. Le foie doit être mi-cuit !

Foie_gras_sacril_ge_four

Prendre un Tupperware rectangulaire, de format 15x8 cm.
Si si, j'ai bien une très jolie terrine en porcelaine. Mais oui, c'est bien un Tupper que je prends...
Le tapisser de film étirable.

Foie_gras_sacril_ge_moule

Dès la fin de la cuisson, en s'aidant d'une écumoire,  déposer la moitié des morceaux de foie très chauds : choisir d'abord les plus petits.  [ Garder la graisse du foie gras bien sûr ] Étaler du chutney ou de la confiture. Recouvrir du reste du foie gras [ les plus jolis morceaux, ce sont eux qui seront en haut des tranches, donc visuellement le résultat sera parfait ]. Tasser légèrement avec une cuillère et laisser tiédir.
Mettre au frais une heure, puis recouvrir d'un peu de graisse du foie chaude. Remettre au frais pour deux jours.
Pour démouler, c'est enfantin, vous avez le film plastique pour vous aider.
Pour couper les tranches, c'est idéal, votre foie est parfaitement calibré...

Foie_gras_sacril_ge_pour_dix_d_moulage

Et personne ne sait que vous avez fait cuire votre foie en vrac dans un four.
Évitez quand même de l'annoncer avant qu'ils n'aient fini de le savourer. Les convives sont parfois des pros de la cuisine du terroir [ un coucou à Did au passage ! ]

Ici vous trouverez ma recette préférée de foie gras, simplement cuit par le sel, ainsi que le foie gras au torchon.


Vous voulez imprimer la recette ?

 

29 janvier 2009

Velouté de châtaignes, copeaux de foie gras

Voici une recette tout simplement savoureuse, égayée d'un soupçon de folie douce, pour se souvenir combien il est bon d'être à l'abri du froid et de la pluie durant ce long hiver. Le foie gras n'est bien sûr pas indispensable mais quel bonheur que son goût si fin en bouche !  Nougaro le chantait, ici, c'est aussi le pays de la castagne... et oui, la châtaigne !

Velout__aux_ch_taignes_a

L'idée du velouté m'est venue au supermarché, en trouvant de la purée de marron Clément Faugier [ dont je Velout__aux_ch_taignes_ingredraffole de la crème de marrons ; un clic ici pour ma recette du gâteau qui lui rend hommage ], bref la purée de marrons était très peu chère ; moins de 1,50€ la boîte de 375g. J'ai aussi saisi quelques marrons entiers cuits [une grosse boîte ], cette soupe étant notre repas du soir... suivie d'un bon dessert.

La recette a été réalisée à 4 mains : celles de mon fils de 20 ans et de ma presque belle-fille. En fin de compte ma chute en moto et l'immobilisation de ma main droite a du bon !

Velout__aux_ch_taignes_rouxFaire dissoudre un cube de bouillon dans 3/4 de litre d'eau bouillante, puis rajouter la purée de châtaignes. Fouetter.
Dans la casserole qui sera la soupière de service, préparer un roux avec 25g de beurre fondu et y verser de la farine [ aïe aïe aïe je ne mesure pas, regardez la photo de gauche pour avoir une idée de ce que j'obtiens, c'est un roux assez solide ! ]. Faire roussir la farine et verser ensuite le bouillon de châtaignes.
Fouetter, passer un petit coup de mixer plongeant et laisser cuire une demi-heure, en rajoutant les 2/3 des marrons cuits entiers.

Si vous avez réalisé puis congelé en petits morceaux du foie gras au sel, alors que l'on le trouvait à un prix modique [ 18 € le kilo à L-Price ] vous en ferez des copeaux soyeux sans vous sentir coupable de grever votre budget... Je vous en rappelle la recette simplissime en bas de la note ! Celle de mon foie préféré, celui que je savoure sur une tranche de pain de campagne grillé et encore tiède !

Velout__aux_ch_taignes__foie_gras

Détailler à l'économe des copeaux du foie gras encore congelé [ il va fondre très très vite dans les assiettes ] et en parsemer le velouté brûlant une fois servi ....
Une merveille... au goût très fin, très doux et en même temps puissant.

J'aime la castagne... mais quand elle se consomme à la cuillère  ! 

 

Velout__aux_ch_taignes_b


Le foie gras au sel

Les proportions sont données pour 1 kilo de foie... à vos balances et calculettes !
24 g de sel fin... et autant de poivre que vous le voudrez...
Enrober le foie avec la quantité nécessaire de sel  [ que vous aurez versé dans une assiette ], en le frottant légèrement. Glissez-en dans les interstices... Poivrer abondamment, et entourer les morceaux dans du film étirable. Le laisser tel quel au froid pendant 36 heures... Puis le rincer à l'eau froide et l'essuyer. Votre foie est tout nu,  vous allez l'enduire maintenant de poivre. Moi, je rajoute aussi une petite touche de sel, mais ayez la main légère ! Mieux vaut le manger parsemé de fleur de sel que de le servir trop salé ! Filmez serré et oubliez-le dans la zone froide du frigo : vous pourrez le consommer dans trois jours, ou le congeler... Il faudra le décongeler la veille du repas, au réfrigérateur, pas à l'air libre.

Vous voulez imprimer la recette ?  

Par CookEco - Soupes et bouillons - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

27 décembre 2008

Cailles farcies

Âmes sensibles s'abstenir, ces dodus petits oiseaux dont Brillat Savarin faisait l'éloge, vont finir par être dévorés. Achetées juste après le réveillon de Noël, elles étaient moins chères qu'un poulet ! Au diable l'avarice, ils auront donc des cailles, ce qui a enchanté la tablée ! Moi-même suis bien incapable de saisir leurs petites cuisses jolies pour les manger... mais mes invités, oui... La photo n'est pas très jolie... je n'avais vraiment pas le temps, les pâtes fraîches servies en accompagnement refroidissant très vite... Si les filets sont faciles à découper au couteau, la tâche devient ensuite plus ardue. J'ai donc convié [ une rêgle ancienne du savoir-vivre ; c'est à la maîtresse de maison de dire ce qui peut se faire...] la tablée à saisir les cailles avec leurs doigts pour en grignoter les chairs, comme Brillat-Savarin le préconisait...

Cailles_farcies_se_rotissent

La préparation est simple ; je farcis les cailles de farce fine au milieu de laquelle je glisse un petit morceau bien poivré de foie gras cru de canard [ 18€ le kilo à Le@der-Price, je n'ai jamais trouvé mieux, et en ai même congelé quelques uns ! Mais j'habite la bonne région, Midi-Pyrénées, peut-être n'avez vous pas cette chance ]. Et puis, dites vous que la touche de foie gras pas n'est pas indispensable !

Cailles_farcies_montage

Ensuite, j'ai recousu le croupion des bestioles et les ai parées de fines bandes de lard fumé. qui protègera les Cailles_farcies__par_es_chairs lors de la cuisson.

Il ne reste plus qu'à les rôtir, dans du beurre, et de les hydrater d'un peu de vin blanc.
Compter une vingtaine de minutes de cuisson.

Si j'avais été plus rigoureuse, j'aurais ficelé les cailles avec leurs bandes de lard... qui se sont carapatées au fur et à mesure de la cuisson !

Cailles_a

Vous voulez imprimer la recette ?  

Par CookEco - La tradition, c'est bon ! - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

31 octobre 2008

Bouillon de foie gras

Hop, revenons en arrière, lors de l'élaboration de notre foie gras au torchon [ notre, parce que j'espère bien que quelques uns vont se lancer dans l'aventure ! ]. Arrêt sur image, j'écrivais dans la recette  "ne jetez pas le bouillon de cuisson". Le voilà, le bouillon....

Foie_gras_bouillon_y_crouton

Regardez, le lendemain, quelle piteuse mine il a. La graisse a figé, et, en cuisinière attentive aux cellules Foie_gras_bouillon_fig_adipeuses des affamées à nourrir, nous jetons habituellement cet amas.

Malheureuses ! C'est du gras de foie gras...ce serait un crime !
Foi [ pas gras] de cuisinière du sud.

De toute façon, même la nordique Ciorane cuisine la graisse du confit de canard, alors celle du foie gras... je suis sûre qu'elle innoverait !

Il suffit de faire chauffer le bouillon, où flotteront des yeux rigolos, d'y rajouter une bonne poignée de cheveux d'ange, quelques pluches de cerfeuil.... et voici un bouillon divin.
Servi avec des cubes de pain de campagne frits à l'huile d'olive, salés et poivrés pendant le cuisson, et encore un peu chauds... hummm... deux assiettes pour chacun, un bout de fromage, et voilà une famille au ventre plein pour trois francs six sous...
Parce que mon foie gras, même s'il m'a coûté 18 € , et bien il m'a permis de servir :
* 9 assiettes d'entrées [ un repas de 5 convives, et les restes, moins présentables, mangés en famille le lendemain ] et
* six assiettes d'un bouillon parfumé.
Il en deviendrait économique... pour un peu !


Je fais cette recette "pour de vrai"  avec un morceau de foie gras cru que je plonge dans du bouillon de pot-au feu, et je mixe le tout au bout de cinq minutes. Sans cheveux d'ange, mais avec des tranches de pain grillé en accompagnement... Une merveille...


Ceci dit, j'avais fait autre chose avec mon bouillon j'ai honte...vous verrez pourquoi plus bas ; j'avais prélevé une louche de mon bouillon de cuisson, que j'avais bien poivré, relevé d'une pointe de vinaigre balsamique, puis lui avais Gel_e_de_bouillonrajouté une cuillerée de gélatine. Et versé Gel_e_de_bouillon__prise_dans une assiette creuse.

Le lendemain j'avais raclé la graisse figée [que j'ai rajoutée au bouillon ci-dessus] Mon but étant de faire quelques cubes de gelée parfumée, pour décorer les assiettes de ma trilogie de foie...

Et bien, les cubes étaient parfaitement réussis. Je les ai retrouvés trois jours après, soigneusement cachés dans un récipient au fond du frigo. Il me reste la photo, en souvenir...

Gel_e_de_bouillon__cubes_

Mon compost a été nourri au foie gras. Quand on aime, on ne compte pas....

Par CookEco - Soupes et bouillons - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 octobre 2008

Triptyque de foie gras

Oui, je sais, vous me direz qu'il y a plus économique que le foie gras... mais j'adore le foie gras, moi, et les fêtes vont approcher, et ma région est celle de "La grasse matinée..." une spécialité d'un village du Gers.
C'est un rendez-vous incontournable des sorties hivernales gourmandes. Bref, pour 18 € ,voici une jolie pièce de 700 grammes de foie gras de canard. Cru, bien sûr ! Je l'ai cuisiné de trois façons différentes [ et vous aurez bientôt les recettes faites à partir du bouillon de cuisson, rien ne se perd ! ] Ma préférence allant au simplissime foie gras au sel, qui a l'avantage de ne pas perdre un gramme à la cuisson, puisqu'il n'en n'a pas. Autre avantage du foie gras, il se congèle parfaitement, et est même souvent meilleur après un court séjour [ pas plus de trois mois ] dans le froid extrême.
Cette recette fait partie de la trilogie d'entrées dont j'ai présenté il y a peu la raviole de poivron, et peu après le feuilleté d'andouilleUne trilogie dans la trilogie... ça se complique !

Foie_gras__trilogie_a_

En premier lieu j'ai séparé le foie en trois morceaux, et j'ai gardé le plus petit des lobes entier : il sera cuit au Foie_gras__sous_cellophane_torchon.  Il faut ensuite tenter d'enlever toutes les veinules qui s'y trouvent, avec la pointe fine d'un couteau, en saisissant le vaisseau et en tirant dessus. Rassurez-vous vous aussi en laisserez passer... ce n'est pas grave, vous râlerez juste en le découpant pour le servir... Puis j'ai imbibé [ pas noyé ! ] tous les morceaux avec un merveilleux Banyuls hors d'âge [ qui a 25 ans et des parfums de soleil, de noix, de fruits secs à me faire tourner la tête ]. Vous pouvez le remplacer par de l'Armagnac. J'ai ensuite salé et poivré très largement les morceaux, avant de les emballer sous cellophane.
Le foie est resté au frais toute une nuit dans sa marinade. Le lendemain j'ai essuyé les morceaux avec un tissu avant de les cuisiner.

Le foie gras au torchonFoie_gras__en_deux_

LE_CONFIT_POIVR_J'ai fendu mon lobe entier et l'ai farci d'un confit de figues poivré [ voir la photo ci-contre ; des figues cuites avec un peu de sucre, du vinaigre, du sel et beaucoup de poivre, que je congèle en petits pots... parfait pour les magrets également ]. Ensuite il faut le filmer dans très serré, puis l'enserrer dans un mouchoir très fin dont vous nouerez les bords solidement. Vous pouvez utiliser de la confiture bien sûr, ou quelques figues entières,  que vous avez congelées, puis coupées finement. Foie_gras__fourr__de_confit_de_figues_
Foie_gras__emball__torchon_Plonger ensuite le foie dans son "torchon" dans un bouillon de volaille frémissant pendant 15 minutes.
Sortir le foie sans le laisser refroidir dans le bouillon. Sans l'enlever de son torchon, le recouvrir d'alu pour le mettre au frigo. Trois jours, c'est le temps qu'il lui faut pour être "à point". C'est un des avantages du foie gras, il se prépare à l'avance et se congèle !

Attention ! Ne jetez pas le bouillon.... Un couvercle, et au frigo dès qu'il a refroidi ! Voici la recette qui a suivi...

Le foie gras au sel

[ et celui au sel et confit de figues, sur la même base, mais tartiné en son centre avec un mélange de confit et de confiture ]
Les proportions sont données pour 1 kilo de foie... à vos balances et calculettes !
24 g de sel fin... et autant de poivre que vous le voudrez...
Enrober le foie avec la quantité nécessaire de sel [ que vous aurez versé dans une assiette ], en le frottant légèrement. Glissez-en dans les interstices... Poivrer abondamment, et entourer les morceaux dans du film étirable.

Le laisser tel quel au froid pendant 36 heures... Puis...

Retirer le film, et rincer soigneusement à l'eau froide le foie.
Sécher avec un torchon.   


Foie_gras__poivr___confitur___emball__ Pour la version aux figues, c'est maintenant qu'il faut rajouter, au centre du Plats_028morceau, un peu de confit et de confiture. Le filmer très serré avant de le remettre au frais ou de le congeler.

Le foie va l'absorber et laissera une fine tranche plus foncée
en son milieu.

photo de gauche, au cours de préparation, à droite, prêt à être dégusté



Foie_gras__au_sel_Votre foie est tout nu,  vous allez l'enduire maintenant de poivre. Moi, je rajoute aussi une touche de sel, mais le foie en ayant déjà absorbé pendant 36 heures, ayez la main légère !
Filmez serré et oubliez-le dans la zone froide du frigo : vous pourrez le consommer dans trois jours, ou le congeler...
Il faudra le décongeler la veille du repas, au réfrigérateur, pas à l'air libre.

Voilà, c'est tout simple, et c'est ainsi que je trouve le foie gras divin. Sur du pain de campagne légèrement grillé et encore chaud, je dépose un morceau bien frais, coupé et pas écrasé, et c'est sur mon palais qu'il fondra, y déposant son goût inimitable.

S'il vous reste un peu de vieux Banyuls... allez, ne regrettez rien, c'est magique !

Ici, vous trouverez ma version du foie gras "sacrilège" : une partie avec une cuisson au micro-ondes... et l'autre directement au four puis moulée dans un Tupperware... Si si...

Par CookEco - A l'apéritif ou en entrée - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,