Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

07 janvier 2012

Les biscuits apéro maison, c'est sympa !

Une visite à l'improviste au moment de l'apéritif, cela arrive souvent... Avec un peu d'organisation, et un petit congélateur, il devient simplissime de servir en dix minutes de délicieux biscuits au fromage tout juste sortis du four, encore moelleux, croustillants et qui n'ont pas la fâcheuse manie de leurs congénères industriels de s'éparpiller en mille miettes terriblement salées sur les canapés. Bref cette recette vous le rendra au centuple si vous en multipliez les proportions afin de congeler les petits palets crus en attendant qu'ils dorent en dix minutes à four chaud.

Biscuits fromage herbes

Ingrédients pour une vingtaine de palets

50g de beurre mou demi-sel [ ou nature, mais pensez à saler la pâte ! ]
150g de fromage râpé [ Gouda, Parmesan, Emmental pas trop fade, Comté... ]
1 oeuf
110g de farine
1 petite lichette de levure chimique
Poivre
Du lait, environ 2 c à soupe pour la pâte, et un peu pour faire adhérer les épices
Des épices au choix pour décorer et parfumer ; herbes de provence, curry, sésame doré ou noir, pavot
Pour façonner les palets, chapelure [ maison, c'est meilleur ]

Râper le ou les fromages au mixer, et les réserver. Préparer la pâte directement dans le mixer, sans l'avoir lavé.
Si vous avez décidé d'en préparer de grandes quantités afin de congeler vos biscuits, variez les fromages et incorporez les dans des parts égales de pâte. Biscuits au fromage ingred
Je ne vous prends pas en traître... la pâte colle. La laisser durcir au frigo une heure.
Prendre un tapis en silicone [ pas de feuille silicone ? une planche en bois fera l'affaire... ] et le recouvrir de chapelure . En laisser un tas à côté afin de s'en frotter les mains quand cela sera nécessaire.
Façonner des boudins après les avoir recouverts de chapelure [ moi je m'aide de la feuille en silicone pour les rouler, afin de ne pas trop réchauffer la pâte de mes mains ].
Remettre un peu au frais avant de découper dans les boudins des rondelles. A vous de tester l'épaisseur que vous préférez, entre 1 et 1,5 cm.Biscuits découpeLes étaler sans trop les espacer sur la plaque qui servira de plat de cuisson. Badigeonner d'un peu de lait et recouvrir des épices choisis. Alterner, c'est plus sympa que des biscuits monochromes !
Biscuits au fromage fourSablés congel
Maintenant, c'est prêt. Soit vous les déposez sur des assiettes pour les congeler et les glisser dans un sac congélation après leur durcissement....

 

 

 

 

 

 

Soit vous les glissez au four [ 200 ° chaleur tournante pour moi ] pour dix minutes.
Biscuits au fromage plateau

Vous savez quoi ? C'est bon... et tout aussi addictif que les biscuits industriels ! Mais pas aussi salé...

Vous voulez imprimer la recette ? 


11 novembre 2010

A la fortune du peu, mon pot au feu végétarien

Jadis... bien sûr il faut avoir un certain âge pour comprendre ce mot... bref, disais-je, jadis, lors de mes années étudiantes, les fins de mois ressemblaient aux débuts de mois. Toujours trois francs [ ah, là, vous saisissez mieux ma notion du "jadis" ] six sous pour manger. Ce qui était bien peu.
Et c'est ainsi que j'ai appris à développer un goût affirmé pour la cuisine végétarienne.  Qui n'était pas du tout à la mode [ nous disions "in" ] à l'époque ... Et j'ai contaminé mes amis de fac. Car mon célèbre pot-au-feu fait à la fortune du pot... a traversé les années sans prendre une ride !

Pot_au_feu_v_g__bouillon

Ingrédients
Carottes, oignon, navets, poireaux, quart de chou blanc, branche de céleri et quelques gousses d'ail.Pot_au_feu_v_g___pices
Des pommes de terre, surtout pas roses, qui sont bien trop sucrées.
Un bloc d'emmenthal [  un bloc, pas un sachet ! ]
Des épices ; thym, laurier, branche de persil baies de genièvre et clous de girofle

Pot_au_feu_v_g__l_gumes

Piquer l'oignon de clous de girofle, laisser les gousses d'ail dans leur chemise, nettoyer les légumes.
Porter à ébullition une grande quantité d'eau, la saler et la poivrer.

Pot_au_feu_v_g__emmenthal

Déposer au fond de la cocotte [ en fonte chez moi ] le morceau de fromage, les légumes et les épices. Laisser cuire à couvert au minimum une heure. Le réchauffage est même préconisé pour que le fromage accroche un peu au fond et exalte le goût du bouillon.

Pot_au_feu_v_g__cuisson

Cela sent divinement bon...
Non, le fromage n'a pas fondu dans l'eau, il est toujours en bloc, mais mou maintenant.
Servir le bouillon brûlant et parfumé dans un verre, les légumes et une part de fromage dans une assiette. Poudrer de fleur de sel, présenter des cornichons, du beurre frais et de la moutarde.

Pot_au_feu_v_g__a

Quelques croûtons frits à l'huile d'olive feront merveille dans ce pot à la fortune du peu, merveilleusement nourrissant et qui réchauffe l'âme et le corps. Ceux qui le souhaitent feront cuire quelques vermicelles dans le bouillon...

21 juin 2010

Petites bouchées au roquefort, façon cheese-cake

Dès que le soleil revient je n'ai envie que de frais et de fondant. Ces bouchées raviront les amateurs de roquefort, et feront reculer les craintes de ceux qui trouvent ce fromage un peu fort : il est ici mélangé à de la Brousse, qui va lui conférer douceur et onctuosité.
Servies avec un Chardonnay blanc, sec et bien frais,  ces bouchées sont parfaites !
Pour la base du cheese-cake j'ai utilisé ces petits pains grillés, succédané des Krispr@@ls.

Bouch_es_au_Roquefort_a

Ingrédients pour une vingtaine de bouchées
1/2 paquet de petits pains grillés
Environ 75g de beurre [ j'ai du en rajouter et ne sais plus vraiment combien... ]
1 paquet pré-découpé de roquefort
1 paquet de Brousse fraîche
Baies mélangées au moulin
2 c à café d'Agar-agar [ je l'achète pour un prix modique en supermarché asiatique ]
1/2 verre de lait

Bouch_es_au_Roquefort_ingred

Le crumble ; mixer ensemble les petits pains et le beurre fondu. 
La quantité de beurre peut être variable [ plus ou moins 1 petit pain, je ne compte jamais ! ], il faut que la pâte obtenue soit grumeleuse et compactable.
Déposer au fond de petits moules en silicone le crumble, puis le tasser avec le fond d'un petit verre.

Bouch_es_au_Roquefort_montage

Dissoudre l'Agar dans le lait et le faire bouillir quelques secondes. Fouetter.
Mixer le Roquefort et la Brousse, poivrer, rajouter l'agar gonflé dans le lait et mixer encore. Déposer la crème dans les moules. Pour le décor, déposer 1/4 de feuille de persil et poudrer de baies mélangées broyées au moulin. Réserver au frais au moins 4 heures.
Démouler et servir avec un petit verre de vin blanc, quelques serviettes en papier [ la texture reste très moelleuse ! ] parasol déployé, en compagnie d'amis.

Bouch_es_au_Roquefort_aa

Vous voulez imprimer la recette ?

Ce cheese-cake peut se préparer en petites bouchées ou en grand format à découper.
Si vous aimez le Roquefort, allez donc voir cette recette d'une tarte au Roquefort et poires caramélisées au Pacherenc... Une petite merveille que ces deux saveurs !

22 février 2010

Crackers et tuiles au parmesan

Cette recette est dédiée à ceux qui m'ont supportée un soir de tarot, tentant de garder ma patience [ 30 minutes ] puis succombant à mon impatience et leur accordant un sursis de 10 minutes pour qu'ils finissent enfin de manger  ce truc qu'ils avaient amené avec eux et qui est à mon sens [ auditif ] insupportable . Des cacahuètes enrobées d'une coque hyper croustillante. Excessivement bruyantes quand on les mange. Même entre amis, même nombreux, le bruit de ces coques à 90% chimiques [ en plus... ], bref ce bruit me rend aussi folle que le pop-corn dans une salle de cinéma...
Bref, faisons des crackers, des croustillants, des naturels,  qui permettent de s'entendre parler...
Quant aux classiques tuiles de parmesan, elle ne figurent ici qu'en rappel pour les étourdis qui ne savent comme il est facile d'obtenir ces petites tuiles fragiles dont l'unique ingrédient est le parmesan.

Crakers_parmesan_macro

Ingrédients
1 ramequin de flocons d'avoine
1 ramequin de parmesan râpé
75 g de beurre mou mais pas fondu
1 ou 2 œufs
1/2 sachet de levure chimique
Poivre, fleur de sel [ pour saupoudrer après cuisson ]

Crakers_parmesan_pile

Mixer tous les ingrédients, en rajoutant les flocons d'avoine en dernier. Suivant la consistance de la pâte mettre un ou deux œufs. La pâte doit pouvoir être étalée sur une plaque de cuisson, recouverte de papier sulfurisé ou d'un tapis en silicone. Plusieurs fournées seront nécessaires...
Dresser en grands rectangles [ qui ne s'étaleront pas à la cuisson ] : la pâte ne doit pas être top épaisse, mais la plus fine possible. Faire cuire à four chaud une quinzaine de minutes. Le parmesan n'aime pas devenir doré, il devient  alors amer. La couleur de la pâte doit donc rester pâle. Surveiller la cuisson en glissant une spatule sous la pâte. Quand elle se décolle c'est prêt.
Le beurre y fait de petites bulles [ voir photo ci-dessous, au sortir immédiat du four ]. Découper sans tarder des petits rectangles avec un grand couteau, en appuyant sans faire de mouvements de va-et-vient. Laisser refroidir.

Crakers_parmesan_cuisson_coupe

Vous pouvez les conserver quelques jours dans une boîte métallique et les faire réchauffer à four chaud quelques minutes pour qu'ils retrouvent leur croquant.
Servir avec des petites sauces [ roquefort, crème de noix, ciboulette, mousse d'avocat ].

Pour les tuiles au parmesan, qui ne seront faites qu'au dernier moment ; râper un morceau de parmesan frais, en déposer quelques cuillerées dans une poêle à feu moyen.

Tuiles_parmesan_cuisson

Retourner avec une spatule dès que cela est possible et faire cuire de l'autre côté. Très fragiles, ces tuiles sont exquises !

Tuiles_parmesan_a

Quelques flocons d'avoines restants, et vous pouvez tenter la version sucrée de tuiles très croustillantes !

Vous voulez imprimer la recette ?

08 février 2010

Croustilles de potiron et leur velouté pour s'y plonger

Même si je suis citadine, des légumes d'un potager campagnard finissent parfois dans ma cuisine. Pour une fois, ce ne sont pas mes collègues, mais ma voisine qui m'a offert la moitié de son potiron...
Aimant faire des repas complets sur un même thème, je vous propose de cuisiner un velouté [ banale soupe, mais dont la consistance soyeuse mérite ce mot ] de potiron et de grandes frites du même légume, parées de parmesan croustillant. C'est un vrai repas complet, au vu de l'utilisation de légumes, d'œufs et de fromage. Un laitage permet de compléter ce repas qui ne vous laissera pas sur votre faim.

Croustilles_de_potiron_a

Ingrédients
Potiron
Pommes de terre
2 œufs
Un peu de lait et de farine
Chapelure de pain rassis [ la chapelure "maison" est sans commune mesure avec l'industrielle... ]
Parmesan râpé, environ 1 bol
Sel, poivre, muscade, paillettes de piment
Coriandre fraîche [ quel parfum délicieux avec le potiron ! ]

Le velouté
Faire cuire 20 minutes dans très peu d'eau [ elle doit à peine recouvrir les légumes ] le potiron et les pommes de terre coupée en gros cubes.
Mixer au mixer plongeant et assaisonner de sel, poivre et muscade - en goûtant -.
Servir dans des grands verres dodus, en parsemant le velouté de coriandre fraîche juste coupée au couteau.

Croustilles_de_potiron_le_potiron

Les croustilles
Pendant la cuisson du velouté, tailler en très grosse frites [ 10 cm sur 2cm ] du potiron.
Les faire cuire 8 minutes maxi à la vapeur. Il ne faut surtout pas que les frites deviennent molles, mais qu'elles soient justes attendries. Tester de la pointe d'un couteau.

Croustilles_de_potiron_les_frites

Prévoir 4 assiettes creuses ;
-- les œufs battus avec un peu de lait. Saler, poivrer généreusement et pimenter.
-- le parmesan
-- la farine
-- la chapelure de pain

Croustilles_de_potiron_panage

Voiler toutes les frites de farine. Ensuite, les passer dans l'œuf, puis le parmesan. Recommencer l'opération mais cette fois-ci avec la chapelure. Il y a donc deux passages dans les œufs fouettés.
Faire rissoler dans une grande poêle avec de l'huile chaude. Les retourner à mi-cuisson, dès qu'une jolie coloration apparaît.

Croustilles_de_potiron_b

Servir les croustilles très chaudes dans une assiette où le verre de velouté les attend. Au choix chacun trempera, ou les mangera du bout des doigts.

Croustilles_de_potiron_macro

Vous voulez imprimer la recette ?


28 janvier 2010

Pain perdu en croque-monsieur, velouté de tomate

Comme j'aime ce genre de repas, les soirs d'hiver ! Un velouté épais, parfumé, et, pour l'accompagner du pain perdu fourré de fromage fondant. Le croustillant, le moelleux, le velours du velouté, les parfums... c'est tellement simple, tellement sobre dans le goût, tellement bon tout simplement.  Je vous conseille de le servir  "à l'assiette" : le velouté de tomates dans un grand verre dodu, et tout à côté son perdu.
Cette note est dédiée à une petite crevette, dont la maman avait préparé un carpaccio, et qui a eu ce terrible mot : " C'est horrible de manger des pattes de chiot ! Je crois que je n'y arriverai pas..."
Il faudra préciser à petite crevette qu'il n'y a pas de monsieur à croquer dans son assiette et que la couleur du velouté vient exclusivement de la tomate...

Pain_perdu_et_velout_

Ingrédients

Pain perdu
4 tranches de pain tranché fin par personne [ ou plus si affinité ]
2 œufs
Lait
Sel, poivre, herbes de Provence
Lamelles d'emmenthal

Velouté de tomates
1 petite boîte de purée de tomates
2 c à soupe de concentré de tomates
1 bouillon kub de volaille
1 ramequin de chapelure de pain
1 oignon, 2 gousses d'ail, un peu de persil haché

Préparer le velouté
: faire roussir l'oignon haché fin dans un peu d'huile d'olive. Rajouter la chapelure de pain [ qui remplace la farine, comme les anciens le faisaient ] et attendre qu'elle soit imbibée pour verser la purée de tomate. Compléter avec autant d'eau et rajouter le kub et l'ail en rondelles. Goûter pour ajuster l'assaisonnement. Faire cuire 30 minutes, puis mixer au mixer plongeant. Parsemer de persil, frais ou surgelé, au moment de servir.

Le pain perdu
Fouetter dans une assiette creuse les œufs, rajouter le lait, sel et poivre et les herbes. Y tremper toutes les tranches de pain, des deux côtés.

Pain_perdu_lait_oeufs

Les poser à plat et y déposer des lamelles fines de fromage. Poivrer et recouvrir d'une autre tranche de pain.
Repasser les croque ainsi constitués dans le mélange œufs-lait.

Pain_perdu_faire

Faire chauffer de l'huile d'olive et y déposer doucement les croque. Faire cuire quelques minutes de chaque côté.

Pain_perdu_cuire

Un repas complet, bien chaud, et le pain perdu, qui croustille et fond tout à la fois... tenez, c'est presque un petit bonheur d'être en hiver !

Pain_perdu_a

Vous voulez imprimer la recette ?

 

21 janvier 2010

Crêpes salées express

Ce soir là je ne savais vraiment pas quoi faire pour le repas... Je gage d'ailleurs ne pas être la seule à avoir ce genre de grand vide ! Ouvrir le frigo...  envisager une omelette... et découvrir qu'il n'y a plus que 2 œufs. Un peu juste pour deux personnes ! Mais il y avait aussi un peu de chiffonnade de jambon cru, et, comme toujours, du fromage. J'ai donc décidé de vider mon frigo ! Après tout, les galettes bretonnes traditionnelles sont faites uniquement de farine et d'eau, les miennes seront "améliorées "! Pour mon assiette, pas de jambon ni d'œuf au plat, le fromage me suffit !

Cr_pes_du_Sud_oeuf

Ingrédients pour la pâte
1 œuf [ à mon avis, peut même être facultatif ! ]
2/3 verres de lait
1 verre de farine de sarrasin
Huile d'olive
Herbes de Provence, sel et poivre

Mélanger l'œuf avec la farine, rajouter un peu d'huile d'olive, et compléter avec du lait jusqu'à obtenir une pâte liquide. Saler, poivrer, rajouter les herbes de Provence. Pas de repos... le temps m'était compté!
Faire cuire les galettes dans une poêle bien chaude et légèrement graissée, en se rappelant qu'une pâte qui vient d'être faite est un peu plus difficile à retourner dans la poêle.
Couper les galettes en 4 morceaux, pour pouvoir les superposer en "mille-feuilles". Chaque assiette se composera de 2 crêpes divisées en 4, soit huit feuilles.

Cr_pes_du_Sud_p_te

Garnir chacune, au fur et à mesure que vous les superposez,  soit de lamelles de fromage, soit de chiffonnade de jambon [ facultatif, il peut être poêlé ] et recommencer.
Mettre les assiettes garnies à four très chaud ; le fromage va y fondre pendant que l'œuf au plat cuira dans une poêle.
Déposer l'œuf au sommet et servir avec quelques légumes verts [ pour moi des brocolis.. une autre spécialité bretonne, peut-être ? ].
En 20 minutes mon repas était prêt.

Par CookEco - Express - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 janvier 2010

Soufflé au fromage

Entrée aérienne, le soufflé au fromage a la réputation de ne pas supporter les retards, sous peine de n'être plus qu'une montgolfière échouée. Pourtant il existe un moyen de contourner le problème.
Comme tout plat à base de blancs d'œufs en neige, la préparation peut se cuisiner à l'avance, et attendre patiemment [ qui a déjà entendu le cri du soufflé au fond d'un frigo ? ] de se glisser dans le four, 25 minutes avant le début du repas.

Souffl__a

Pour la photo d'un soufflé un peu d'indulgence est de mise !

Ingrédients pour 4 soufflés en plats de 12x5 cm
70g de beurre
30g de farine
1/2 l de lait
Un bol d'emmenthal fraîchement râpé
4 blancs d'œufs [ facultatif, les 4 jaunes ]
Sel, poivre, pointe de muscade

Faire une béchamel en faisant fondre le beurre. Rajouter la farine, assécher sur feu doux en fouettant et verser le lait. Fouetter à feu doux jusqu'à épaississement. Saler, poivrer, poudrer d'un peu de muscade et rajouter le fromage. Qui peut être différent de l'emmenthal [ roquefort écrasé : 2c à soupe, parmesan : 1 ramequin... ]. Ceux qui souhaitent y incorporer les jaunes d'œufs le font maintenant, mais le soufflé devient alors beaucoup plus "riche". J'ai une préférence pour sa douceur aérienne quand ils ne sont pas incorporés.
Beurrer et poudrer de chapelure de pain les ramequins.
Laisser tiédir la préparation et rajouter les blancs d'œufs en neige. Un peu, en fouettant pour assouplir la préparation, puis le reste, de bas en haut. Verser dans les moules, remplis au 3/4. Passer la pointe d'un couteau tout autour des bords, ce qui permettra à l'ensemble de bien lever sans trop déborder.

Souffl__montage

Laisser au frais autant que nécessaire, puis glisser dans un four chaud pour 25 minutes.
C'est beau, si léger et parfumé en bouche !

Si vous avez moins de 4 soufflés à servir, utilisez donc la pâte pour faire cuire quelques bouchées  qui seront servies à l'apéritif. Dresser des petits tas, saupoudrer de paillettes de piment et laisser cuire environ 15 minutes à four chaud.

Mini_souffl_s

Vous voulez imprimer la recette ?  

26 décembre 2009

Réveillon rime avec soupe à l'oignon

Évidemment, si vous avez moins de 50 ans, mon "réveillon - soupe à l'oignon", c'est une rime à deux sous [ vous savez bien, les sous d'avant les euros et les francs ]. Mais, moi, à mon époque [ celle du siècle dernier ] quand nous festoyions entre jeunes, ça se terminait toujours par une gratinée. C'est l'autre nom de la soupe à l'oignon, par ici dans le Midi. Le sud, là où on est plus bas que la Loire. A Toulouse, près de la gare, il y a encore des brasseries ouvertes toute la nuit, qui servent la fameuse soupe à l'oignon aux fatigués de croissants après avoir trop bu et trop dansé. Et tout digéré des agapes par la même occasion.
Qu'on se le dise, la soupe à l'oignon, c'est bon. Et pas qu'à l'aube suivant le réveillon.

Soupe___l_oignon_a

Ingrédients
1 gros oignon par bol
1 gousse d'ail pour 4
Pain rassis
Emmenthal fraîchement râpé
1 kub de bouillon
Poivre et sel

Hachez fin les oignons [ avec des lunettes de plongée si vous préférez ], les faire suer dans un peu d'huile. Ils ne doivent pas blondir, juste se voiler de transparence. Verser deux fois d'eau la hauteur des oignons. A peu près.... Saler, ailler, poivrer, Kub dissout dans l'eau, et faire cuire une bonne demi-heure. Et plus si affinités.

Soupe___l_oignon_ingred

Sur une plaque du four [ pour faciliter le transport... ] préparer des bols qui vont supporter  la chaleur. Et le grill si vous êtes pressés.
Alterner, bouts de pain rassis, râpé et louche de soupe. Deux fois au moins. Terminer par du fromage. Il doit y avoir du liquide perceptible en surface. La gratinée doit quand même rester une soupe. Épaisse, mais liquide. Un peu...

Soupe___l_oignon_montage

Les bols peuvent rester ainsi, au frais dehors, jusqu'à votre retour de la fête. Parce que ce n'est pas si facile de faire tout ça quand vous êtes de retour à 6 heures du matin. Surtout accompagné d'une bande d'amis en piteux état, des paillettes douteuses au bord des cernes.
Glisser à four chaud pour 20 minutes, puis faire gratiner sous le grill.
Servir brûlant, avec un bon grand verre d'eau.
Rien d'autre.

12 décembre 2009

Une tarte fromagée sans oeufs ni crème

L'hiver est bien là, qui nous donne envie de repas du soir rapides à faire [ il fait nuit si tôt ! ] . J'aime beaucoup les tartes salées, qui forment un repas complet, simplement servies avec une salade. J'ai changé ma très classique recette de tarte au fromage [ œufs, crème fraîche, fromage râpé ] et le résultat en est bien plus léger et savoureux à mon goût. Est-ce dû à l'utilisation de faisselle ? A l'absence d'œufs ? La cuisine reste un petit miracle au quotidien....

Tarte_fromag_e_a

Ingrédients
1 pâte feuilletée
3 variétés de fromage [ ici du Gouda au cumin, du Morbier et de l'Emmenthal ]
du fromage blanc en faisselle
poivre [ mais pas de sel ]

Tarte_fromag_e_p_te

Étaler puis piqueter le fond de tarte. Le recouvrir de quelques cuillerées de faisselle égouttée, et bien poivrer.
Recouvrir de lamelles de fromages ; l'emmenthal doit être tranché très fin, alors que le Morbier, à la pâte plus molle, supportera bien une certaine épaisseur.  Recouvrir d'une nouvelle couche de faisselle. Poivrer de nouveau.

Tarte_fromag_e_fromages

Le  Gouda au cumin a apporté la touche épicée, mais vous pouvez rajouter l'épice de votre choix [ cumin, curry, muscade... ]
45 minutes après la tarte est cuite. Moins gonflée que la recette classique, puisque les œufs font défaut, mais bien plus légère et parfumée en bouche.

Tarte_fromag_e_macro

Les variétés de fromages ne fondant pas de la même manière il est très agréable de manger cette tarte, où les parfums ne se mêlent pas complètement et se laissent retrouver à chaque bouchée.

Par CookEco - Plats végétariens - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,