Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

30 octobre 2009

Tomates vertes panées à la Polenta

Il est temps d'arracher les pieds de tomates, même si ceux-ci sont encore couverts de fruits dodus... et verts. Après la version "cerise" et sucrée, dans le gâteau au chocolat et tomates cerises vertes,  je vous propose de préparer des tomates vertes, en entrée, servies chaudes et croustillantes sur un lit de salade. Un régal étonnant.
L'idée d'utiliser de la Polenta [ semoule de maïs ] m'est venue, alors que je me suis retrouvée démunie de chapelure de pain. Mais cette même recette peut se faire avec une chapelure classique.
Je lance donc ici un appel à tous mes collègues de travail fidèles à ce blog... J'ai besoin de vos restes de pain sec ! Chez moi, nous mangeons le pain maison jusqu'à la dernière tranche depuis que nous ne sommes plus que deux [ et oui, la gestion des stocks en est facilitée ! ]. Et je remercie tout particulièrement Chantale M. qui m'a offert une poche pleine de belles tomates vertes... La recette du chutney est là !

Tomate_verte_pan_e_b

Ingrédients
2 belles tomates vertes
2 œufs
Un peu de lait
De la Polenta fine [ ou de la chapelure de pain ]
Un peu de farine de riz [ je la trouve bien plus fine au goût ] ou de la farine tamisée blanche
Herbes de Provence

Tomate_verte_

Préparer trois assiettes différentes pour la farine de riz, les œufs battus avec un peu de lait salé et poivré, et la Polenta.

Tomate_verte_pan_e_ingred

Laver et essuyer les tomates, ne pas enlever la peau et les couper en tranches épaisses [ 2 cm ].
Les passer successivement dans la farine de riz, les œufs, puis la Polenta. Quant elles sont toutes panées, verser 1 c à soupe d'herbes de Provence dans les œufs battus et recommencer l'opération, en zappant l'étape farine de riz.
Faire chauffer un peu d'huile de l'huile dans une poêle, porter à feu moyen et faire griller les tranches en les retournant. En quinze minutes c'est prêt.

Tomate_verte_pan_e_cuisson

Disposer les tranches brûlantes sur des assiettes en compagnie de salade verte et de quelques tranches de Mozzarella pour un repas du soir complet et léger. La tomate verte, un fois cuite, devient moelleuse, et garde un petit goût acidulé très agréable. La Polenta frite est délicieuse ! Bien plus croustillante que de la chapelure classique.

Tomate_verte_pan_e_int_rieur

Tomate_verte_pan_e_salade

Tomate_verte_pan_e_macro

Vous voulez imprimer la recette ? 


06 novembre 2008

Pois vert et amanite

Pois_mange_tout      L'histoire débuta devant quelques pois mange-tout. Pois

Dans la transparence d'un rayon de lumière, leurs petites graines tendres au vert doux m'ont donné envie de marcher en forêt, de jouer avec les mottes de mousses fraîches... Et pourtant je n'avais pas encore acheté les champignons, et ils n'étaient même pas hallucinogènes...comme quoi, les voyages, ça peut se passer dans la tête, tout simplement... Non, il y avait juste comme un poème vert qui a ébouriffé le gris du ciel dans ces petits pois là, nichés au cœur de leur coque tendre... Il me fallait, ce jour là, cuisiner la forêt, laisser un parfum vert tout autour des saveurs.

Vert_mousse_a

J'ai laissé cuire cinq minutes de la polenta* dans de l'eau bouillante non salée. Et j'ai rajouté ensuitePolenta deux bonnes cuillerées à soupe de pesto [mélange de basilic frais, de pignons, de parmesan, d'ail et d'huile d'olive,  sauce pesto, comme disent les Italiens, ou pistou, à la provençale ] qui, lui, est salé, pour la parfumer.

Tartin_Je l'ai versée, encore chaude, dans un  plat à pizza  [ 3 cm de hauteur ] huilé, et l'ai tassée avec la paume de la main.
[ les puristes prendront un objet quelconque pour le faire... ].

Une fois refroidie la semoule de maïs* se découpe au gré des envies. [ rond, triangle... rectangle pour moi aujourd'hui ].

Pour renforcer la couleur et la saveur de l'assiette, j'ai recouvert chaque part de pesto... je "tenais" ma mousse forestière !

Poivrons_vertsCes poivrons fins et doux, qui restent un peu croquants après leur cuisson à la poêle sont parfaits pour équilibrer la douceur de la polenta.
Pendant que des champignons de Paris blanchissaient dix minutes dans de l'eau citronnée, j'ai fait revenir les poivrons, et blanchi trois minutes les tendres et fragiles pois mange-tout [ puis stoppé leur cuisson sous un filet d'eau froide ].

Et, comme il faut bien rire un peu, un champignon bizarre, clouté de baies roses, s'est glissé dans chaque assiette...
Ma forêt était fin prête à être dévorée, avec une pensée pour cette  nigaude de Blanche-Neige qui s'y était égarée... j'ai très vite fait le tour de la mienne, et les nains qui m'accompagnent aussi.


Vert_mousse_b


Vous voulez imprimer la recette ?
 


20 octobre 2008

Cuisine indienne déclinée à l'italienne

Si vous travaillez dans une entreprise où les rapports humains ont été soigneusement décortiqués par des psychologues du travail, vous avez certainement droit, vous aussi, à quelques réunions de travail suivies d'un partage de repas. Mais pas un banal repas au restaurant d'entreprise, non, là, la mise en commun des ressources consiste à partir réunionner, Tupperw@re à la main et bloc-notes de l'autre. Bref, me voici donc décidée à observer la réaction de mes nouveaux collègues devant ces drôles de boulettes .. Je n'ai pas eu à faire une moyenne statistique, il y a ceux qui aiment, et ceux qui n'aiment pas. Vous êtes donc prévenus... Il vous faudra choisir votre camp.

Lentilles_corail_et_polenta_boulettes

Faire cuire 250 g de lentilles corail dans de l'eau salée. En 20 minutes elles auront perdu leur jolie couleur mais seront parfaitement ramollies ; c'est le bon moment pour rajouter 150g  de polenta [ semoule de maïs ]. Lentilles_corail_et_polenta_ingred

Lentilles_corail_et_polenta_cuisson

Il faudra remuer continuellement pendant les cinq minutes de cuisson qui vont suivre, jusqu'à ce que la pâte se détache bien des bords de la casserole.
Pendant ce temps, j'ai fait revenir un poivron rouge et deux oignons, et haché grossièrement un bouquet de ciboulette et un vingtaine de feuilles de menthe.

Mélanger les légumes à la pâte de lentilles, et assaisonner ; poivre, pointe de piment, curcuma, cumin, sésame noir, sel. Goûtez, il vous faut bien relever le tout... Lentilles_corail_et_polenta_p_nique

Dès que la température est acceptable, formez les boulettes que vous servirez bien froides.
La sauce d'accompagnement idéale reste une sauce tomate salée sucrée, j'ai nommé le Ketchup. Et oui...

Bien évidemment j'avais préparé des quantités suffisantes de lentilles-polenta pour nourrir ma famille. La vraie; pas celle, parfois toute aussi fatigante, avec qui je cohabite 8 heures par jour... Et me voilà donc regardant avec perplexité la masse orangée, cherchant dans son parfum une idée. Elle prit forme en fond de pizza.

Lentilles_corail_et_polenta_en_6_photos

J'ai étalé la purée épicée sur 2 cm d'épaisseur, avec la paume des mains, et directement sur la plaque de cuisson protégé d'une feuille de de silicone [ou de papier sulfurisé]. Je l'ai recouverte de lamelles de fromage, de sauce tomates aux légumes, de râpé, puis de quelques olives noires et fait couler un filet d'huile d'olive. J'ai craint jusqu'au bout que la pâte ne devienne dure et immangeable. Et bien ce n'est pas du tout le cas ; elle reste moelleuse, juste un peu croustillante sur les bords extérieurs... Verdict familial ; à refaire.
Nota bene ; le mélange légumineuse [ les lentilles ] - céréales [ la semoule de maïs ] forment un ensemble diététique idéal.

Lentilles_corail_et_polenta_pizza