Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

21 avril 2012

Un chardon tout en douceur...

A la première bouchée, il fut conquis. Elle lui murmura "si tu veux y regoûter, tu sais où il y en a "... Quinze ans et trois enfants plus tard, conviée par le couple, j'ai à mon tour eu la chance de goûter au célèbre chardon d'Anne, et n'ai pu qu'en quémander la recette, et tenter l'aventure. Même si je n'ai pas de prince charmant à conquérir... Certes, j'y ai apporté quelques modifications. Mes enfants n'apprécient pas l'alcool, et les simples myrtilles n'étant pas disponibles j'ai du prendre des fruits rouges en mélange. Je vous note au fur et à mesure les variations par rapport à la recette d'origine. La seconde chance qu'offre ce très beau et délicieux gâteau, est qu'il est encore meilleur deux jours après sa préparation !

Chardon part

Ingrédients

un fond de tarte de pâte feuilletée
16 à 18 gros boudoirs de type "mousse", très moelleux
100g de gelée de groseilles
450G de myrtilles OU de fruits rouges surgelés
5 à 6 blancs d'oeufs
80 de sucre en poudre
un peu de sucre glace
Pour tremper les boudoirs ;
     Punch fait avec 10 cl de Grand-Marnier, 10cl d'eau et 50 de sucre
OU un verre de smoothie ou de nectar de fruits rouges
Chardon ingred

Faire décongeler les fruits dans une passoire et garder le jus s'en écoulant.
Faire cuire à blanc le fond de tarte, après l'avoir soigneusement piqué, pendant 20 à 30mn, suivant votre four, à 180 °. Surveillez donc l'aspect de votre fond, ceci est le meilleur conseil que je puisse donner.
Si le choix du punch est pris : préparer le punch en faisant bouillir en sirop le sucre et l'eau, puis en y rajoutant hors feu le Grand-Marnier.
Etaler la gelée de groseilles sur la pate cuite et encore chaude.

Chardon préparation

Tremper les boudoirs dans le punch OU le jus de fruit. Les disposer sur le fond de tarte. Couper quelques boudoirs en morceaux pour combler les vides. Tasser du bout des doigts.
Recouvrir avec les fruits égouttés, en en gardant un peu pour la décoration du plat.
Battre les blancs d'oeufs en neige. Quand ils commencent à peine à blanchir rajouter le sucre et fouetter encore.
Les répartir sur le fond de pate recouvert de fruits. Faire un dôme.

Chardon le nuage
Donner l'aspect d'un chardon par des coups de couteau trempé dans le sirop des fruits.
J'avoue ne pas avoir trop bien réussi l'esthétique chardonnesque ! Rajouter les fruits réservés.
Poudrer de sucre glace la neige et passer dix minutes à four chaud ( 160° ). Et voilà le résultat !

Chardon prêt
Voici le chardon d'Anne, le vrai ! A la myrtille et au Grand-Marnier.

DSC07838

S'il vous reste un peu trop de blancs d'oeufs, vous pouvez en faire un mousse avec le reste de jus de fruits...
MousseDépart pour le frigo pour le lendemain au minimum... ou deux jours plus tard pour les prévoyants. J'ai eu du mal, je vous l'assure, à ne pas y toucher... Les boudoirs sont devenus une couche moelleuse parfumée aux fruits rouges, un peu sucrée, les fruits sont juste acides comme il faut... et la neige... oh que c'est... bon comme un nuage !

Chardon macro

Chardon b part


Vous voulez imprimer la recette ? 

Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

03 janvier 2010

Soufflé au fromage

Entrée aérienne, le soufflé au fromage a la réputation de ne pas supporter les retards, sous peine de n'être plus qu'une montgolfière échouée. Pourtant il existe un moyen de contourner le problème.
Comme tout plat à base de blancs d'œufs en neige, la préparation peut se cuisiner à l'avance, et attendre patiemment [ qui a déjà entendu le cri du soufflé au fond d'un frigo ? ] de se glisser dans le four, 25 minutes avant le début du repas.

Souffl__a

Pour la photo d'un soufflé un peu d'indulgence est de mise !

Ingrédients pour 4 soufflés en plats de 12x5 cm
70g de beurre
30g de farine
1/2 l de lait
Un bol d'emmenthal fraîchement râpé
4 blancs d'œufs [ facultatif, les 4 jaunes ]
Sel, poivre, pointe de muscade

Faire une béchamel en faisant fondre le beurre. Rajouter la farine, assécher sur feu doux en fouettant et verser le lait. Fouetter à feu doux jusqu'à épaississement. Saler, poivrer, poudrer d'un peu de muscade et rajouter le fromage. Qui peut être différent de l'emmenthal [ roquefort écrasé : 2c à soupe, parmesan : 1 ramequin... ]. Ceux qui souhaitent y incorporer les jaunes d'œufs le font maintenant, mais le soufflé devient alors beaucoup plus "riche". J'ai une préférence pour sa douceur aérienne quand ils ne sont pas incorporés.
Beurrer et poudrer de chapelure de pain les ramequins.
Laisser tiédir la préparation et rajouter les blancs d'œufs en neige. Un peu, en fouettant pour assouplir la préparation, puis le reste, de bas en haut. Verser dans les moules, remplis au 3/4. Passer la pointe d'un couteau tout autour des bords, ce qui permettra à l'ensemble de bien lever sans trop déborder.

Souffl__montage

Laisser au frais autant que nécessaire, puis glisser dans un four chaud pour 25 minutes.
C'est beau, si léger et parfumé en bouche !

Si vous avez moins de 4 soufflés à servir, utilisez donc la pâte pour faire cuire quelques bouchées  qui seront servies à l'apéritif. Dresser des petits tas, saupoudrer de paillettes de piment et laisser cuire environ 15 minutes à four chaud.

Mini_souffl_s

Vous voulez imprimer la recette ?  

06 juin 2009

Faux macarons à la réglisse et vraies tuiles réglisse menthe

Je vous rassure, les macarons, je les admire chez Mercotte, qui en est incontestablement la reine, mais il ne m'est jamais venu à l'idée d'en faire, n'utilisant pas de balance dans ma cuisine... Je voulais juste faire des croquants à la réglisse. Parce que j'adore ce parfum [ voir ici ... ].
Et bien, j'ai fait des coques à macarons à la réglisse. Excellentes d'ailleurs ! Je me suis même posé la question de savoir si je n'allais pas les transformer en vrais macarons en les soudant avec une ganache à la réglisse ou à la menthe. Mais non, pas de vrais macarons ! Il faut dire que tous mes ados n'ont pas comme moi une vraie addiction aux tablettes Zan et aux Car en sac... Et que ces petites coques vont donc devoir se conserver quelques jours.

Biscuits___la_r_glisse_faux_macaron

Ingrédients pour des vrais-faux macarons
un reste de blancs d'œufs.... environ 6
1 petit bol de sucre glace... environ [ je goûte... ]
2 c à soupe de crème de riz
Arôme réglisse et poudre de réglisse

Biscuits___la_r_glisse_a

Fouetter les blancs et quand ils commencent à peine à blanchir rajouter le sucre glace. Les blancs deviennent brillants : les goûter du bout du doigt pour ajuster la quantité de sucre... Verser la crème de riz en pluie et 1c à soupe d'arôme réglisse. Continuer à fouetter jusqu'à ce que la masse soit très ferme. Goûter encore... le parfum est subtil, qui se développe bien après la bouchée, comme un vieux vin le fait.

Biscuits___la_r_glisse_ingred

Dresser des petits tas à la poche à douille, puis les saupoudrer d'un peu de sucre mélangé à de la poudre de réglisse.
Laisser reposer au frigo toute la nuit.

Biscuits___la_r_glisse_dressage

Le lendemain faire cuire 12 minutes à 185°. Juste le temps de boire un petit café.
Sortir les plaques du four et regarder les superbes coques qui se sont formées. En rageant... parce que mon but était de faire des croquants !

Biscuits___la_r_glisse_coque

En croquant le biscuit, le dessus croustille comme une meringue et l'intérieur est moelleux en diable.. Une tentation à laquelle je ne saurai pas résister longtemps...

Biscuits___la_r_glisse_croc

Je me pose quand même une question ; l'inventeur des macarons était-il lui aussi à la recherche d'une recette de croquants ? Et étant dans un moment faste... j'ai donc poursuivi les expériences...

Tuiles dentelle à la réglisse et à la menthe

Tuiles_menthe__r_glisse_aa

J'ai mixé 15 coques à macarons avec 2 œufs et une poignée de menthe. La pâte est liquide, et je l'ai étalée  en petits tas sur deux plaques recouvertes de silicone.

Tuiles_menthe__r_glisse_ingred

Après 15 minutes au four à 200° les tuiles étaient fragiles et transparentes, comme de la dentelle, croustillantes, telles des crêpes Gavotte, merveilleusement parfumées à la menthe, avec un fin goût de réglisse. Elles ne supportent pas l'humidité, mais peuvent se conserver quelques jours dans une boîte métallique et être desséchées au four avant de les servir. J'ai regretté ne pas n'être appliquée pour en modeler les formes ! Mais qu'importe ! Avec des blancs d'œufs, du sucre et de la crème de riz je saurais désormais jouer dans ma cuisine !

Tuiles_menthe__r_glisse_a

Vous voulez imprimer la recette ?


25 décembre 2008

Macaronnade

Vous avez de la visite d'amis qui n'ont jamais peur de vos délires culinaires ? ... Je vous propose des macarons salés, à servir à l'apéritif, ou pour compléter une assiette d'entrées multiples. Effet garanti !

Macaronnade_piment

 

Faire une base de meringue suisse [ des blancs d'œufs montés en neige, récipient posé dans une casserole d'eau bouillante, en rajoutant du sucre glace suivant le goût, plus ou moins sucré ]. La meringue suisse a l'avantage de rester ferme, brillante, de pouvoir servir à décorer des plats, à faire des rochers à la noix de coco... J'ai mis relativement peu de sucre puisque ma base allait servir à du salé-sucré. Puis j'ai rajouté de la poudre d'amandes, en maudissant [ étape non indispensable ] mon mixer qui est incapable d'en faire une vraie poudre...

Macaronnade_ingred

Macaronnade_tomateEnsuite ? Et bien... au feeling,  j'ai rajouté du concentré de tomates, en goûtant au fur et à mesure, du bout du doigt.
J'ai déposé des petits tas à la poche à douille, sur une feuille de silicone,  et ai enfourné le tout 15 minutes à four moyen. Les macaronnades restent un peu molles en leur centre, mais libres à vous de les cuire plus longtemps !

Puis j'ai joué.... et collé deux à deux les macarons, avec du pistou ou de la gelée de piments.

Macaronnade_pesto

Attention ; ne pas  les ranger au frigo... la meringue cuite déteste ça et ramollit !

Vous voulez imprimer la recette ?


14 septembre 2008

Triple chocolat

Quand j'ai vu dans son blog son gâteau "Double chocolat", je lui ai écrit "je vais le faire, c'est sûr !"... mais en précisant "dès que l'été sera fini". Et bien voilà, c'est fait. Températures en baisse, pluie froide, ciel gris. L'été a pris un vol charter vers ailleurs. Ce serait bien qu'il revienne avant que l'automne n'arrive... si quelqu'un le croise, transmettez lui mon message... Ne rajoutez pas les jurons que j'ai marmonnés ce matin en ouvrant mes volets, je crains que l'été ne soit susceptible.

Je vais donc faire moi aussi un gâteau pur chocolat - mousse chocolat et
je ne sais pas encore quoi mais je trouverai bien quoi - chocolat... à déguster devant une tasse de café noir brûlant, enveloppée dans un pull tout aussi mousseux que lui.

Triple_Choc_aTriple_Choc_entier










Pour sa recette elle a utilisé :
280 g de chocolat ...
ça, je veux bien, mais je n'ai pas pesé, moi...
280 g de sucre
250 g de beurre... une plaquette, quoi !
Et là je réalise qu'il ne peut être que divinement moelleux ce DoubleChoc !
9 jaunes d'œufs et 5 blancs, disait sa recette. Oh... j'ai un petit bol de restes de blancs d'œufs congelés... et les proportions ont donc été bousculées entre blancs et jaunes ! J'ai utilisé 5 œufs entiers, ainsi que 2 jaunes conservés depuis la veille au frigo, pour compléter mon reste de blancs d'œufs. Ce qui revient à
7 jaunes et 10 blancs environ...


1] J'ai mis au micro-ondes, sans m'en préoccuper davantage, la plaquette entière de beurre, sur laquelle j'ai cassé mes carreaux de chocolat. En 4 minutes environ c'est prêt et je remue pour obtenir une belle crême brillante sans grumeaux.

IngredChoc___jaunes

2] Pendant que le m-o tournait, j'ai fouetté jusqu'au ruban les jaunes et le sucre, et je les ai mélangés au chocolat fondu.
J'ai rajouté une pincée de piment et une de poivre.

C'est un incontournable de ma cuisine au chocolat.
Le piquant pour relever la douceur...

1er_m_lange3] Les œufs ayant parfaitement réussi leur opération "je deviens de la neige", je les ai Moulemélangés doucement à l'appareil au chocolat tiédi. D'abord 1/4 de la masse, en fouettant pour l'assouplir, puis le reste, avec délicatesse, pour la laisser devenir aérienne.
Dans un moule à charnière [indispensable] que j'ai beurré et saupoudré de cacao à la place de la farine, j'ai versé un peu plus de la moitié de la préparation. Cuisson, 45 minutes à feux moyen.

Gru_4] Dans le reste de mousse, celle qui ne cuit pas, j'ai rajouté une bonne cuillerée à soupe de grué de cacao. Cet ingrédient est tout à fait facultatif, bien sûr ! J'ai eu de la chance d'en trouver chez un chocolatier, lors d'une réunion à Paris ; ces petits morceaux croquants de cacao sont parfaits dans une texture mousseuse.  La recette de Undeuxtrois préconise de laisser la mousse à température ambiante, durant la cuisson du gâteau, mais vraiment, non, le frigo me paraît plus adapté à de la mousse au chocolat, même pendant deux heures.

Le gâteau est maintenant cuit, un peu craquelé sur le dessus... une promesse de fondant !
Il suffit d'attendre qu'il refroidisse, sans le démouler,  puis de le recouvrir alors du reste de mousse.  Prendre des photos tout en faisant l'opération a été la seule difficulté ! Maintenant, un peu de patience... Deux heures au minimum. Moi, je l'ai fait la veille....

G_teau_cuitVerser_mousse








 
Le résultat ? Une petite merveille ! Les textures sont là pour renforcer les gouts différents du chocolat... et les grains de grué de cacao surprennent, dans une bouchée mousseuse et fondante...
Et pour obtenir mon "triple chocolat", j'ai râpé quelques copeaux de chocolat blanc  !

Triple_Choc_b

Vous voulez imprimer la recette ?

15 juillet 2008

Rochers à la noix de coco

Rochers_noix_de_coco__fin_

Après avoir cuisiné des cannelés, dont la recette nécessite plus de jaunes d'œufs que de blancs, me voici avec mon Tupper* rempli de 7 ou 8 blancs d'œufs congelés. Rochers_noix_de_coco_ingredC'est le bon moment pour préparer ces petits gâteaux moelleux et sucrés au parfum de mon enfance [et oui, j'ai vécu mes jeunes années à Tahiti...].

J'achète ma noix de coco râpée dans des grands sachets de 500 grammes, que je trouve, soit dans mon supermarché normal, soit dans un ParisStore*  [ou autre supermarché asiatique, pour un prix bien plus modique]. Nous aurons également besoin de 500 grammes de sucre glace.
Mettre les blancs d'œufs dans un grand [ c'est important pour la suite] saladier posé dans un fait-tout rempli d'eau bouillante, rajouter une pincée de sel et fouetter.

Quand ils commencent à blanchir verser peu à peu le sucre glace et continuer à fouetter.  Ils vont devenir très brillants Rochers_noix_de_coco__blancs_brillants_[on appelle cet "appareil"  de la "meringue suisse ", qui sert aussi à décorer les gâteaux et reste ferme grâce à son mode de préparation. Goûtez donc du bout du doigt, c'est un délice !].
Quand ils forment une masse ferme, retirer du fait-tout et rajouter le sachet de noix de coco. Remuer à la cuillère en bois, sans avoir peur de "casser" les blancs. Et c'est tout ! Rochers_noix_de_coco__m_lange_
Je garde un petit Tupper* rempli de cette préparation 2-3 jours dans mon frigo pour une autre recette. Déposer des tas rochers sur un papier sulfurisé ou, si vous avez eu la chance d'en trouver quand Lidl* les vendaient pour un prix modique, sur des feuilles de silicone. Rochers_noix_de_coco__hop_au_four_ Et hop, à four moyen pour 20 minutes environ.
Vous regrettez qu'ils ne soient pas blancs comme ceux de certains pâtissiers ? Dites-vous qu'ils sont alors cuits sur du papier journal, afin que certains produits chimiques de l'encre [je crois qu'il s'agit du plomb...] Rochers_noix_de_coco__croqu_s_empêche leur coloration... Je les préfère couleur coco bronzée que blanc chimique...

Bon grignotage !

30 juin 2008

Blancs d'oeufs

Et voilà, encore une fois vous vous retrouvez avec un blanc d'œuf dont vous ne savez que faire. C'est normal, une mayonnaise, un sabayon, des crèmes qui nécessitent souvent plus de jaunes que de blancs, les occasions ne manquent pas.
Mais ceci ne résout pas votre problème du truc en trop...
Ayez toujours dans votre congélateur un petit Tupper* destiné tout spécialement aux blancs d'œufs abandonnés. Personnellement j'utilise les boîtes ayant contenu de la macédoine de fruits confits. Il suffit de le rajouter directement sur la masse déjà congelée.

Et voici le "truc" de Sonia ; "moi je moule mes blancs d'œuf dans un bac à glaçons, et je les mets dans un sachet plastique. comme ça je peux les prendre petit à petit ..
1 glaçon = 1 œuf
"

Quand il sera plein... à nous les :
rochers à la noix de coco ,
un gâteau au chocolat qui tue !
des macarons salés

les soufflés au fromage aériens
le chardon, gâteau aux fruits rouges recouverts de neige



Toutes les recettes utilisant des restes de blancs d'œufs, ici....

 

Quelques idées pour les utiliser:

 

  1. Un blanc d'œuf ajouté à des œufs brouillés les fera prendre plus rapidement.
  2. Un blanc d'œuf battu en neige ferme et incorporé à de la crème fouettée augmentera son volume; vous en décorerez une coupe de fruits ou un dessert.
  3. Un blanc d'œuf battu transformera une compote de fruits en mousse.
  4. Des blancs d'œufs sont indispensables pour rendre un consommé parfaitement clair [ le fouetter légèrement, le plonger dans le bouillon brûlant et le jeter ensuite. Les impuretés s'y seront collées ].
  5. Un blanc d'œuf supplémentaire dans une mousse de fruits, une omelette ou un soufflé de légumes donnera plus de légèreté.
  6. Toute pâte à frire additionnée d'un ou deux blancs d'œufs battus en neige sera légère et économique.
  7. Enduire de blanc d'œuf le bord d'une tarte pour lui donner plus de brillant.
  8. Badigeonner le fond de tarte avec le blanc battu en neige : ainsi la garniture ne détrempera pas la pâte à la cuisson.