Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

28 janvier 2010

Pain perdu en croque-monsieur, velouté de tomate

Comme j'aime ce genre de repas, les soirs d'hiver ! Un velouté épais, parfumé, et, pour l'accompagner du pain perdu fourré de fromage fondant. Le croustillant, le moelleux, le velours du velouté, les parfums... c'est tellement simple, tellement sobre dans le goût, tellement bon tout simplement.  Je vous conseille de le servir  "à l'assiette" : le velouté de tomates dans un grand verre dodu, et tout à côté son perdu.
Cette note est dédiée à une petite crevette, dont la maman avait préparé un carpaccio, et qui a eu ce terrible mot : " C'est horrible de manger des pattes de chiot ! Je crois que je n'y arriverai pas..."
Il faudra préciser à petite crevette qu'il n'y a pas de monsieur à croquer dans son assiette et que la couleur du velouté vient exclusivement de la tomate...

Pain_perdu_et_velout_

Ingrédients

Pain perdu
4 tranches de pain tranché fin par personne [ ou plus si affinité ]
2 œufs
Lait
Sel, poivre, herbes de Provence
Lamelles d'emmenthal

Velouté de tomates
1 petite boîte de purée de tomates
2 c à soupe de concentré de tomates
1 bouillon kub de volaille
1 ramequin de chapelure de pain
1 oignon, 2 gousses d'ail, un peu de persil haché

Préparer le velouté
: faire roussir l'oignon haché fin dans un peu d'huile d'olive. Rajouter la chapelure de pain [ qui remplace la farine, comme les anciens le faisaient ] et attendre qu'elle soit imbibée pour verser la purée de tomate. Compléter avec autant d'eau et rajouter le kub et l'ail en rondelles. Goûter pour ajuster l'assaisonnement. Faire cuire 30 minutes, puis mixer au mixer plongeant. Parsemer de persil, frais ou surgelé, au moment de servir.

Le pain perdu
Fouetter dans une assiette creuse les œufs, rajouter le lait, sel et poivre et les herbes. Y tremper toutes les tranches de pain, des deux côtés.

Pain_perdu_lait_oeufs

Les poser à plat et y déposer des lamelles fines de fromage. Poivrer et recouvrir d'une autre tranche de pain.
Repasser les croque ainsi constitués dans le mélange œufs-lait.

Pain_perdu_faire

Faire chauffer de l'huile d'olive et y déposer doucement les croque. Faire cuire quelques minutes de chaque côté.

Pain_perdu_cuire

Un repas complet, bien chaud, et le pain perdu, qui croustille et fond tout à la fois... tenez, c'est presque un petit bonheur d'être en hiver !

Pain_perdu_a

Vous voulez imprimer la recette ?

 


26 décembre 2009

Réveillon rime avec soupe à l'oignon

Évidemment, si vous avez moins de 50 ans, mon "réveillon - soupe à l'oignon", c'est une rime à deux sous [ vous savez bien, les sous d'avant les euros et les francs ]. Mais, moi, à mon époque [ celle du siècle dernier ] quand nous festoyions entre jeunes, ça se terminait toujours par une gratinée. C'est l'autre nom de la soupe à l'oignon, par ici dans le Midi. Le sud, là où on est plus bas que la Loire. A Toulouse, près de la gare, il y a encore des brasseries ouvertes toute la nuit, qui servent la fameuse soupe à l'oignon aux fatigués de croissants après avoir trop bu et trop dansé. Et tout digéré des agapes par la même occasion.
Qu'on se le dise, la soupe à l'oignon, c'est bon. Et pas qu'à l'aube suivant le réveillon.

Soupe___l_oignon_a

Ingrédients
1 gros oignon par bol
1 gousse d'ail pour 4
Pain rassis
Emmenthal fraîchement râpé
1 kub de bouillon
Poivre et sel

Hachez fin les oignons [ avec des lunettes de plongée si vous préférez ], les faire suer dans un peu d'huile. Ils ne doivent pas blondir, juste se voiler de transparence. Verser deux fois d'eau la hauteur des oignons. A peu près.... Saler, ailler, poivrer, Kub dissout dans l'eau, et faire cuire une bonne demi-heure. Et plus si affinités.

Soupe___l_oignon_ingred

Sur une plaque du four [ pour faciliter le transport... ] préparer des bols qui vont supporter  la chaleur. Et le grill si vous êtes pressés.
Alterner, bouts de pain rassis, râpé et louche de soupe. Deux fois au moins. Terminer par du fromage. Il doit y avoir du liquide perceptible en surface. La gratinée doit quand même rester une soupe. Épaisse, mais liquide. Un peu...

Soupe___l_oignon_montage

Les bols peuvent rester ainsi, au frais dehors, jusqu'à votre retour de la fête. Parce que ce n'est pas si facile de faire tout ça quand vous êtes de retour à 6 heures du matin. Surtout accompagné d'une bande d'amis en piteux état, des paillettes douteuses au bord des cernes.
Glisser à four chaud pour 20 minutes, puis faire gratiner sous le grill.
Servir brûlant, avec un bon grand verre d'eau.
Rien d'autre.

14 septembre 2009

Tapas ; les bouchées au poulet

Les dernières journées d'été sont là. Quel plaisir que de partager avec des amis quelques tapas à grignoter au coin du jardin. Ou de les servir dans une assiette composée. Cette année a été pour les courgettes une saison bénie. Moi même ai du récolter parfois plus de légumes que je ne pouvais en cuisiner. Heureusement que les amis sont là, chez qui l'on arrive avec une brassée de tomates et de basilic, et quelques courgettes ! Et viennent les tapas qui permettent de déguiser des légumes... Personne ne les a remarquées dans ces petites bouchées bien parfumées !

Tapas_poulet

Ingrédients pour 50  bouchées
Quelques courgettes [ environ 1 kg ]
3 escalopes de poulet
2 citrons
1 ramequin de pain rassis en chapelure
3 œufs
1 oignon
Herbes de Provence et piment

Assiette_tapas__aa_

Faire mariner le poulet dans les jus de citrons.
Râper les courgettes avec leur peau, les faire dégorger rapidement dans une passoire après les avoir légèrement poudrées de sel, et les poêler 15 minutes avec un peu d'huile d'olive. Ne pas laisser prendre couleur, et remuer fréquemment.
Mixer longuement le poulet avec tous les autres ingrédients. Relever d'un peu de piment.
Mélanger la pâte avec les courgettes.

Tapas_poulet_ingred

Façonner grossièrement des boulettes avec une cuillère à soupe et les faire glisser au fur et à mesure dans une poêle où a chauffé un peu d'huile d'olive. Le feu doit être chaud sans être trop vif. Retourner sur toutes les facettes... ou au moins deux ! La cuisson est assez rapide, 10 minutes, surtout si vous utilisez une grande poêle.
Déposer sur du papier absorbant.
Servir chaud, tiède ou froid, accompagnées de coupelles de ketchup ou de labné relevé de baies moulues et d'un filet d'huile d'olive bien fruitée.

Tapas_poulet_sauce

Pour une assiette d'entrées colorées ;

Assiette_tapas__a_

Assiette_tapas__labn__

Si vous avez trop de courgettes dans votre jardin... mes recettes à base de courgettes sont ici !


Vous voulez imprimer la recette ?  

14 août 2009

Cannelés à la courgette

Ce soir, je suis censée amener le fromage pour notre repas entre amis... Et oui, je suis arrivée la dernière pour le "qui vient avec quoi"... Tant pis pour eux ! Mais je ne peux quand même pas arriver uniquement avec du "tout près" !  J'ai donc décidé de glisser quelques bouchées pour l'apéritif. Ma vengeance étant de les présenter sous forme de cannelés... Les gourmands seront un peu déçus au premier regard, ils sont très trompeurs ! Croustillants à l'extérieur, fondant à l'intérieur... mais sans sucre !

Cannel_s___la_courgette_macro

Ingrédients
3 courgettes
4 œufs
1 poignée de fromage fraîchement râpé [ j'y tiens... pour fondre en douceur... ]
2 c à soupe de crème fraîche
Chapelure de vrai pain, 1 poignée
Sel, poivre, noix de muscade

Râper les courgettes avec leur peau [ ne pas laver le mixer, il servira à faire la pâte en suivant ], et les faire revenir dans un petit peu d'huile d'olive. Elles vont perdre un peu d'eau [ les miennes venant d'être cueillies ce n'a pas été le cas ] et prendre une jolie couleur dorée.

Cannel_s___la_courgette_rap_es

Préparer la pâte en mixant tous les ingrédients. Rajouter en dernier un ramequin [ou une poignée de chapelure de pain rassis [ pas toute faite, elle est sucrée ]. Mélanger la pâte directement dans la poêle où ont cuit les courgettes râpées, en raclant les sucs. Remplir les moules à cannelés en tassant un peu la pâte.

Cannel_s___la_courgette_moules

Pour la cuisson, afin d'obtenir une couche extérieure très croustillante, j'ai procédé de la même façon que pour les cannelés sucrés. 15 minutes à four très très chaud, puis 10 minutes à four moyen ont suffit.

Cannel_s___la_courgette_a

Et voilà une nouvelle façon de faire manger des courgettes à ceux qui ne les aiment pas !
Tout ce que je fais avec des courgettes, ici...

Vous voulez imprimer la recette ?

21 mai 2009

Une salade qui a du coeur (...)

Salade farcie

Corinne m'a tendu une grande salade de son jardin, soigneusement emballée de papier ; "écoute, je ne sais pas ce que c'est comme variété mais on n'en a trop ! Impossible de toutes les manger ! " Que du bonheur que de connaître des collègues qui jardinent eux aussi ! J'ai donc décidé de montrer à Corinne que la salade, ça ne se mange pas qu'en entrée ! Et connaissant son penchant végétarien, qui rejoint le mien, voici donc une recette spécialement pour elle. "Une salade qui a du cœur"... oui oui, il y a bien un message subliminal !

Salade_farcie__a_

Ingrédients
1 salade "allongée"
Restes de pain rassis trempés de lait
2 œufs
4 gousses d'ail
Herbes ; persil et basilic, herbes de Provence, mais toutes autres feront l'affaire
1 ramequin de fromage râpé

Laver longuement la salade à l'eau tiède, pour ramollir un peu les feuilles et enlever les débris de terre... Ne pas couper le trognon, il faudra le faire après la cuisson.

Préparer la farce en mixant tous les ingrédients. Saler et poivrer. Rajouter d'autres épices suivant l'envie ; piment, herbes de Provence, coriandre... Salade_farcie__farce_
Salade_farcie__lavage_






Écarter les feuilles de la salade et y glisser un peu de farce. Ficeler l'ensemble.

Salade_farcie__farsoum_

Faire fondre une belle noix de beurre et faire roussir la salade sur toutes ses faces. Rajouter un petit verre d'eau, poser quelques tomates entières [ pour le plaisir ], juste piquées à la fourchette, couvrir et laisser Tomatecuire environ 40 minutes à feu doux.
Salade_farcie__cuisson_




Couper la salade dans sa longueur, ôter le trognon dur et servir avec un peu de vinaigre balsamique réduit... pour sa pointe sucrée et acide !

Salade_farcie__b_

Voilà une salade qui ne se mange pas en vinaigrette !
Et quelle simplicité de préparation par rapport au chou farci !

Vous voulez imprimer la recette ?


10 mai 2009

Sablés salés express

Le fromage râpé-maison est chez moi une institution [ qui a dit "elle est maniaque ? "]. Toutes les semaines j'en râpe un  gros bloc en quelques secondes et il part attendre la prochaine recette, dans un récipient bien fermé au frigo. Économique, fondant, je ne comprends pas pourquoi tant de gens achètent ces fils un peu secs et souvent acides préemballés. Peut-être ceux qui sont vendus 5 fois plus cher au kilo sont-ils meilleurs ? Aucun ne vaut en tout cas le fromage fraîchement râpé. Ma sœur en a fait la triste expérience en découvrant que ses garçons aimaient mon gratin de pâtes. La seule différence était le fromage que nous utilisions...
Bref, me voici sortant mon mixer. Laver un mixer, quand on n'a pas de lave-vaisselle, est toujours une opération que l'on réfléchit afin d'optimiser son utilisation avant de devoir le laver... Voyons, ai-je prévu des carottes râpées ? Du pain rassis attend-il de finir en chapelure ? 
Oh oh ! Emmenthal + chapelure... voyons... mais oui ! Faisons des biscuits salés !

Sabl_s_a

Ingrédients
Fromage fraîchement râpé
Le même volume de chapelure grossière de pain rassis
2 œufs
Un peu d'huile d'olive
Fleur de sel
Herbes de Provence

Après tout le pain est issu de farine. Et les anciens cuisinaient bien souvent en remplaçant la farine par du pain trempé dans du lait.
J'ai donc laissé un fond de fromage déjà râpé dans le mixer et ai rajouté le même volume de chapelure de pain. Un coup de lame, 2 œufs pour y apporter du liant et cela suffit.  Il faut tester, et ma méthode préférée est de tenter d'amalgamer la pâte obtenue... sinon il faut rajouter 1 œuf.
Le fromage contient suffisamment de matières grasses, nul besoin d'huile ou de beurre.

Sabl_s___la_chapelure_ingred

J'ai roulé la pâte [ un peu friable ] en boudins que j'ai tronçonnés. Ensuite ? Quelques gouttes d'huile d'olive, un nuage de fleur de sel et une volée d'herbes de Provence parachèvent ces biscuits express.

Sabl_s___cuire

15 minutes au four chaud... et cela a croustillé en diable !

Sabl_s__b_

Pour accompagner ces sablés, une mousse d'avocats ou de la crème de noix seraient parfaites.

Avec un peu de cette préparation gardée au frais, j'ai recouvert quatre jours plus tard des pâtes à la sauce tomates, dont le tour du plat a été garni de tomates poêlées 20 minutes à feu doux. Le plat a ensuite gratiné à four bien chaud. Un gratin qui change un peu de l'ordinaire !

Gratin_rouge_a

Vous voulez imprimer la recette ?


19 septembre 2008

Faux soufflé de courgettes

Pour la dernière fois de la saison, mon adorable collègue au potager gargantuesque, m'a ramené UNE courgette... qui pèse seulement 1,2 kg... Ma qué, une misère, depuis celle de  2,5 kg ! Aujourd'hui, il me fallait faire un repas qui leur tienne au corps, à mes 3 ados, et le faux soufflé est parfait dans ce rôle !
Faux ? Et oui, sans blancs d'œufs en neige... et pourtant bien gonflé.... 

Souffl__seul

La recette a été réalisée en 35 minutes, et entièrement d'une seule main... non non, je ne suis pas handicapée, je téléphonais à un ami... 

Ingrédients
1 kg de courgette
400g de pain rassis
3/4 de litre de lait
4 œufs
1 bol de gruyère

PainDans l'ordre, afin de gagner du temps - puis de le dépenser à ne rien faire - j'ai tout d'abord coupé en cubes [dans un grandIngred saladier ] environ une flûte [ 400g ] de pain rassis,  
pendant que le lait chauffait dans une casserole.
Puis j'ai fouetté 4 œufs directement dans le lait  bouillant.
Sel, poivre et une bonne pincée de muscade [ j'y tiens, à la muscade... ne faites pas l'impasse].
Et j'ai versé le tout sur mes morceaux de pain.
Ils vont absorber le liquide le temps que je cuise la courgette. Non pelée, le vert c'est excellent pour la santé !
Le légume coupé en gros dés a cuit au cuit-vapeur pendant 15 minutes, pendant que je râpais un bon bol de  gruyère. J'avais également un reste de parmesan râpé, hop, rajouté, ce sera parfait, mais pas indispensable !

PilonJ'ai ensuite écrasé grossièrement la courgette au presse-purée. Dans_plat
Puis, toujours avec une seule main, en m'excusant des plop-plop saugrenus que le téléphone ne manquait pas de transmettre, j'ai malaxé mon pain parfaitement ramolli après son bain dans le lait chaud. J'adore touiller à la main, moi... mais vous êtes libres d'utiliser des instruments... Je ne voudrais pas passer pour une  sectaire.
Et voilà, il suffit de mélanger le tout, avec une partie du fromage, de le verser dans un plat à gratin beurré et de recouvrir du reste de râpé.

45 minutes de cuisson et le pain... dont la levure est un composant... va gonfler, gonfler... bien plus que si je n'avais pas rajouté de fromage dessus, d'ailleurs ! Vous pouvez tout à fait  faire des soufflés individuels, plus faciles à servir... et qui auraient été parfaits pour une photo bluffante... que voulez-vous, je suis loin d'être un chef, moi !

Souffl__de_courgettes_assiette

Le résultat est délicieux et est un vrai plat complet. Seuls ceux qui connaissent votre secret sauront immédiatement qu'il est composé de pain... Et les autres  ?  Et bien ils chercheront un bon moment quel est cet ingrédient si moelleux ...

Souffl__de_courgettes_de_pr_s

Vous voulez imprimer la recette ?

 

07 juillet 2008

Speed-dating pour délaissés... naissance d'un Pudding

Pudding_4


C'est tellement banal... je suis sûre que tous les parents d'ados s'y reconnaîtront ! ces ventres à pattes passent par la célèbre loi des séries : "on mange de la brioche dès qu'on a un petit creux" à "on mange des yaourts dès qu'on a un petit creux".
Et c'est comme ça qu'il reste un gros morceau de la pauvre brioche qui n'a soudainement plus la faveur des enfants... et qui se dessèche toute seule. Pudding_1Tout comme LA banane dont plus personne ne veut. Ils se sont mis au régime pommes...
J'ai donc pris l'habitude de faire un speed-dating des délaissés de ma cuisine... Speed, parce que cela se cuisine très vite...

Le lieu de rencontre : un saladier

Y verser du lait bouillant [tout dépend de la quantité de brioche qu'il vous reste, versez et voyez... il ne faut pas que les morceaux soient noyés, mais qu'ils puissent se détremper ] sur les morceaux rassis de brioche et une poignée de raisins secs [ ou autre fruit sec, les abricots, en particulier, se marient très bien ]
attendre que la brioche [celle-ci est au chocolat, mais cela n'a aucune importance] soit bien imbibée,
rajouter la banane molle, pas noire, juste trop mûre, [ la pauvre, elle a vraiment été abandonnée celle là !]
puis 2 oeufs. Moi, j'ai aussi versé LES deux cuillerées à soupe de marmelade d'oranges que, tout d'un coup, mes ados ont décidé de ne plus manger... Je n'ai donc pas sucré, la préparation l'était suffisamment.
Goûtez, il n'y a que ça de vrai en cuisine.
Et faites à votre habitude pour bien remuer-écraser le tout... Moi j'adore faire ça à la main...[ qui a dit "bêêêrk ? ] Dans un plat à gratin beurré, verser la préparation. Qui est tout sauf esthétique ! J'ai donc parsemé la surface d'amandes effilées, mais c'est vraiment du luxe ! Pudding_2

Et hop, au four assez chaud pour 40 minutes.

Pour ne pas laisser les amandes brûler... Pudding_3 il faut surveiller un petit peu la cuisson.
Avec un couteau, on peut décoller facilement les bords à la sortie du four, et donc démouler le pudding sur un plat, ce qui est plus facile pour le découper. Ce gâteau est meilleur froid, et délicieux servi avec une quenelle de glace à la vanille, nappée d'un peu de chocolat noir brûlant.

Bon appétit !

30 juin 2008

Le faux soufflé au fromage

L'histoire a débuté pendant la guerre, je crois.
Je ne sais pas vraiment, je n'étais pas née... mais une vieille grand-mère [ pas la mienne, je n'en n'ai jamais eu, c'est pour ça que j'appelle toutes les dames aux cheveux d'argent des grands-mères ] m'a confié cette recette. A cette époque j'avais 4 enfants à la maison, et des crédits, comme tout le monde. Les temps étaient durs... et mes enfants dotés d'un appétit solide.
    J'avoue l'avoir écoutée avec scepticisme. Mais en mon fort intérieur seulement... je suis très respectueuse des anciens.
Elle me racontait que là-bas, en Bretagne, dans leur ferme, ils avaient beaucoup de chance, parce qu'ils avaient des poules et deux vaches. C'était le guerre, et les parisiens n'avaient que leurs tickets de rationnement, eux...Donc ma vieille cuisinière bretonne avait des œufs, du lait, et du fromage qu'ils faisaient à partir de ce lait.
   Bien bien... ceci dit, j'aurais du mal à caser une vache dans mon jardin de 45 mètres carrés... donc leur fromage rustique a été aussitôt transformé en emmenthal dans ma tête !
Et je l'écoutais me parler de ce délicieux soufflé qu'ils faisaient, le dimanche, pour nourrir les amis et voisins. Un soufflé à servir à une dizaine de convives ? Mazette, c'est tout un art ! Alors qu'en réalité....

Dans un grand-grand plat à gratin, déposer :

des tranches assez fines de pain rassis (mais oui, bien sûr, avec la croûte !)
parsemer de sel-poivre (quant à moi, j'ai testé plus tard avec un peu de muscade, c'est parfait !)
recouvrir de fromage râpé..et continuer ainsi sur au moins trois étages. Terminer par du fromage.
Faire bouillir un litre et demi de lait, rajouter 6 œufs qui ont été fouettés à part. Bien mélanger le tout, et verser doucement dans le plat à gratin. Si vous êtes une tablée de 20 personnes, pensez à doubler les proportions...

    Maintenant, l'essentiel.

Prendre un bouquin, ou alors passer l'aspirateur, ou écrire dans son blog... bref, oubliez le plat ! Jusqu'à ce que le pain soit tout mou, ce qui n'est pas si rapide que ça ! Personnellement, je versais la potion magique bouillante le matin, stockait après refroidissement (le temps du petit-déjeuner) au frigo et faisait cuire le plat le soir en rentrant du boulot !
Une heure avant que la famille ne se mette à trépigner et que les gargouillis des ventres affamés ne se fassent entendre, allumer le four, assez chaud. Comme pour un gratin...

60 minutes plus tard, amenez sur la table un merveilleux plat gonflé comme une montgolfière. Que vous présenterez avec une salade bien craquante et relevée. Et n'oubliez pas de poser la question ; à votre avis, je l'ai fait avec quoi, ce soufflé ? Personne ne trouve...succès garanti !

Les photos seront rajoutées dès l'automne, à ce jour il fait bien trop chaud !