Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

08 février 2010

Croustilles de potiron et leur velouté pour s'y plonger

Même si je suis citadine, des légumes d'un potager campagnard finissent parfois dans ma cuisine. Pour une fois, ce ne sont pas mes collègues, mais ma voisine qui m'a offert la moitié de son potiron...
Aimant faire des repas complets sur un même thème, je vous propose de cuisiner un velouté [ banale soupe, mais dont la consistance soyeuse mérite ce mot ] de potiron et de grandes frites du même légume, parées de parmesan croustillant. C'est un vrai repas complet, au vu de l'utilisation de légumes, d'œufs et de fromage. Un laitage permet de compléter ce repas qui ne vous laissera pas sur votre faim.

Croustilles_de_potiron_a

Ingrédients
Potiron
Pommes de terre
2 œufs
Un peu de lait et de farine
Chapelure de pain rassis [ la chapelure "maison" est sans commune mesure avec l'industrielle... ]
Parmesan râpé, environ 1 bol
Sel, poivre, muscade, paillettes de piment
Coriandre fraîche [ quel parfum délicieux avec le potiron ! ]

Le velouté
Faire cuire 20 minutes dans très peu d'eau [ elle doit à peine recouvrir les légumes ] le potiron et les pommes de terre coupée en gros cubes.
Mixer au mixer plongeant et assaisonner de sel, poivre et muscade - en goûtant -.
Servir dans des grands verres dodus, en parsemant le velouté de coriandre fraîche juste coupée au couteau.

Croustilles_de_potiron_le_potiron

Les croustilles
Pendant la cuisson du velouté, tailler en très grosse frites [ 10 cm sur 2cm ] du potiron.
Les faire cuire 8 minutes maxi à la vapeur. Il ne faut surtout pas que les frites deviennent molles, mais qu'elles soient justes attendries. Tester de la pointe d'un couteau.

Croustilles_de_potiron_les_frites

Prévoir 4 assiettes creuses ;
-- les œufs battus avec un peu de lait. Saler, poivrer généreusement et pimenter.
-- le parmesan
-- la farine
-- la chapelure de pain

Croustilles_de_potiron_panage

Voiler toutes les frites de farine. Ensuite, les passer dans l'œuf, puis le parmesan. Recommencer l'opération mais cette fois-ci avec la chapelure. Il y a donc deux passages dans les œufs fouettés.
Faire rissoler dans une grande poêle avec de l'huile chaude. Les retourner à mi-cuisson, dès qu'une jolie coloration apparaît.

Croustilles_de_potiron_b

Servir les croustilles très chaudes dans une assiette où le verre de velouté les attend. Au choix chacun trempera, ou les mangera du bout des doigts.

Croustilles_de_potiron_macro

Vous voulez imprimer la recette ?


28 janvier 2010

Pain perdu en croque-monsieur, velouté de tomate

Comme j'aime ce genre de repas, les soirs d'hiver ! Un velouté épais, parfumé, et, pour l'accompagner du pain perdu fourré de fromage fondant. Le croustillant, le moelleux, le velours du velouté, les parfums... c'est tellement simple, tellement sobre dans le goût, tellement bon tout simplement.  Je vous conseille de le servir  "à l'assiette" : le velouté de tomates dans un grand verre dodu, et tout à côté son perdu.
Cette note est dédiée à une petite crevette, dont la maman avait préparé un carpaccio, et qui a eu ce terrible mot : " C'est horrible de manger des pattes de chiot ! Je crois que je n'y arriverai pas..."
Il faudra préciser à petite crevette qu'il n'y a pas de monsieur à croquer dans son assiette et que la couleur du velouté vient exclusivement de la tomate...

Pain_perdu_et_velout_

Ingrédients

Pain perdu
4 tranches de pain tranché fin par personne [ ou plus si affinité ]
2 œufs
Lait
Sel, poivre, herbes de Provence
Lamelles d'emmenthal

Velouté de tomates
1 petite boîte de purée de tomates
2 c à soupe de concentré de tomates
1 bouillon kub de volaille
1 ramequin de chapelure de pain
1 oignon, 2 gousses d'ail, un peu de persil haché

Préparer le velouté
: faire roussir l'oignon haché fin dans un peu d'huile d'olive. Rajouter la chapelure de pain [ qui remplace la farine, comme les anciens le faisaient ] et attendre qu'elle soit imbibée pour verser la purée de tomate. Compléter avec autant d'eau et rajouter le kub et l'ail en rondelles. Goûter pour ajuster l'assaisonnement. Faire cuire 30 minutes, puis mixer au mixer plongeant. Parsemer de persil, frais ou surgelé, au moment de servir.

Le pain perdu
Fouetter dans une assiette creuse les œufs, rajouter le lait, sel et poivre et les herbes. Y tremper toutes les tranches de pain, des deux côtés.

Pain_perdu_lait_oeufs

Les poser à plat et y déposer des lamelles fines de fromage. Poivrer et recouvrir d'une autre tranche de pain.
Repasser les croque ainsi constitués dans le mélange œufs-lait.

Pain_perdu_faire

Faire chauffer de l'huile d'olive et y déposer doucement les croque. Faire cuire quelques minutes de chaque côté.

Pain_perdu_cuire

Un repas complet, bien chaud, et le pain perdu, qui croustille et fond tout à la fois... tenez, c'est presque un petit bonheur d'être en hiver !

Pain_perdu_a

Vous voulez imprimer la recette ?

 

26 décembre 2009

Réveillon rime avec soupe à l'oignon

Évidemment, si vous avez moins de 50 ans, mon "réveillon - soupe à l'oignon", c'est une rime à deux sous [ vous savez bien, les sous d'avant les euros et les francs ]. Mais, moi, à mon époque [ celle du siècle dernier ] quand nous festoyions entre jeunes, ça se terminait toujours par une gratinée. C'est l'autre nom de la soupe à l'oignon, par ici dans le Midi. Le sud, là où on est plus bas que la Loire. A Toulouse, près de la gare, il y a encore des brasseries ouvertes toute la nuit, qui servent la fameuse soupe à l'oignon aux fatigués de croissants après avoir trop bu et trop dansé. Et tout digéré des agapes par la même occasion.
Qu'on se le dise, la soupe à l'oignon, c'est bon. Et pas qu'à l'aube suivant le réveillon.

Soupe___l_oignon_a

Ingrédients
1 gros oignon par bol
1 gousse d'ail pour 4
Pain rassis
Emmenthal fraîchement râpé
1 kub de bouillon
Poivre et sel

Hachez fin les oignons [ avec des lunettes de plongée si vous préférez ], les faire suer dans un peu d'huile. Ils ne doivent pas blondir, juste se voiler de transparence. Verser deux fois d'eau la hauteur des oignons. A peu près.... Saler, ailler, poivrer, Kub dissout dans l'eau, et faire cuire une bonne demi-heure. Et plus si affinités.

Soupe___l_oignon_ingred

Sur une plaque du four [ pour faciliter le transport... ] préparer des bols qui vont supporter  la chaleur. Et le grill si vous êtes pressés.
Alterner, bouts de pain rassis, râpé et louche de soupe. Deux fois au moins. Terminer par du fromage. Il doit y avoir du liquide perceptible en surface. La gratinée doit quand même rester une soupe. Épaisse, mais liquide. Un peu...

Soupe___l_oignon_montage

Les bols peuvent rester ainsi, au frais dehors, jusqu'à votre retour de la fête. Parce que ce n'est pas si facile de faire tout ça quand vous êtes de retour à 6 heures du matin. Surtout accompagné d'une bande d'amis en piteux état, des paillettes douteuses au bord des cernes.
Glisser à four chaud pour 20 minutes, puis faire gratiner sous le grill.
Servir brûlant, avec un bon grand verre d'eau.
Rien d'autre.

22 novembre 2009

Velouté de pois chiches au citron confit

C'est à la paille que j'ai servi ce délicieux velouté, découvert parmi les amuse-bouche servis lors de notre repas à l'Amphytrion. Ma fille avait adoré ces saveurs et je m'étais engagée à tester la recette ! Heureusement qu'elle ne m'a pas défiée avec le pigeonneau royal fumé !

Velout__pois_chiches_a

Ingrédients
1 boîte de pois chiches
1 citron confit au sel [ la recette simplissime ici ]
Poivre

S'armer de patience et passer les pois chiches rincés et égouttés au moulin à légumes, grille fine.
L'autre option est de blanchir à l'eau bouillante les pois chiches et d'en ôter les peaux. Puis de passer au mixer.
Les heureux possesseurs de blender haut de gamme obtiendront une purée lisse en quelques clics...
Rajouter de l'eau à la purée, jusqu'à obtenir la consistance d'un velouté. Je déconseille l'adjonction de bouillon, qui est toujours salé. Le citron confit le sera suffisamment. Bien sûr un vrai bouillon de légumes, sans sel, devrait être parfait... et là, j'ai une pensée pour toutes les mamans de petits enfants, qui en font !

Velout__pois_chiches_ingred

Ôter soigneusement la pulpe du citron confit, ne garder que l'écorce et la rincer. La mixer finement et la rajouter au velouté. Poivrer.

Velout__pois_chiches_citron

Servir dans des petits verres et rajouter une paille...   le velouté doit être chaud mais non bouillant.
Cet ensemble de goût est vraiment original et très agréable. Je l'ai servi lors d'un repas où 11 personnes étaient à ma table, et tous les verres ont été vidés...

Un ami m'a d'ailleurs donné une idée ; ne pas en faire une soupe, mais une crème à tartiner à l'apéritif, en y rajoutant de la coriandre fraîche... Affaire à suivre !

Vous voulez imprimer la recette ?

19 octobre 2009

Un pot au feu flamboyant

Le ciel d'hiver se pare parfois de rouge au soleil couchant. Quelle plus belle inspiration que ce spectacle ? Pour changer un peu du traditionnel pot-au-feu et s'amuser à servir un bouillon parfumé et d'un rouge flamboyant, je vous propose de revisiter ce plat traditionnel.

Pot_au_feu_rouge_bouillon

Pot_au_feu_rouge_l_gumes

Ingrédients
1 petit chou rouge
1 betterave crue
4 oignons nouveaux rouges
1 poivron rouge
P de terre Roseval
500g de collier, 300g de plat de côte, 600g de jarret, 1 os à moelle [ gîte, paleron, joue ou queue de bœuf... tout ce qui se prête au traditionnel "bouili" suivant l'étal du boucher ]

Pot_au_feu_rouge_l_gumes_macro

Faire cuire 40 minutes en cocotte minute les viandes, avec 1 des oignons piqué de clous de girofle, quelques gousses d'ail, 1 bouquet garni, 1/4 de la betterave crue et 1 c à café bombée de gros sel.

Pendant ce temps faire blanchir 15 minutes le chou rouge coupé en quatre [ la pré cuisson le rendra plus digeste ]. Rincer à l'eau froide pour cesser sa cuisson. S'émerveiller de la couleur violine qu'a pris le chou...
Égoutter les viandes du bouillon, les conserver au chaud.

Pot_au_feu_rouge_a

Dans le bouillon faire cuire 20 minutes les pommes de terre et le reste de la betterave rouge qui a simplement été coupée en quatre. En garder un petit morceau cru qui sera servie avec le bouillon. La betterave restera un peu ferme, juste à point pour révéler une saveur encore proche de celle crue.

Pendant ce temps faire griller une belle tranche de pain de campagne. Sortir délicatement la moelle, la couper en rondelles et la poser sur le pain bien chaud et croustillant. Jeter une volée de fleur de sel. Et manger, les yeux fermés, encore debout dans la cuisine... C'est la récompense octroyée à la cuisinière pour le nettoyage de ces gouttelettes rouges et bleues qui parsèment la cuisine...

Pot_au_feu_moelle

Dix minutes avant la fin de la cuisson des pommes de terre, mettre dans le bouillon le chou, le poivron rouge cru, les oignons restants et les viandes découpées.
Servir dans des assiettes transparentes le bouillon brûlant et rosé, râper un peu de betterave crue au-dessus, remuer et assister à la superbe coloration rouge qui se produit alors. Une pointe de crème est admise pour ceux qui se souviennent avec plaisir du parfum du bortch russe.

Pot_au_feu_rouge_bouillon_a

Servir les légumes et la viande et s'émerveiller de si belles couleurs tout à fait naturelles...
PS : pendant la guerre les belles se frottaient les joues de betterave crue pour faire oublier leur pâleur. Y penser en se lavant les mains en pestant...

Vous voulez imprimer la recette ?  


Par CookEco - Plats complets - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 février 2009

Gratin de poireaux savoyard et soupe verte

Comment font-ils pour résister au gel ? J'espère qu'ils n'ont pas poussé sous serre les beaux poireaux qui sont sur tous les étals... et dont la partie verte a un goût très puissant au cœur de l'hiver. Je vous propose donc de cuisiner deux bottes de poireaux aujourd'hui, une en gratin doux [ sans lait, sans crème, sans œufs ] et l'autre en soupe verte. Vous l'avez deviné, le blanc et le vert ont fait bande à part ! 

Gratin_de_poireaux_savoyard_a

Couper les poireaux en laissant seulement 1 cm de vert, et détailler les blancs en tronçons assez large. Les plonger dans de l'eau bouillante jusqu'à ce qu'ils soient tendres, mais pas trop cuits.
Gratin_de_poireaux_savoyard__ingred_N
e pas jeter l'eau de cuisson
[ voir plus bas ]... et égoutter les blancs.
Beurrer et tapisser de chapelure de pain [ du vrai pain séché puis écrasé, pas des biscottes au goût sucré ! ].
Alterner ensuite dans un plat à gratin ;Gratin_de_poireaux_savoyard__montage_

  • blancs de poireaux,
  • gruyère râpé
  • sel poivre, pincée de muscade
  • chapelure

Répéter l'opération au moins trois fois avant d'épuiser les ingrédients. Finir par un mélange de fromage et de chapelure et disposer quelques petits morceaux de beurre pour que le gratin croustille. Mettre au four pour une vingtaine de minutes.
Cette recette préserve le goût de ce légume, et le plat n'est pas alourdi par des crèmes ou sauce.
La muscade est vraiment une épice qui se marie à ravir avec le poireau.

Avec le bouillon de cuisson des blancs, faire une soupe qui sera servie le lendemain [parce que du poireau suivi de poireau, au cours d'un même repas... c'est trop ! ].

Poireaux_la_soupe_verte

Y jeter les verts soigneusement nettoyés [ à l'eau chaude pour dissoudre la terre ] et quelques pommes de terre. Miser ensuite au mixer plongeant. Saler et poivrer et servir accompagné d'un peu de crème fraîche.

Vous voulez imprimer la recette ?  

Par CookEco - Plats végétariens - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

29 janvier 2009

Velouté de châtaignes, copeaux de foie gras

Voici une recette tout simplement savoureuse, égayée d'un soupçon de folie douce, pour se souvenir combien il est bon d'être à l'abri du froid et de la pluie durant ce long hiver. Le foie gras n'est bien sûr pas indispensable mais quel bonheur que son goût si fin en bouche !  Nougaro le chantait, ici, c'est aussi le pays de la castagne... et oui, la châtaigne !

Velout__aux_ch_taignes_a

L'idée du velouté m'est venue au supermarché, en trouvant de la purée de marron Clément Faugier [ dont je Velout__aux_ch_taignes_ingredraffole de la crème de marrons ; un clic ici pour ma recette du gâteau qui lui rend hommage ], bref la purée de marrons était très peu chère ; moins de 1,50€ la boîte de 375g. J'ai aussi saisi quelques marrons entiers cuits [une grosse boîte ], cette soupe étant notre repas du soir... suivie d'un bon dessert.

La recette a été réalisée à 4 mains : celles de mon fils de 20 ans et de ma presque belle-fille. En fin de compte ma chute en moto et l'immobilisation de ma main droite a du bon !

Velout__aux_ch_taignes_rouxFaire dissoudre un cube de bouillon dans 3/4 de litre d'eau bouillante, puis rajouter la purée de châtaignes. Fouetter.
Dans la casserole qui sera la soupière de service, préparer un roux avec 25g de beurre fondu et y verser de la farine [ aïe aïe aïe je ne mesure pas, regardez la photo de gauche pour avoir une idée de ce que j'obtiens, c'est un roux assez solide ! ]. Faire roussir la farine et verser ensuite le bouillon de châtaignes.
Fouetter, passer un petit coup de mixer plongeant et laisser cuire une demi-heure, en rajoutant les 2/3 des marrons cuits entiers.

Si vous avez réalisé puis congelé en petits morceaux du foie gras au sel, alors que l'on le trouvait à un prix modique [ 18 € le kilo à L-Price ] vous en ferez des copeaux soyeux sans vous sentir coupable de grever votre budget... Je vous en rappelle la recette simplissime en bas de la note ! Celle de mon foie préféré, celui que je savoure sur une tranche de pain de campagne grillé et encore tiède !

Velout__aux_ch_taignes__foie_gras

Détailler à l'économe des copeaux du foie gras encore congelé [ il va fondre très très vite dans les assiettes ] et en parsemer le velouté brûlant une fois servi ....
Une merveille... au goût très fin, très doux et en même temps puissant.

J'aime la castagne... mais quand elle se consomme à la cuillère  ! 

 

Velout__aux_ch_taignes_b


Le foie gras au sel

Les proportions sont données pour 1 kilo de foie... à vos balances et calculettes !
24 g de sel fin... et autant de poivre que vous le voudrez...
Enrober le foie avec la quantité nécessaire de sel  [ que vous aurez versé dans une assiette ], en le frottant légèrement. Glissez-en dans les interstices... Poivrer abondamment, et entourer les morceaux dans du film étirable. Le laisser tel quel au froid pendant 36 heures... Puis le rincer à l'eau froide et l'essuyer. Votre foie est tout nu,  vous allez l'enduire maintenant de poivre. Moi, je rajoute aussi une petite touche de sel, mais ayez la main légère ! Mieux vaut le manger parsemé de fleur de sel que de le servir trop salé ! Filmez serré et oubliez-le dans la zone froide du frigo : vous pourrez le consommer dans trois jours, ou le congeler... Il faudra le décongeler la veille du repas, au réfrigérateur, pas à l'air libre.

Vous voulez imprimer la recette ?  

Par CookEco - Soupes et bouillons - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

09 janvier 2009

La soupe aux choux

Croyez-moi, il n'y a pas que le film éponyme qui mérite d'être célèbre. la_soupe_aux_choux_1981_reference
Et, surtout, ne  confondez pas LA soupe aux choux avec ce truc bizarre pour gens en mal de régime, dont je vois la recette sur le net [ et ils se nourrissent vraiment de ça ??? ]

La vraie soupe aux choux, celle qui suit le chou farci de la veille [ hop, la recette du Soum farsoum ici ], est une merveille. Suivie d'une salade et d'un laitage, elle est un vrai repas complet. Par contre, pour la photo... certains plats sont plus photogéniques...

Soupe_aux_choux_a

Vous savez ce que l'on dit, chez nous, dans le Midi ? Quand on vous sert une soupe aux choux,  la cuillère doit y tenir droite toute seule...vous pensez bien que je mets un point d'honneur à le faire vérifier !

Soupe_aux_choux_painCoupez quelques tranches de pain de campagne et faites les griller légèrement. Chou_farci_bouillon
Râpez de l'emmenthal, puis préparez vos bols et votre bouillon de la veille [photo à droite].
Il reste souvent un petit morceau du chou farci,  et toujours les grandes feuilles vertes... détaillez-le en morceaux et rajoutez le tout à votre bouillon.
Il suffit de faire le montage suivant [ en photo ci-dessous ], puis de mettre à gratiner à four bien chaud.
Un conseil ? Posez d'abord vos bols sur une plaque, qui sera plus facile [ et moins risqué ! ] à amener à table...

Soupe_aux_choux_montage

07 janvier 2009

Velouté de tomates aux haricots

Après après cuit des haricots blancs, hier, je vous disais de ne pas en jeter le bouillon de cuisson...

Soupe_de_tomates_acouvercle

Vous allez y plonger 4 pommes de terre coupées en dés, un hachis d'ail et de persil, et mixer le tout après Soupe_de_tomates_ingredtrente minutes de cuisson. Les haricots blancs y ont laissé un peu de leur amidon, qui va permettre à cette soupe d'être très veloutée... un régal !

Pour l'accompagner, j'ai fait caraméliser - et se dégraisser par la même occasion - des tranches fines de lard fumé, dont je découpe au préalable le petit bord de couenne. Pas de poêle, juste deux assiettes, du sop@lin... et un micro-ondes. Je pose les tranches entre des feuilles de sop@lin et recouvre le tout d'une autre assiette, afin qu'elles ne gondolent pas trop !

Soupe_et_lard_grill___lard_

En quelques minutes [ surveillez la cuisson ], les tranches deviennent croustillantes, parfaites pour être juste saisies du bout des doigts tout en se nourrissant de cette soupe épaisse et savoureuse. En parsemant le velouté de quelques rondelles de saucisses de Strasbourg , vous aurez un plat complet pour le soir, si vous le faites suivre d'un laitage.

Soupe_de_tomates_a

Rien ne se perd, tout se transforme, une base de la cuisine économique !

Par CookEco - Soupes et bouillons - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

03 janvier 2009

Sopa de aquacate [ soupe mexicaine à l'avocat ]

Les avocats ont une fâcheuse tendance à être trop durs quand vous en aviez besoin pour le soir même, puis ils décident de mûrir soudainement, alors même que le menu était prêt.... Qu'à cela ne tienne, mon bouillon de pot au feu deviendra une sopa de aquacate. Un voyage au Mexique pour 3 francs 6 sous...

soupe_avocats_a

soupe_avocats_Ingred

J'ai fait chauffer environ 3/4 de litre de bouillon avec 4 c à soupe de vin blanc très sec.

Pendant ce temps mes 2 avocats mûrs à point sont tombés dans le mixer, avec la valeur d'un pot de yaourt de crême fraîche épaisse.

J'ai ensuite versé un peu de bouillon chaud, remixé le tout, ce qui permet à la crème d'avocat de bien se liersoupe_avocats_mixer et de se décoller des parois...

J'ai laissé la soupe chauffer, sans la laisser bouillir, en la fouettant un peu, puis j'ai ajusté l'assaisonnement  [juste du poivre, mon pot au feu étant bien salé ].

Servir avec une pincée de piment et des triangles de tortillas, grillés ou pas.
Au Mexique cette soupe d'avocats se sert aussi glacée. Mais les températures étant glaciales je l'ai servie brûlante...

Vous voulez imprimer la recette ?