Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

17 novembre 2009

Foie gras... sacrilègement bon !

Vive l'abolition des privilèges, y compris en cuisine. Non, le foie gras n'est pas sacré, et il n'y a aucune raison de le traiter comme un despote et de s'incliner devant lui. Rien ne se crée en cuisine si l'on n'ose pas.
J'ai osé.
Et mes invités n'y ont vu que du feu...

Ce n'est pas tant que j'avais l'idée préconçue de cuisiner mon foie gras ainsi. D'autant, que ce n'est pas sa saison. Et oui, en Midi-Pyrénées, on le sait, il faut attendre les vrais premiers froids pour faire son foie gras. Mais j'avais envie de foie gras, ça ne se discute pas. Ma fille ayant traversé la cuisine au moment où je préparais la marinade, elle s'est arrêté. A humé l'odeur exquise et fine du foie frais, a poussé un cri de joie... Comment lui avouer que mon foie était prévu pour un repas avec mes amis trois jours après ?
Il me fallait lui en cuisiner un petit peu, sous peine de passer définitivement pour une mauvaise mère... ce que j'ai déjà fait avec des pizzas, ici....

Ingrédients
1 foie gras de canard [ environ 600 grammes ]
Marinade
Du très très vieux Banyuls, au sublime parfum de noix. Ou l'alcool qui vous plaira.
Sel, beaucoup de poivre au moulin, 1 pincée de quatre épices

Déveiner le foie, avec amour, ou avec empressement, au choix.
Et non, il n'y a pas de photos, c'est quasi impossible à faire si l'on doit se laver les mains à chaque opération. D'autant que la chaleur ne fait pas bon ménage avec l'opération.

Personnellement, je trempe mes mains dans un bol d'eau où des glaçons flottent au cours du déveinage. Bref, étant diablement pressée, j'ai déveiné le foie sans trop me préoccuper de son aspect [ vous comprendrez pourquoi après ]. Plus facile d'enlever le réseau de veineux en tranchant les lobes dans leur épaisseur...ce qui est normalement une hérésie... et les petits morceaux qui se sont détachés m'ont permis de cuisiner ma première version sacrilège.

Foie_gras_sacril_ge__bouts_

Mettre tous les morceaux dans la marinade, en les caressant un à un, pour bien les imprégner. Laisser au frais deux heures, ou plus si affinités.

Foie_gras_sacril_ge__ingred_

Foie gras, sacrilège n° 1, cuit en 8 secondes [ 2 parts ]

Foie_gras_sacril_ge_mini_portion_a

Dans un petit ramequin tasser les petits morceaux, en laissant un peu de marinade.
Filmer, et faire cuire 8 secondes au micro-ondes. Juste le temps de voir la graisse qui a fondu [ photo ci-dessous ]. Laisser reposer et mettre au frais jusqu'au lendemain. Démouler, trancher, admirer le rosé au centre. Déposer en petits morceaux sur du pain de campagne grillé et encore chaud.

Foie_gras_sacril_ge_mini_portion

Laissez votre fille s'extasier. Et dites lui que plus tard, quand elle sera grande autonome, elle fera elle aussi un délicieux foie gras comme sa maman.

Foie gras, sacrilège n° 2, farci au chutney de tomates vertes [ 10 tranches ]

Foie_gras_sacril_ge_pour_dix_a

Pour mes amis, j'avais décidé de leur servir le foie farci de chutney de tomates vertes. Mais de la confiture de figues aurait été parfaite également. Esthétiquement la couleur du chutney nuit un peu à la photo. Mais gustativement... c'est un régal !
Prendre un plat en pyrex, ou la lèche frite du four. Y étaler les morceaux de foie, en plaçant les plus gros morceaux à l'extérieur. Verser la marinade et couvrir de papier sulfurisé.
Mettre dans le four froid et faire cuire 20 minutes à 180°. Certains morceaux vous paraîtront "pas assez cuits", c'est normal. Le foie doit être mi-cuit !

Foie_gras_sacril_ge_four

Prendre un Tupperware rectangulaire, de format 15x8 cm.
Si si, j'ai bien une très jolie terrine en porcelaine. Mais oui, c'est bien un Tupper que je prends...
Le tapisser de film étirable.

Foie_gras_sacril_ge_moule

Dès la fin de la cuisson, en s'aidant d'une écumoire,  déposer la moitié des morceaux de foie très chauds : choisir d'abord les plus petits.  [ Garder la graisse du foie gras bien sûr ] Étaler du chutney ou de la confiture. Recouvrir du reste du foie gras [ les plus jolis morceaux, ce sont eux qui seront en haut des tranches, donc visuellement le résultat sera parfait ]. Tasser légèrement avec une cuillère et laisser tiédir.
Mettre au frais une heure, puis recouvrir d'un peu de graisse du foie chaude. Remettre au frais pour deux jours.
Pour démouler, c'est enfantin, vous avez le film plastique pour vous aider.
Pour couper les tranches, c'est idéal, votre foie est parfaitement calibré...

Foie_gras_sacril_ge_pour_dix_d_moulage

Et personne ne sait que vous avez fait cuire votre foie en vrac dans un four.
Évitez quand même de l'annoncer avant qu'ils n'aient fini de le savourer. Les convives sont parfois des pros de la cuisine du terroir [ un coucou à Did au passage ! ]

Ici vous trouverez ma recette préférée de foie gras, simplement cuit par le sel, ainsi que le foie gras au torchon.


Vous voulez imprimer la recette ?

 


03 novembre 2009

Chutney de tomates vertes

Tout à la fois acide, piquant et doux j'adore depuis toujours ce condiment qu'est le chutney. Ma mère ayant vécu en Angleterre, elle avait gardé certaines traditions culinaires indiennes savoureuses, dont le chutney à la mangue.  Devant toutes les  tomates vertes qui ont dû quitter le jardin l'idée m'est venue de tenter de les cuisiner "autrement".
Après la version sucrée, puis la version salée, voici le temps du condiment salé-sucré !

Chutney_de_tomates_vertes_A

Ingrédients [ prévoir une heure de préparation...et une heure de cuisson, pour 5 petits bocaux ]
1,6 kg de tomates vertesChutney_de_tomates_vertes__plucheur
2 très gros oignons
200g de sucre roux
1 pot de yaourt de miel
1/4 de litre de vinaigre blanc
1c à soupe de graines de moutarde
1c à soupe de graines de coriandre
1 tronçon de gingembre frais, ou congelé
5 clous de girofle
1c à soupe de gros sel
1c à café de quatre-épices
1c à café de piment [ facultatif ]
1c à café de poivre noir
Un peu de muscade

Peler les tomates...
Comme vous le constatez j'ai un petit instrument magique, un éplucheur à légumes dentelé. Même la peau des tomates mûres ne lui fait pas peur !
Couper les tomates en quartiers... et les épépiner. Les pépins de tomates deviennent amers en cuisant, l'opération est donc indispensable. C'est long, terriblement long ! J'avoue avoir regretté ne pas avoir de grand-mère au coin du feu qui s'en serait chargée... Recouper les tomates en morceaux de la taille d'un dé.
Après cette opération il reste environ 1,4 kg de tomates.

Chutney_de_tomates_vertes_oter_p_pins

Dans un grand fait-tout les mélanger avec les oignons coupés fins et tous les autres ingrédients. Piler  grossièrement les graines de moutarde et de coriandre, pour exhaler leur parfum. Remuer plusieurs fois  pour que les épices et le vinaigre se mélangent bien.

Chutney_de_tomates_vertes_ingredients

Mettre cuire, à couvert, à feu moyen. De temps en temps remuer, puis enlever le couvercle au bout de 45 minutes. Comme l'ensemble a réduit ! Mettre alors à feu vif sans cesser de remuer. Il ne doit presque plus y avoir de liquide et le chutney a la consistance d'une confiture épaisse.
Prendre un pilon à purée et écraser grossièrement les légumes. Il doit rester des morceaux, qui seront un régal à croquer ! Ôter les clous de girofle [ on les voit parfaitement ! ].

Chutney_de_tomates_vertes_bocaux

Mettre, bouillant, dans des petits bocaux qui ont été ébouillantés, ainsi que leurs couvercles, auparavant. Fermer les couvercles et laisser refroidir tête en bas.
Ce condiment est une petite merveille, à déguster avec des croustilles à l'apéritif, du riz bien chaud, un magret... et pour farcir du foie gras. Une fois le bocal entamé, le conserver au frigo.

Vous voulez imprimer la recette ?

30 octobre 2009

Tomates vertes panées à la Polenta

Il est temps d'arracher les pieds de tomates, même si ceux-ci sont encore couverts de fruits dodus... et verts. Après la version "cerise" et sucrée, dans le gâteau au chocolat et tomates cerises vertes,  je vous propose de préparer des tomates vertes, en entrée, servies chaudes et croustillantes sur un lit de salade. Un régal étonnant.
L'idée d'utiliser de la Polenta [ semoule de maïs ] m'est venue, alors que je me suis retrouvée démunie de chapelure de pain. Mais cette même recette peut se faire avec une chapelure classique.
Je lance donc ici un appel à tous mes collègues de travail fidèles à ce blog... J'ai besoin de vos restes de pain sec ! Chez moi, nous mangeons le pain maison jusqu'à la dernière tranche depuis que nous ne sommes plus que deux [ et oui, la gestion des stocks en est facilitée ! ]. Et je remercie tout particulièrement Chantale M. qui m'a offert une poche pleine de belles tomates vertes... La recette du chutney est là !

Tomate_verte_pan_e_b

Ingrédients
2 belles tomates vertes
2 œufs
Un peu de lait
De la Polenta fine [ ou de la chapelure de pain ]
Un peu de farine de riz [ je la trouve bien plus fine au goût ] ou de la farine tamisée blanche
Herbes de Provence

Tomate_verte_

Préparer trois assiettes différentes pour la farine de riz, les œufs battus avec un peu de lait salé et poivré, et la Polenta.

Tomate_verte_pan_e_ingred

Laver et essuyer les tomates, ne pas enlever la peau et les couper en tranches épaisses [ 2 cm ].
Les passer successivement dans la farine de riz, les œufs, puis la Polenta. Quant elles sont toutes panées, verser 1 c à soupe d'herbes de Provence dans les œufs battus et recommencer l'opération, en zappant l'étape farine de riz.
Faire chauffer un peu d'huile de l'huile dans une poêle, porter à feu moyen et faire griller les tranches en les retournant. En quinze minutes c'est prêt.

Tomate_verte_pan_e_cuisson

Disposer les tranches brûlantes sur des assiettes en compagnie de salade verte et de quelques tranches de Mozzarella pour un repas du soir complet et léger. La tomate verte, un fois cuite, devient moelleuse, et garde un petit goût acidulé très agréable. La Polenta frite est délicieuse ! Bien plus croustillante que de la chapelure classique.

Tomate_verte_pan_e_int_rieur

Tomate_verte_pan_e_salade

Tomate_verte_pan_e_macro

Vous voulez imprimer la recette ? 

01 septembre 2009

Moelleux au chocolat et tomates vertes confites

Le long d'un mur de ma maison les pieds de tomates cerises grimpent, grimpent à n'en plus finir. Les grappes de tomates vertes clignotent au moindre rayon de soleil. Jaune ! Rouge ! J'adore mon mur en guirlande de fruits... Légume ou fruit ?  choisissez ce qu'il vous plaît, aujourd'hui je vous présente mon gâteau au chocolat et aux tomates vertes...

Moelleux_chocolat_tomates_vertes_A

Surprenant ? Et surtout succulent ! Les tomates vertes ont confit dans un sirop de sucre, se sont nappées de vanille et ressemblent étrangement à de gros raisins secs très moelleux, avec une imperceptible pointe acide très agréable.

Pousse_tomate

Ingrédients
1 bol de tomates cerises vertes
1 verre de sirop de sucre
100g de beurre
100g de chocolat à cuire
2 œufs
2 c à soupe de farine
2 c à soupe de sucre
Sel, poivre, pointe de piment [ pour le gâteau ] et vanille

Moelleux_chocolat_tomate_B

Cuisson_tomates
Mettre à confire les tomates vertes dans le sirop de sucre pendant environ 20 minutes.

Ne pas trop les remuer, pour éviter d'éclater les fruits, mais tourner vigoureusement  la casserole pour bien les napper.

Quand le sirop commence à caraméliser rajouter un peu de vanille liquide et stopper la cuisson en posant la casserole dans de l'eau froide.

Faire tiédir si nécessaire avant de les utiliser dans le gâteau.

Pate_g_teauPréparer le gâteau en faisant fondre au micro-ondes beurre et chocolat. Rajouter les autres ingrédients, sans oublier la pointe de piment,  et bien mélanger. La pâte a une consistance molle. La verser dans un moule beurré et fariné.

Déposer les tomates confites au-dessus et faire cuire 15 à 20 minutes à four moyen-chaud. Le gâteau doit rester fondant.

Le démoulage est assez périlleux, et à réaliser tant que le gâteau est chaud, pour éviter que le caramel qui a pu glisser au fond ne se solidifie.

Et là... savourez... encore tiède....
L'ensemble est réalisable en moule individuels : pensez à réduire alors le temps de cuisson à 10-15 minutes.

Moelleux_chocolat_tomate_macro


Vous voulez imprimer la recette ?

Par CookEco - Les gâteaux - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,