Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

08 mars 2010

Tuiles à la noix de coco [ sans farine ]

Quand les amis se réunissent pour jouer aux cartes, lors de longues soirées animées, rien n'est meilleur que de fêter la victoire ou d'oublier sa défaite autour de petites tuiles. Très très croustillantes. Certaines sont parsemées de grué de cacao, qui se marie très bien au sucré de ces petits biscuits.
Pas de farine dans la pâte, issue directement de la recette des tuiles aux amandes, la noix de coco râpée la remplace sans dommage.

Tuiles_coco__a_

Ingrédients
100g de beurre
100g de sucre
2 œufs
200g de noix de coco [ en sachet ] + 50g
Grué de cacao [ facultatif ] ou pépites de chocolat

Faire fondre au m-ondes le beurre. Rajouter en fouettant le sucre, une pincée de sel, les œufs un à un, puis la noix de coco. Laisser tiédir.
Poser sur une plaque une feuille en silicone ou du papier sulfurisé,  et déposer en petits tas irréguliers la pâte, qui reste semi-liquide. Les tuiles ne s'étaleront pas davantage à la cuisson. Saupoudrer de noix de coco, parsemer certaines d'éclats de grué de cacao ou de pépites de chocolat.

Tuiles_coco__p_te_

Mettre à cuire à four assez chaud,15 et 20 minutes,  suivant le four, en surveillant la cuisson. Les bords doivent dorer. Décoller tant les tuiles sont encore chaudes et poursuivre une nouvelle fournée.

Tuiles_coco__b_

Vous voulez imprimer la recette ?  


24 janvier 2010

Tuiles à l'orange, pana cotta vanille

Petit dessert qui allie la fraîcheur moelleuse au croustillant, le mariage de la panna cotta et de tuiles à l'orange confite termine tout en douceur et en parfums un repas  riche [ comme souvent en hiver ].
Les panna cotta ont l'avantage de se préparer à l'avance et d'être enfantines à réaliser. Les tuiles à l'oranges sont plus délicates [ mais qu'elles sont bonnes, oh là là ! ] et ne supportent pas l'humidité. Si, comme moi, vous les stockez dans un pièce trop froide, elles se ramolliront. Pas de panique, un passage à four doux leur a redonné toute leur croustillance !

Tuiles___l_orange_et_panacotta__a_

Ingrédients

Panna cotta
60cl de crème liquide entière
50 g de sucre
Vanille [ en grains, ou sucre vanillé, mais penser alors à réduire le sucre ci-dessus ]
3 ou 4 feuilles de gélatine, suivant la consistance désirée.

Tuiles à l'orange réduire les proportions si nécessaire Poivre_long
100g de farine
150 g de sucre glace
100 g de beurre
1 orange pressée et filtrée [ environ 20cl ]
Orange confite
Grué de cacao
Poivre long [ photo ci-contre ]
1 œuf

Quelques oranges à faire dorer [ facultatif ]


Préparer les panna cotta en faire chauffer la crème et le sucre, pendant que les feuilles de gélatine trempent dans de l'eau froide. Les essorer et les dissoudre dans la crème très chaude. Rajouter la vanille. Verser dans des moules en silicones passées sous l'eau froide, sans les essuyer. Mettre au frais.

Panacotta_

Presser l'orange, filtrer le jus.
Hacher très finement les écorces d'oranges confites ; j'ai utilisé pour la recette deux quartiers des oranges préparées ici. Je pense que 5 lanières d'oranges achetées déjà confites doivent suffire. Mélanger avec le jus d'orange. Mes oranges avaient gardé un parfum prononcé de cannelle et d'épices, qui s'est avéré très agréable dans les tuiles.
Faire fondre le beurre au micro-ondes, fouetter avec le sucre glace et une pincée de sel. Rajouter la farine -tamisée-. Quand la pâte est lisse verser le jus mélangé aux oranges confites, puis l'œuf.

Tuiles___l_orange_ingred

Préparer deux tôles à pâtisseries, recouvertes d'un tapis en silicone ou de papier sulfurisé.
Étaler la pâte avec un gros pinceau. Sur la photo vous voyez que l'épaisseur n'est donc pas régulière, cela n'a pas d'importance.

Tuiles___l_orange_pinceau

Faire cuire au four [ assez chaud ] en surveillant, dix à quinze minutes. Décoller avec une spatule. Et là, si vous pouvez être aidé vous donnerez des formes à vos tuiles, en les moulant autour d'un verre, en les entortillant autour d'un manche en bois.  Elles deviennent très rapidement fragile comme... des gavottes ! Mais en ont cette croustillance magique.

Faire quelques tuiles en les saupoudrant avant cuisson de grué de cacao. Ce sont celles qui ont eu le plus de succès !
Et, pour ceux qui aiment les saveurs sucrées-poivrées, râpez un peu de poivre long, qui est très chaud et assez piquant.

Tuiles_3_parfums

Les conserver à l'abri de toute humidité... ou, si le mal est fait, les faire réchauffer à four très doux. Elles redeviennent parfaites.

Tuiles_2_parfums

Démouler les panna cotta. Trancher à vif quelques oranges [ conserver le jus qui sera rajouté dans la poêle ], les faire dorer dans une lichette de beurre en les arrosant d'un peu de sucre, jusqu'à caramélisation. Caramel dont vous napperez de quelques gouttes les panna cota.
Dresser l'assiette où vous rencontrerez les différences de saveur, de consistance, et de températures.
La panna cotta très fraîche et douce, les oranges, un peu acides et bien chaudes, les tuiles aux trois parfums, toutes très croustillantes.

Tuiles___l_orange_et_panacotta__b_

Vous voulez imprimer la recette ?   

06 juin 2009

Faux macarons à la réglisse et vraies tuiles réglisse menthe

Je vous rassure, les macarons, je les admire chez Mercotte, qui en est incontestablement la reine, mais il ne m'est jamais venu à l'idée d'en faire, n'utilisant pas de balance dans ma cuisine... Je voulais juste faire des croquants à la réglisse. Parce que j'adore ce parfum [ voir ici ... ].
Et bien, j'ai fait des coques à macarons à la réglisse. Excellentes d'ailleurs ! Je me suis même posé la question de savoir si je n'allais pas les transformer en vrais macarons en les soudant avec une ganache à la réglisse ou à la menthe. Mais non, pas de vrais macarons ! Il faut dire que tous mes ados n'ont pas comme moi une vraie addiction aux tablettes Zan et aux Car en sac... Et que ces petites coques vont donc devoir se conserver quelques jours.

Biscuits___la_r_glisse_faux_macaron

Ingrédients pour des vrais-faux macarons
un reste de blancs d'œufs.... environ 6
1 petit bol de sucre glace... environ [ je goûte... ]
2 c à soupe de crème de riz
Arôme réglisse et poudre de réglisse

Biscuits___la_r_glisse_a

Fouetter les blancs et quand ils commencent à peine à blanchir rajouter le sucre glace. Les blancs deviennent brillants : les goûter du bout du doigt pour ajuster la quantité de sucre... Verser la crème de riz en pluie et 1c à soupe d'arôme réglisse. Continuer à fouetter jusqu'à ce que la masse soit très ferme. Goûter encore... le parfum est subtil, qui se développe bien après la bouchée, comme un vieux vin le fait.

Biscuits___la_r_glisse_ingred

Dresser des petits tas à la poche à douille, puis les saupoudrer d'un peu de sucre mélangé à de la poudre de réglisse.
Laisser reposer au frigo toute la nuit.

Biscuits___la_r_glisse_dressage

Le lendemain faire cuire 12 minutes à 185°. Juste le temps de boire un petit café.
Sortir les plaques du four et regarder les superbes coques qui se sont formées. En rageant... parce que mon but était de faire des croquants !

Biscuits___la_r_glisse_coque

En croquant le biscuit, le dessus croustille comme une meringue et l'intérieur est moelleux en diable.. Une tentation à laquelle je ne saurai pas résister longtemps...

Biscuits___la_r_glisse_croc

Je me pose quand même une question ; l'inventeur des macarons était-il lui aussi à la recherche d'une recette de croquants ? Et étant dans un moment faste... j'ai donc poursuivi les expériences...

Tuiles dentelle à la réglisse et à la menthe

Tuiles_menthe__r_glisse_aa

J'ai mixé 15 coques à macarons avec 2 œufs et une poignée de menthe. La pâte est liquide, et je l'ai étalée  en petits tas sur deux plaques recouvertes de silicone.

Tuiles_menthe__r_glisse_ingred

Après 15 minutes au four à 200° les tuiles étaient fragiles et transparentes, comme de la dentelle, croustillantes, telles des crêpes Gavotte, merveilleusement parfumées à la menthe, avec un fin goût de réglisse. Elles ne supportent pas l'humidité, mais peuvent se conserver quelques jours dans une boîte métallique et être desséchées au four avant de les servir. J'ai regretté ne pas n'être appliquée pour en modeler les formes ! Mais qu'importe ! Avec des blancs d'œufs, du sucre et de la crème de riz je saurais désormais jouer dans ma cuisine !

Tuiles_menthe__r_glisse_a

Vous voulez imprimer la recette ?


27 avril 2009

Dentelle croustillante d'avoine au caramel de lait

Parfois je regarde avec tendresse un bocal, qui a été scrupuleusement presque vidé. Deux cuillerées à soupe de confiture de lait avaient ainsi été délaissées. Depuis le Banofee Pie personne n'avait osé y plonger le doigt ! Mystère de la vie d'une famille, il y a parfois quelques grammes de trucs qu'ils aiment habituellement beaucoup et qu'ils ne finissent pas. Le poids de la résistance à paraître trop gourmand ? Mais l'on n'est jamais trop gourmand ! Jamais ! Mieux vaut quelques vrais excès savourés avec bonheur qu'un semi-régime perpétuel entrecoupé de craquages. Non ?
Puisque vous ne me répondez pas, je vous propose donc la recette d'un vrai craquage... issu de la rencontre d'un pot presque vide de confiture de lait et de quelques flocons d'avoine si diététiquement corrects ! Le pur bonheur.

Dentelles_d_avoine_a

Ingrédients [ que j'ai dosés de façon aléatoire ]
2 cuillerées à soupe de confiture de lait
75g de beurre
50g de sucre en poudre
1/2 c à café de levure et 1/2 c à café de bicarbonate [ je teste, je teste... 1 sachet de levure sinon ]
Flocons d'avoine [ j'ai secoué le paquet et je ne voyais plus la pâte, environ 1 verre ]
Vanille
1 œuf
Indispensable ; feuille de cuisson ou papier sulfurisé

J'ai réalisé la pâte "tout au mixer".
Fouetter le beurre et le sucre. Rajouter la confiture de lait et fouetter à nouveau jusqu'à ce qu'une jolie crème dorée se forme. Rajouter la vanille et les levures. Mixer de nouveau.
Et c'est là où je me suis maudite a posteriori... Saisir les flocons d'avoine et verser sans mesurer. Mixer un peu. Ayant trouvé la consistance trop sèche pour façonner des tuiles, j'ai donc rajouté un œuf. Et là cela m'a paru satisfaisant. Saler un peu.

Dentelle_d_avoine__ingred_

Comme il n'y a pas de farine la pâte va inexorablement s'étaler à la cuisson... attention à l'espace à prévoir. Dentelle_d_avoine__formes_
J'ai voulu tester deux formats pour la cuisson. Des bandes fines et plates, et en petits tas.
La pâte s'étant étalée vraiment de tout son long, je me suis appliquée à faire des bandes de pâte pour rien. D'autre part le format "cookie" ne permet pas d'obtenir autant de croustillance, je préfère donc l'abandonner.
Il vaut mieux former un grand rectangle fin, tout simplement. Attention, ne déposer la pâte que sur la moitié de la plaque !

Mettre à four chaud pour 10 minutes. Pas vraiment plus. Bref il faut absolument surveiller la cuisson... N'oubliez pas qu'il s'agit ni plus ni moins que de caramel pour l'essentiel... Une jolie couleur ambrée est Dentelle_d_avoine__coupes_parfaite  son teint. Il serait dommage de le laisser devenir couleur pruneau desséché.
 
Tant que les tuiles sont chaudes, dès la sortie du four, les tailler avec un couteau en appuyant sur la pâte. Ne pas utiliser un mouvement de va et vient avec la lame. La dentelle, c'est fragile.
Et comme vous aurez de toute façon des brisures... [ qui formeraient un sublime crumble sur quelques fruits frais... C'est juste une idée  que je vous donne puisque je les ai toutes mangées au fur et à mesure !  ]

Dentelle_d_avoine__rondes_

Quand les tuiles sont presque froides, vous pouvez alors les décoller et les disposer sur une assiette.
Goûtez en une.
Ne résistez pas, elles sont irrésistibles, comme vous avez pu le constater en grignotant les petits bouts lors de leur découpe...

Dentelles_d_avoine_b

Fermer les yeux, s'asseoir et défaillir alors de la croustillance extrême, du parfum de caramel de lait.
Pour les conserver [à l'abri de l'air ou des gourmands] rien ne vaut une bonne vieille boîte à biscuit en métal [ tapissée de papier sulfurisé que l'on change au fur et à mesure des gâteaux qui y font un court séjour ].
Avec un yaourt, une petite crème vanillée... un craquage pur bonheur vous attend.

Tuiles_et_cr_me__a_

Vous voulez imprimer la recette ?


26 janvier 2009

Tuiles aux amandes simplissimes ; même un manchot y arrive !

Jadis j'appelais ces tuiles "les biscuits pour belle-mère qui arrive à l'improviste".  Vous  savez, de ces visites annoncées 2 heures avant ;
- "Mais tu ne fais rien, surtout, je passe juste boire un petit thé".
Ces tuiles croustillantes aux amandes m'ont toujours dépannée [préparation et cuisson 20 minutes ]. Même si je n'ai plus de belle-maman, mes amis la remplacent fort avantageusement ! Ces biscuits légers laissent en cuisant un subtil parfum de gourmandises délicates flotter dans la maison. Vous l'avez compris, c'est vraiment LA recette à garder ! Parce qu'un enfant de trois ans*voir en bas de la note peut y arriver ... et même un manchot.... oui, je parle de moi ! J'ai réussi sans aucune aide à les faire entièrement avec ma main gauche [ sauf la vaisselle, mais vous verrez qu'elle se résume à trois fois rien  ! ]. Bref, je suis très fière !

Tuiles_aux_amandes_croqu_e

Sont nécessaires : un saladier et une cuillère à bois  [la vaisselle est vite faite! ]. Faire fondre au micro-ondes dans le récipient
100 g de beurre, puis rajouterTuiles_aux_amandesingred
100g de sucre
100g de farine
2 œufs entiers.
C'est tout, il suffit de remuer.
Couvrir deux plaques à pâtisserie d'un papier sulfurisé ou de ces feuilles de silicone magiques. Étendre la pâte à la cuillère à bois. Peu importe leur forme, mais sachez qu'elles ne s'étendront pas à la cuisson.
Tuiles_aux_amandes_pr_tes___cuireSaupoudrer généreusement d'amandes effilées. Un sachet de 125g est nécessaire pour la cuisson de deux fournées. A vos calculettes si vous Tuiles_aux_amandes_d_moulagevoulez en faire moins... mais ce serait dommage, ces tuiles restent croustillantes très longtemps dans une boîte en métal.
Faire cuire environ 15 minutes à four moyen-chaud. Le centre reste blond et les bords prennent une belle couleur dorée.  Pour satisfaire les gourmands, je fais des fournées plus ou moins cuites.

Les tuiles se décollent très facilement... moi, j'ai même simplement secoué les feuilles de silicone, c'est plus rapide quand on a qu'une main ! Je les laisse  refroidir sur un torchon, n'ayant pas de grille, mais le résultat n'en pâtit pas. Et je fais en suivant la seconde fournée : cela n'a aucune importance que la plaque soit encore chaude.

Tuiles_aux_amandes_aTuiles_aux_amandes_b

Ceux qui veulent s'amuser pourront les mouler, au sortir de four, sur le manche d'une cuillère en bois.

Attention, elle deviennent très vite croustillantes...

Clara



*ET VOICI Clara, 3 ans, qui a réalisé ses premières tuiles, parfaitement réussies ! Sa maman, Patchouka peut être fière !


Et les mêmes [ vous voyez bien, c'est in-ra-ta-ble ! ] chez Evafabiola qui les a cuisinés pour son Zhomme chéri ! Il y en a qui ont de la chance !

Vous voulez imprimer la recette ?

Par CookEco - Bouches sucrées - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,