Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

16 mai 2013

Chartreuses de blettes en mode express au micro-ondes

"Maman, c'est quoi, ça ? " ce texto on ne peut plus bref était accompagné d'une photo prise après le déballage d'un de ses premiers paniers en "circuits courts alimentaires", façon Amap. C'est bien, fils, c'est bien... ne te reste plus qu'à trouver un peu de temps pour cuisiner ces superbes blettes. D'accord, la couleur de leurs côtes, rouge, orangée et jaune avait de quoi te déstabiliser...
"Je ne mange que le vert, comme des épinards ? "
Bon, on récapitule, montre en main, voilà comment, en 15 minutes, tu pourras te cuisiner de jolies et délicieuses chartreuses, qui sont des petits flancs sans pâte cuits au micro-ondes. Une fois cuites si tu n'as pas envie de toutes les manger, hop au congélateur.

 

Chartreuse de blettes

Ingrédients

Un bouquet de blettes, quelque soit leur couleur !
2 oeufs
2 c à soupe de crème fraîche
2 c à soupe de fromage frais aux noix, ou de roquefort, ou de parmesan râpé
Sel, poivre

Comment faire ?

Pendant qu'une casserole d'eau est mise à bouillir, laver à grandes eau les blettes. Plonger les feuilles dans l'eau bouillante, et les y laisser deux minutes. Les égoutter en laissant l'eau dans la casserole pour la cuisson des côtes.
Couper en tronçons les côtes et les mettre à cuire à leur tour. Surveiller leur cuisson avec la pointe d'un couteau. Elles doivent rester un peu fermes [ moins de 5 minutes]. Les égoutter. Dans cette recette elles ne seront pas utilisées ; il suffira de les poêler avec de l'ail et du persil pour s'en régaler.

Blettes en couleurs

Fouetter les oeufs entiers et mélanger tous les ingrédients.
Dans des ramequins ou des petits bol [sans beurre ou quoi que ce soit], déposer les feuilles de blettes blanchies, dont on a découpé la partie dure au ciseau. Les laisser déborder largement.
Verser un peu de la préparation aux oeufs, et replier les feuilles. On peut rajouter un bout de feuille si cela est nécessaire. Pas besoin de "faire beau", la chartreuse sera démoulée !

 

Montage chartreuse de blettes

Glisser au micro-ondes pour 2 à 3 minutes. Vérifier la cuisson du bout du doigt ; il doit y avoir une petite résistance montrant que le flanc est cuit. Retourner les ramequins. Et se régaler des yeux avant de se régaler tout court.
Temps total de préparation et de cuisson ? 15 minutes....

Cuisson chartreuse de blettesBon appétit !

Chartreuse de blettes 2

PS ; merci, elles étaient délicieuses, tes blettes, tout comme les carottes, le fenouil et les fèves de ton panier.

Vous voulez imprimer la recette ? 


15 octobre 2012

Laap du Laos

Au Laos, tout repas de fête est accompagné d'un Laap, qui pourrait se traduire par "salade à la viande et aux herbes". Pour les végétariens, pas de souci, tout comme je l'ai fait moi-même avec le chef lao, vous pouvez le cuisiner avec du Tofu, si vous le souhaitez.

Direction, un supermarché asiatique !

Ingrédients pour 4 personnes

Riz gluant [ qui ne sera pas gluant mais collant... et sans gluten ] Si vous trouvez un "chapeau" en bambou pour le cuire à la vapeur ce Ingred_Laapserait idéal.
400g de boeuf à griller, ou de blancs de poulet, ou de tofu
2 gousses d'ail
4 petites échalotes
1 paquet de jeunes oignons verts
1 petite fleur de bananier [ environ 3€, tant pis si vous n'en trouvez pas ]
2 bâtons de citronnelle [ peut se congeler ]
2 citrons verts
1 poignées de haricots verts crus
1 piment fort
un petit morceau [ 3 cm ] de galanga [ sinon, de gingembre ]
une grosse poignées de germes de haricot mungo [ souvent appelé germe de soja en France ]
2 c à soupe bombées de riz grillé en poudre [ voir photo ou faire griller du riz cru et le réduire en poudre ]
1 bouquet ou paquet de :
basilic asiatique, à grandes feuilles allongées [ voir photos ]
coriandre asiatique et coriandre à feuille de persil
menthe
Piment en poudre, sauce Nuoc Mam, sauce soja


Le riz gluant a besoin d'être lavé, puis de tremper au minimum troisFleur_de_bananier heures dans de l'eau froide avant de cuire au minimum 1 heure à la vapeur.

Il sera d'autant moins sec qu'il aura été trempé longtemps. Personnellement je le mets donc à l'eau la veille. Le rincer puis l'égoutter avant cuisson.

Si vous avez un chapeau en feuille de bananier, y déposer le riz  puis le poser au dessus d'un récipient dont l'eau sera maintenue bouillante jusqu'au moment du repas. Toutes les heures saisir le panier, et retourner le riz.  Sans chapeau, faire cuire dans un couscoussier en remuant souvent.

Fleur de bananier ; enlever les premières feuilles roses et couper le bout pointu. Vers le milieu de la fleur le coeur devient plus humide et blanc, c'est à partie de là qu'il faudra couper l'ensemble en très fines lanières [ un ramequin ]. Pour empêcher qu'elles ne noircissent, laisser les lanières tremper dans de l'eau citronnée 1/2 heure.

Viande ; que ce soit le boeuf ou le poulet, le détailler en très fines lamelles et faire revenir à feu vif le moins longtemps possible. Le boeuf doit rester saignant. Un Laap est parfois composé de boeuf haché cru, pour les amateurs de tartare ! Pour le Tofu couper en tranches d'1/2 cm et faire griller. Réserver.

CitronnelleCondiments

Citronnelle, oignons verts, échalotes, piment, galanga pelé, haricots verts, ail  : tout couper en morceaux très fins. Riz_grill_
Pour la citronnelle et le galanga écraser ensuite un peu les lanières dans un pilon.
Égoutter les lanières de fleur de bananier.

Faire blanchir quelques secondes une belle poignée de germes de haricot mungo [ dit germes de soja ], les égoutter après les avoir passés sous l'eau froide.
Presser les citrons.
Mélanger tous les ingrédients en ajoutant la poudre de riz grillé.

Laap_sans_viande

Verser viande et légumes dans un plat. Goûter l'assaisonnement.

Hacher fin la menthe, les deux coriandre et le basilic thaï.
Rajouter Nuoc Mam et sauce soja, citron et poudre de piment suivant le goût désiré.
Garder au frais. Coriandre_asiatique

Laap_macroBasilic_tha_

                         VerduresLaap_120

Déposer à table le Laap aux mille parfums, le riz gluant et une grande assiette de "verdures". Feuilles de salades, tranches de concombre, menthe, cresson, petites tomates, citrons, chacun y piochera suivant son goût.
Au Laos chacun se compose une assiette ou mange à même le plat. Le riz gluant est modelé en forme de coupelle avec trois doigts. Saisir ensuite du Laap.
Mais s'on peut aussi se servir d'une fourchette, ou, plus rarement, de baguettes.
J'ai accompagné le Laap, comme cela est fait traditionnellement, d'un bol de bouillon de poulet chaud au vermicelles de riz et boulettes de porc [ facultatif ].


Laap_et_riz

Vous voulez imprimer la recette ? 

 

19 décembre 2011

Mon cake salé, la base

 Un an sans nouvelles… quand on sait le nombre de repas préparés en un an, ce laps de temps peut sembler bien long ! Et pourtant, croyez-moi, au cours de cette année là, j’ai passé des heures dans ma cuisine !  Ma nouvelle cuisine. Celle qui trône désormais à la place d'une ancienne salle de bain. Un an pour diviser une maison en deux.
Je vous aurais bien parlé de la création de nouvelles pièces d’eau, ou du montage du sas d’entrée, mais je suis censée être ici pour discourir de cuisine… Bref, j’ai davantage patouillé le plâtre et la pâte à joints que la farine.

Cake olives haricots verts
Dans ma nouvelle cuisine, aux proportions de maison de poupée, j’ai hérité d’une antique gazinière. Un four à gaz qui s’enflamma pour moi - hélas ce fut une passion unilatérale - et me permit d’apprendre tout de la confection du charbon. Gazinière robuste, faite pour rôtir les dindes et les gigots, mais qui ne supportait pas les cannelés ou la pâte à choux. Même agenouillée devant la porte, une lampe de poche braquée sur la grille, [ si si ] je ne pouvais que constater la transformation en noir de carbone de mes pâtisseries. Cru au-dessus, carbonisé au-dessous.
Mon optimisme, mon admiration pour la cuisine des anciens, n’y firent rien ; j’arrêtai peu à peu de cuisiner. Et devint une pro des crêpes qui flambent sans souci !

Quitte à bouleverser mon train-train, j’ai choisi de naviguer vers de nouveaux horizons professionnels. Quand les enfants sont partis la mère danse et change de vie ! Que croyez-vous que m’offrirent mes anciens collègues ? Ceux-là même qui déposaient parfois des courgettes géantes sur mon bureau, ou des tomates vertes pour mon chutney ? Ils se cotisèrent pour que je m’offre un vrai four. Un dont le petit ventilateur brasse l’air chaud, dore pile-poil-face-dos les plus ravissantes des madeleines. Sans rien brûler de leur pâte délicate. Quel beau cadeau ! Dire que ce sont mes nouveaux collègues qui profitent désormais de mes cake anglais, ou des petits choux moelleux. Merci les anciens, merci…

Bref, disais-je, à l’occasion d’un repas accompagnant le Beaujolais nouveau, avec mes nouveaux collègues, alors que la dernière tranche d’un cake salé aux petits pois disparaissait, une petit voix s’élève :
- La recette est sur son blog, j’irai la chercher !
- Non non… tout le monde sait faire un cake salé quand même ! Non ? (...)

Et, bien sûr, je n’avais pas pris de photos ! Pourtant ces petits pois à peine blanchis étaient d’un superbe vert ! Me voici dont faisant un nouveau cake salé, aux haricots verts cette fois. L’important, c’est la pâte ! Et quel plaisir de jouer avec les ingrédients, les formes. Que l’on soit végétarien ou omnivore, chacun y trouve son bonheur. Des idées ?
Olives vertes et tomates confites
Olives noires, haricots verts, tomates séchées
Petits pois et languettes de fromage
Poivrons et féta
Saucisses de Strasbourg et olives vertes
Lardons et pruneaux d’Agen

Ingrédients
250g de farine
4 oeufs
2dl d'huile d'olive
1/2 dl de vin blanc
150g de parmesan râpé [ ou de gruyère, mais le parmesan apporte finesse et goût ]
1 sachet de levure chimique
Sel, poivre et épices suivant les ingrédients rajoutés

Cake couronne
Huiler, toujours à l'huile d'olive, un moule, qu'il soit en format cake ou baba. Le poudrer de chapelure faite maison et non pas de farine, afin d'obtenir une agréable croustillance en surface. Le cake classique permet de faire de grandes tranches, mais la couronne est bien plus sympathique pour un apéritif. Bien entendu les mini moules conviennent, en adaptant le temps de cuisson.
Mixer tous les ingrédients de la base. Plus rapide il n'y a pas !
Quand la pâte est prête, rajouter les ingrédients choisis puis donner quelques impulsions. Prendre quelques précautions ;
*les olives vertes ou noires : rincées et égouttées
*les poivrons, en lamelles, après les avoir fait revenir dans une poêle bien chaude
*les petits pois surgelés ; juste blanchis, ils garderont une belle couleur et finiront de cuire avec le cake
*les haricots verts ; encore croquants et épongés afin de ne pas détremper la pâte. Il faut les étaler au milieu de la pâte, ne pas donner de coup de mixer.
*les saucisses de Strasbourg doivent également être déposées au milieu de la pâte
* les tomates séchées doivent avoir été réhydratées puis épongées, les tomates confites à l'huile soigneusement rincées et essuyées.
Cake poivrons féta

Glisser dans le four à environ 200° et patienter environ 40mn de cuisson.
Pour obtenir de belles tranches régulières, rien ne vaut le couteau électrique.

Et un autre cake, poivron-féta, ma foi fort bon !

 

Vous voulez imprimer la recette ?

11 novembre 2010

A la fortune du peu, mon pot au feu végétarien

Jadis... bien sûr il faut avoir un certain âge pour comprendre ce mot... bref, disais-je, jadis, lors de mes années étudiantes, les fins de mois ressemblaient aux débuts de mois. Toujours trois francs [ ah, là, vous saisissez mieux ma notion du "jadis" ] six sous pour manger. Ce qui était bien peu.
Et c'est ainsi que j'ai appris à développer un goût affirmé pour la cuisine végétarienne.  Qui n'était pas du tout à la mode [ nous disions "in" ] à l'époque ... Et j'ai contaminé mes amis de fac. Car mon célèbre pot-au-feu fait à la fortune du pot... a traversé les années sans prendre une ride !

Pot_au_feu_v_g__bouillon

Ingrédients
Carottes, oignon, navets, poireaux, quart de chou blanc, branche de céleri et quelques gousses d'ail.Pot_au_feu_v_g___pices
Des pommes de terre, surtout pas roses, qui sont bien trop sucrées.
Un bloc d'emmenthal [  un bloc, pas un sachet ! ]
Des épices ; thym, laurier, branche de persil baies de genièvre et clous de girofle

Pot_au_feu_v_g__l_gumes

Piquer l'oignon de clous de girofle, laisser les gousses d'ail dans leur chemise, nettoyer les légumes.
Porter à ébullition une grande quantité d'eau, la saler et la poivrer.

Pot_au_feu_v_g__emmenthal

Déposer au fond de la cocotte [ en fonte chez moi ] le morceau de fromage, les légumes et les épices. Laisser cuire à couvert au minimum une heure. Le réchauffage est même préconisé pour que le fromage accroche un peu au fond et exalte le goût du bouillon.

Pot_au_feu_v_g__cuisson

Cela sent divinement bon...
Non, le fromage n'a pas fondu dans l'eau, il est toujours en bloc, mais mou maintenant.
Servir le bouillon brûlant et parfumé dans un verre, les légumes et une part de fromage dans une assiette. Poudrer de fleur de sel, présenter des cornichons, du beurre frais et de la moutarde.

Pot_au_feu_v_g__a

Quelques croûtons frits à l'huile d'olive feront merveille dans ce pot à la fortune du peu, merveilleusement nourrissant et qui réchauffe l'âme et le corps. Ceux qui le souhaitent feront cuire quelques vermicelles dans le bouillon...

14 septembre 2010

Gâteau salé de tomates au basilic

Même si ce ne fut pas une "année à tomates", le potager offre maintenant foison de belles tomates rouges. Pour changer un peu de l'ordinaire [ quel jardinier et quel cuisinier ne se pose pas la question de "quoi en faire" ? ] , voici un gâteau au yaourt, parfumé de basilic et truffé de tranches épaisses de tomates, pré cuites à la poêle, comme des tomates provençales.

G_teau_de_tomates_a

Ingrédients
4-5 belles tomates
1 yaourt nature
2 pots de yaourt de farine
1/2 pot de yaourt d'huile d'olive
Huile d'olive pour la cuisson des tomates et le moule
4 œufs
1 sachet de levure chimique
1 bouquet de basilic
Quelques herbes fraîches ou déshydratées
Chapelure de pain

Couper en tranches épaisses les tomates et les poêler à feu assez vif, jusqu'à ce qu'elles aient une belle coloration. Les saler pour qu'elles rendent facilement leur jus. Il sera facile, après d'enlever les peaux qui se détacheront toutes seules.

Tomates

Préparer la base d'un gâteau au yaourt, en remplaçant le beurre par l'huile d'olive, et en omettant le sucre, bien sûr ! Les œufs, entiers, seront rajouter en dernier.
Ciseler le basilic aux ciseaux, et mélanger les tomates, le basilic et d'autres herbes à votre gout dans la pâte à gâteau. Poivrer.
Verser dans un moule généreusement huilé [ attention, la pâte a un tempérament accrocheur ] et tapissé de chapelure de pain. Cuire 40 minutes à four moyen-chaud. Comme un gâteau !

G_teau_de_tomates_entier

Servir chaud ou froid ce gâteau bien parfumé et dont la texture est très moelleuse.

G_teau_de_tomates_b

Des déclinaisons sont possibles en rajoutant du parmesan ou du fromage râpé à la base du gâteau. En troquant les tomates par des lanières de poivrons rouges, des gros de dés de courgettes... La base du gâteau au yaourt est très conciliante !
PS ; recette faite et écrite avant une opération de la main droite, qui me laisse à ce jour encore incapable de couper une simple tomate !

Vous voulez imprimer la recette ?

 


08 février 2010

Croustilles de potiron et leur velouté pour s'y plonger

Même si je suis citadine, des légumes d'un potager campagnard finissent parfois dans ma cuisine. Pour une fois, ce ne sont pas mes collègues, mais ma voisine qui m'a offert la moitié de son potiron...
Aimant faire des repas complets sur un même thème, je vous propose de cuisiner un velouté [ banale soupe, mais dont la consistance soyeuse mérite ce mot ] de potiron et de grandes frites du même légume, parées de parmesan croustillant. C'est un vrai repas complet, au vu de l'utilisation de légumes, d'œufs et de fromage. Un laitage permet de compléter ce repas qui ne vous laissera pas sur votre faim.

Croustilles_de_potiron_a

Ingrédients
Potiron
Pommes de terre
2 œufs
Un peu de lait et de farine
Chapelure de pain rassis [ la chapelure "maison" est sans commune mesure avec l'industrielle... ]
Parmesan râpé, environ 1 bol
Sel, poivre, muscade, paillettes de piment
Coriandre fraîche [ quel parfum délicieux avec le potiron ! ]

Le velouté
Faire cuire 20 minutes dans très peu d'eau [ elle doit à peine recouvrir les légumes ] le potiron et les pommes de terre coupée en gros cubes.
Mixer au mixer plongeant et assaisonner de sel, poivre et muscade - en goûtant -.
Servir dans des grands verres dodus, en parsemant le velouté de coriandre fraîche juste coupée au couteau.

Croustilles_de_potiron_le_potiron

Les croustilles
Pendant la cuisson du velouté, tailler en très grosse frites [ 10 cm sur 2cm ] du potiron.
Les faire cuire 8 minutes maxi à la vapeur. Il ne faut surtout pas que les frites deviennent molles, mais qu'elles soient justes attendries. Tester de la pointe d'un couteau.

Croustilles_de_potiron_les_frites

Prévoir 4 assiettes creuses ;
-- les œufs battus avec un peu de lait. Saler, poivrer généreusement et pimenter.
-- le parmesan
-- la farine
-- la chapelure de pain

Croustilles_de_potiron_panage

Voiler toutes les frites de farine. Ensuite, les passer dans l'œuf, puis le parmesan. Recommencer l'opération mais cette fois-ci avec la chapelure. Il y a donc deux passages dans les œufs fouettés.
Faire rissoler dans une grande poêle avec de l'huile chaude. Les retourner à mi-cuisson, dès qu'une jolie coloration apparaît.

Croustilles_de_potiron_b

Servir les croustilles très chaudes dans une assiette où le verre de velouté les attend. Au choix chacun trempera, ou les mangera du bout des doigts.

Croustilles_de_potiron_macro

Vous voulez imprimer la recette ?

28 janvier 2010

Pain perdu en croque-monsieur, velouté de tomate

Comme j'aime ce genre de repas, les soirs d'hiver ! Un velouté épais, parfumé, et, pour l'accompagner du pain perdu fourré de fromage fondant. Le croustillant, le moelleux, le velours du velouté, les parfums... c'est tellement simple, tellement sobre dans le goût, tellement bon tout simplement.  Je vous conseille de le servir  "à l'assiette" : le velouté de tomates dans un grand verre dodu, et tout à côté son perdu.
Cette note est dédiée à une petite crevette, dont la maman avait préparé un carpaccio, et qui a eu ce terrible mot : " C'est horrible de manger des pattes de chiot ! Je crois que je n'y arriverai pas..."
Il faudra préciser à petite crevette qu'il n'y a pas de monsieur à croquer dans son assiette et que la couleur du velouté vient exclusivement de la tomate...

Pain_perdu_et_velout_

Ingrédients

Pain perdu
4 tranches de pain tranché fin par personne [ ou plus si affinité ]
2 œufs
Lait
Sel, poivre, herbes de Provence
Lamelles d'emmenthal

Velouté de tomates
1 petite boîte de purée de tomates
2 c à soupe de concentré de tomates
1 bouillon kub de volaille
1 ramequin de chapelure de pain
1 oignon, 2 gousses d'ail, un peu de persil haché

Préparer le velouté
: faire roussir l'oignon haché fin dans un peu d'huile d'olive. Rajouter la chapelure de pain [ qui remplace la farine, comme les anciens le faisaient ] et attendre qu'elle soit imbibée pour verser la purée de tomate. Compléter avec autant d'eau et rajouter le kub et l'ail en rondelles. Goûter pour ajuster l'assaisonnement. Faire cuire 30 minutes, puis mixer au mixer plongeant. Parsemer de persil, frais ou surgelé, au moment de servir.

Le pain perdu
Fouetter dans une assiette creuse les œufs, rajouter le lait, sel et poivre et les herbes. Y tremper toutes les tranches de pain, des deux côtés.

Pain_perdu_lait_oeufs

Les poser à plat et y déposer des lamelles fines de fromage. Poivrer et recouvrir d'une autre tranche de pain.
Repasser les croque ainsi constitués dans le mélange œufs-lait.

Pain_perdu_faire

Faire chauffer de l'huile d'olive et y déposer doucement les croque. Faire cuire quelques minutes de chaque côté.

Pain_perdu_cuire

Un repas complet, bien chaud, et le pain perdu, qui croustille et fond tout à la fois... tenez, c'est presque un petit bonheur d'être en hiver !

Pain_perdu_a

Vous voulez imprimer la recette ?

 

25 novembre 2009

Flanc de carottes au cumin

Pour décorer un plat, on choisit souvent les fagots de haricots verts [ verts ], ou une tomate poêlée [ rouge ]... pour parfois se rabattre sur la pauvre feuille de salade esseulée [ verte ]...
Et bien aujourd'hui je vous propose une couleur "flashy" pour un petit flanc salé qui rehaussera tous vos plats. Très rapide à cuisiner, parfumé, le flanc de légumes a plusieurs avantages ; il est économique, il se prépare à l'avance, supporte un réchauffage au micro-ondes, peut se congeler une fois cuit... et est esthétique !

Flanc_carottes_cumin_a

Ingrédients
Purée de carottes surgelée [ 750g, pour 15 flancs ]
3 œufs
3 c à soupe bombées de crème fraîche épaisse
Sel, poivre, cumin [ 1 c à café bombée]
Quelques feuilles de coriandre fraîche [ ou de persil ]

Faire décongeler puis "sécher" la purée à feu très doux. L'égoutter quelques minutes. Fouetter les œufs et la crème, assaisonner et remuer soigneusement l'ensemble. Goûter et rectifier l'assaisonnement.

Flanc_carottes_cumin__ingred_

Au fond de moules en silicone, déposer une jolie feuille de coriandre. Remplir les moules et mettre à cuire une trentaine de minutes. Les flancs sont cuits quand le centre ne tremblotte plus. Démouler après avoir laissé un peu tiédir.
Quelle belle couleur ! Et diététiquement il faut avouer que ces petits flancs sont parfaits !

Si vous vous voulez des idées de flancs de légumes...

Vous voulez imprimer la recette ?

 

03 novembre 2009

Chutney de tomates vertes

Tout à la fois acide, piquant et doux j'adore depuis toujours ce condiment qu'est le chutney. Ma mère ayant vécu en Angleterre, elle avait gardé certaines traditions culinaires indiennes savoureuses, dont le chutney à la mangue.  Devant toutes les  tomates vertes qui ont dû quitter le jardin l'idée m'est venue de tenter de les cuisiner "autrement".
Après la version sucrée, puis la version salée, voici le temps du condiment salé-sucré !

Chutney_de_tomates_vertes_A

Ingrédients [ prévoir une heure de préparation...et une heure de cuisson, pour 5 petits bocaux ]
1,6 kg de tomates vertesChutney_de_tomates_vertes__plucheur
2 très gros oignons
200g de sucre roux
1 pot de yaourt de miel
1/4 de litre de vinaigre blanc
1c à soupe de graines de moutarde
1c à soupe de graines de coriandre
1 tronçon de gingembre frais, ou congelé
5 clous de girofle
1c à soupe de gros sel
1c à café de quatre-épices
1c à café de piment [ facultatif ]
1c à café de poivre noir
Un peu de muscade

Peler les tomates...
Comme vous le constatez j'ai un petit instrument magique, un éplucheur à légumes dentelé. Même la peau des tomates mûres ne lui fait pas peur !
Couper les tomates en quartiers... et les épépiner. Les pépins de tomates deviennent amers en cuisant, l'opération est donc indispensable. C'est long, terriblement long ! J'avoue avoir regretté ne pas avoir de grand-mère au coin du feu qui s'en serait chargée... Recouper les tomates en morceaux de la taille d'un dé.
Après cette opération il reste environ 1,4 kg de tomates.

Chutney_de_tomates_vertes_oter_p_pins

Dans un grand fait-tout les mélanger avec les oignons coupés fins et tous les autres ingrédients. Piler  grossièrement les graines de moutarde et de coriandre, pour exhaler leur parfum. Remuer plusieurs fois  pour que les épices et le vinaigre se mélangent bien.

Chutney_de_tomates_vertes_ingredients

Mettre cuire, à couvert, à feu moyen. De temps en temps remuer, puis enlever le couvercle au bout de 45 minutes. Comme l'ensemble a réduit ! Mettre alors à feu vif sans cesser de remuer. Il ne doit presque plus y avoir de liquide et le chutney a la consistance d'une confiture épaisse.
Prendre un pilon à purée et écraser grossièrement les légumes. Il doit rester des morceaux, qui seront un régal à croquer ! Ôter les clous de girofle [ on les voit parfaitement ! ].

Chutney_de_tomates_vertes_bocaux

Mettre, bouillant, dans des petits bocaux qui ont été ébouillantés, ainsi que leurs couvercles, auparavant. Fermer les couvercles et laisser refroidir tête en bas.
Ce condiment est une petite merveille, à déguster avec des croustilles à l'apéritif, du riz bien chaud, un magret... et pour farcir du foie gras. Une fois le bocal entamé, le conserver au frigo.

Vous voulez imprimer la recette ?

30 octobre 2009

Tomates vertes panées à la Polenta

Il est temps d'arracher les pieds de tomates, même si ceux-ci sont encore couverts de fruits dodus... et verts. Après la version "cerise" et sucrée, dans le gâteau au chocolat et tomates cerises vertes,  je vous propose de préparer des tomates vertes, en entrée, servies chaudes et croustillantes sur un lit de salade. Un régal étonnant.
L'idée d'utiliser de la Polenta [ semoule de maïs ] m'est venue, alors que je me suis retrouvée démunie de chapelure de pain. Mais cette même recette peut se faire avec une chapelure classique.
Je lance donc ici un appel à tous mes collègues de travail fidèles à ce blog... J'ai besoin de vos restes de pain sec ! Chez moi, nous mangeons le pain maison jusqu'à la dernière tranche depuis que nous ne sommes plus que deux [ et oui, la gestion des stocks en est facilitée ! ]. Et je remercie tout particulièrement Chantale M. qui m'a offert une poche pleine de belles tomates vertes... La recette du chutney est là !

Tomate_verte_pan_e_b

Ingrédients
2 belles tomates vertes
2 œufs
Un peu de lait
De la Polenta fine [ ou de la chapelure de pain ]
Un peu de farine de riz [ je la trouve bien plus fine au goût ] ou de la farine tamisée blanche
Herbes de Provence

Tomate_verte_

Préparer trois assiettes différentes pour la farine de riz, les œufs battus avec un peu de lait salé et poivré, et la Polenta.

Tomate_verte_pan_e_ingred

Laver et essuyer les tomates, ne pas enlever la peau et les couper en tranches épaisses [ 2 cm ].
Les passer successivement dans la farine de riz, les œufs, puis la Polenta. Quant elles sont toutes panées, verser 1 c à soupe d'herbes de Provence dans les œufs battus et recommencer l'opération, en zappant l'étape farine de riz.
Faire chauffer un peu d'huile de l'huile dans une poêle, porter à feu moyen et faire griller les tranches en les retournant. En quinze minutes c'est prêt.

Tomate_verte_pan_e_cuisson

Disposer les tranches brûlantes sur des assiettes en compagnie de salade verte et de quelques tranches de Mozzarella pour un repas du soir complet et léger. La tomate verte, un fois cuite, devient moelleuse, et garde un petit goût acidulé très agréable. La Polenta frite est délicieuse ! Bien plus croustillante que de la chapelure classique.

Tomate_verte_pan_e_int_rieur

Tomate_verte_pan_e_salade

Tomate_verte_pan_e_macro

Vous voulez imprimer la recette ?