Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

13 octobre 2008

Petits feuilletés de chèvre à la gelée de piments

Tout le monde connaît, j'en suis certaine, ces barquettes de 10 petits fromages ronds et doux ? Tourtes_au_ch_vre_ingred
Pour 3 francs 6 sous [ quelqu'un a-t-il un convertisseur ? ] ils se conservent longtemps au frigo, restent bien frais et ont un format idéal qui permet de les accommoder de multiples façons.  En voici une ... Ces petits feuilletés, servis par quatre et accompagnés de verdures, sont suffisants pour un repas du soir léger. Sinon, servez-les en entrée, mais par deux !

Tourtes_au_ch_vre_001__a_

Tourtes_au_ch_vre_001__gel_e_de_piments_Précision : la gelée de piments est un produit au goût très fin, pas trop piquant, que l'on trouve dans le pays basque, mais vous pourrez la remplacer par une confiture de figues, ou de cerises noires, par exemple...Tourtes_au_ch_vre__tape_2




Il vous faut ;
de la pâte feuilletée
un peu de crême fraîche
quelques noix
du fromage râpé
et bien sûr les petits chèvres !

Étaler la pâte en deux rectangles ; sur l'un déposer un voile de crême fraîche, saler et Tourtes_au_ch_vre__tape_1poivrer. Saupoudrer de fromage râpé. Disposer les 10 fromages et surmontez les de gelée de piments [ ou de confiture ].
Parsemez deci-delà de quelques noix. Avec un pinceau trempé dans du jaune d'œuf [ et pour le blanc qui reste ? suivez ce lien... ], humectez les bords. Posez le second rectangle et appuyez dans les intervalles pour marquer les portions. Écrasez les bords avec le dos d'une fourchette, et retaillez si besoin ! c'est à dire si vous n'avez pas mesuré vos rectangles ... comme moi.

Tourtes_au_ch_vre_repli_esSi vous avez des chutes de pâte, formez quelques feuilles, ou tout autre forme, pour Tourtes_au_ch_vre_cuitla déco...

Dorez à l'œuf et saupoudrez de sésame noir [ facultatif ]. Et voilà, il n'y a plus qu'à glisser au four chaud, pour une vingtaine de minutes. Ces feuilletés peuvent se préparer la veille d'un repas et rester au frigo avant cuisson, sans se détremper outre mesure.

Tourtes_au_ch_vre_piment

Retrouvez cette recette sur le blog de Mélodie, où de la confiture de poivrons a remplacé la gelée de piments.


07 octobre 2008

Une courge qui se rêvait en couscous

Voici l'histoire d'une courge égarée. Elle était toute jolie, bien verte et renflée, et quand mon collègue l'a déposée sur mon bureau, avec la fierté méritée du jardinier qui offre le fruit de son labeur... et bien, quand j'ai vu l'objet du délit... j'ai bêtement demandé :
- C'est quoi ?
- Une courge. pointe de fierté légitime dans la voix. En réalité il y en avait deux... la seconde attend patiemment dans le salon, en décoration, que l'inspiration me vienne...
- Oh, mais elle n'est pas mûre ! accent de citadine stupide
(...) Là, je l'avoue, il y eut un léger silence. Un de ceux à couper au couteau. J'ai même presque compris spontanément que cette courge n'allait pas être d'un accès facile pour moi. (...)
- Les courgettes, tu les trouves "mûres" quand tu les achètes ? pointe d'ironie paternaliste dans la voix
- Désolée, je croyais que les courges étaient orange, pas vertes. accent de citadine stupide qui s'enferre dans son ignorance

Bref je fus en possession d'une courge, légume dont je croyais qu'il ne servait qu'à Halloween. Le potiron reste dans mes compétences, mais une courge...Courge_a
Courge_b

 




Et bien voici ce que ma jolie courge m'a suggéré de façon subliminale...Au Liban, on mélange des lentilles et du riz, pour obtenir un plat à la valeur nutritionnelle parfaite. La semoule du couscous et les pois chiches réunis ont les mêmes vertus. Me voici donc tentant un plat complet végétarien réunissant du Boulghour [ blé concassé moyen pour cette recette ] et des pois chiches.

La_courge

Après l'avoir épluchée la courge [ attention, la peau est très dure ], je l'ai détaillée en gros cubes, comme des Courge_grill_epomme de terre. Et hop, dans une poêle, à rissoler dans un peu d'huile. Quand un soupçon de tendreté est apparue, [ environ dix minutes ] accompagné d'une dorure appétissante, j'ai rajouté un oignon coupé. Et deux gousses d'ail, le tout en morceaux rustiques.
Courgepois_chichesJ'ai ensuite lancé la cuisson de mon Boulghour dans de l'eau bouillante, pendant dix minutes, timing à suivre pour avoir le plat prêt avec son accompagnement chaud.
Dans la poêle où mes légumes avaient rissolé j'ai rajouté une grosse boîte de pois chiches, juste égouttés, et un grand verre d'eau. Puis j'ai assaisonné avec 2 c à soupe de cumin moulu, du poivre, du sel et Courge_sesamequelque baies roses [ juste pour la couleur, ce n'est pas indispensable ! ]. J'ai dans mes placards un mélange d'épices libanais [ photo ci-contre à droite ] composé de sumac, sésame blanc et doré. J'en ai également rajouté 1 c à soupe. Peut-être pouvez-vous le remplacer par des épices à couscous tout prêts ?
Et bien, croyez-moi, le plat était délicieux ! Mes enfants n'en revenaient pas de manger de la courge [ on a pas idée de porter un nom pareil ! ]. Et de trouver ça bon... Moi de même [ je sais, je suis incorrigible.. ].


23 septembre 2008

Quinoa et amarante, en gratin aux légumes

J'achète rarement des produits biologiques, leur prix m'en dissuadant souvent. Mais on ne trouve certains Ingredmélanges de graines qu'en version AB [ Agriculture Biologique ] et ils me séduisent toujours.

  1. Communément appelé "Riz des Incas", le quinoa produit des graines que l'on récolte après maturation de la fleur d'une plante voisine de l'épinard. La plante est originaire des hauts plateaux des Andes d’Amérique Latine. Les régions où elle est le plus cultivée sont à des altitudes de 3000 à 4000 mètres en Bolivie et au Pérou.
  2. Le nom Amarante vient du grec amarantos qui signifie "qui ne flétrit pas". C'est l'une des rares fleurs à avoir donné son nom à une couleur. L'amarante est utilisée comme une céréale. Sa saveur est légèrement épicée. La farine d'amarante rend les pâtisseries plus humides et plus sucrées. L'amarante complète bien les céréales et les légumineuses, elle contient deux fois plus de fer et quatre fois plus de calcium que le blé dur.

Voici donc un gratin de légumes au Quinoa et Amarante. Les céréales coûtaient 2,22 € pour 500 grammes, un rapport qualité-prix parfait. Par contre, impossible d'avoir une assiette parfaitement "présentable"... un gratin est un gratin !
Dans mon plat en Pyrex j'ai versé les 500g de graines, puis les ai recouvertes d'environ  250g de champignons de Paris,  crus, émincés épais, et ensuite de lamelles de tomates [ 2 grosses et charnues "Coeur de boeuf" ]. Entre chaque couche j'avais salé et poivré et parsemé d'herbes de Provence. Pour augmenter le goût des légumes, j'ai coupé en petits morceaux 5 tomates séchées [ non confites à l'huile, pour leur goût bien plus prononcé ] que j'ai glissés entre les tranches de tomates.  J'ai recouvert d'eau le tout, et mis au four pour 35 minutes.

3_couches

Cuit
SauceAprès cuisson, il restait un surplus d'eau de cuisson [devenue bouillon, voir la petite photo à gauche], que j'ai prélevé, et mélangé avec un reste d'Arabbiata, une sauce tomates très relevée que je trouve à Le@der Price. La sauce obtenue, servie à part,  était vraiment parfaite pour relever un peu le goût du gratin. Mais pas indispensable, les avis ont été partagés...
Comme le repas du soir était tout entier dans mon plat unique, j'ai rajouté une bonne couche de gruyère râpé, un filet d'huile d'olive, remis au four et ai servi le tout bien gratiné. Le plat a connu un franc succès, ce qui n'est jamais gagné avec des adolescents... et le reste a servi de farce à quelques grosses tomates le lendemain !
Une photo des graines cuites, elles sont vraiment très jolies, translucides, avec leur petit germe qui est né lors de la cuisson pour le quinoa....

Assiette_a

19 septembre 2008

Faux soufflé de courgettes

Pour la dernière fois de la saison, mon adorable collègue au potager gargantuesque, m'a ramené UNE courgette... qui pèse seulement 1,2 kg... Ma qué, une misère, depuis celle de  2,5 kg ! Aujourd'hui, il me fallait faire un repas qui leur tienne au corps, à mes 3 ados, et le faux soufflé est parfait dans ce rôle !
Faux ? Et oui, sans blancs d'œufs en neige... et pourtant bien gonflé.... 

Souffl__seul

La recette a été réalisée en 35 minutes, et entièrement d'une seule main... non non, je ne suis pas handicapée, je téléphonais à un ami... 

Ingrédients
1 kg de courgette
400g de pain rassis
3/4 de litre de lait
4 œufs
1 bol de gruyère

PainDans l'ordre, afin de gagner du temps - puis de le dépenser à ne rien faire - j'ai tout d'abord coupé en cubes [dans un grandIngred saladier ] environ une flûte [ 400g ] de pain rassis,  
pendant que le lait chauffait dans une casserole.
Puis j'ai fouetté 4 œufs directement dans le lait  bouillant.
Sel, poivre et une bonne pincée de muscade [ j'y tiens, à la muscade... ne faites pas l'impasse].
Et j'ai versé le tout sur mes morceaux de pain.
Ils vont absorber le liquide le temps que je cuise la courgette. Non pelée, le vert c'est excellent pour la santé !
Le légume coupé en gros dés a cuit au cuit-vapeur pendant 15 minutes, pendant que je râpais un bon bol de  gruyère. J'avais également un reste de parmesan râpé, hop, rajouté, ce sera parfait, mais pas indispensable !

PilonJ'ai ensuite écrasé grossièrement la courgette au presse-purée. Dans_plat
Puis, toujours avec une seule main, en m'excusant des plop-plop saugrenus que le téléphone ne manquait pas de transmettre, j'ai malaxé mon pain parfaitement ramolli après son bain dans le lait chaud. J'adore touiller à la main, moi... mais vous êtes libres d'utiliser des instruments... Je ne voudrais pas passer pour une  sectaire.
Et voilà, il suffit de mélanger le tout, avec une partie du fromage, de le verser dans un plat à gratin beurré et de recouvrir du reste de râpé.

45 minutes de cuisson et le pain... dont la levure est un composant... va gonfler, gonfler... bien plus que si je n'avais pas rajouté de fromage dessus, d'ailleurs ! Vous pouvez tout à fait  faire des soufflés individuels, plus faciles à servir... et qui auraient été parfaits pour une photo bluffante... que voulez-vous, je suis loin d'être un chef, moi !

Souffl__de_courgettes_assiette

Le résultat est délicieux et est un vrai plat complet. Seuls ceux qui connaissent votre secret sauront immédiatement qu'il est composé de pain... Et les autres  ?  Et bien ils chercheront un bon moment quel est cet ingrédient si moelleux ...

Souffl__de_courgettes_de_pr_s

Vous voulez imprimer la recette ?

 

09 septembre 2008

Je vous parle d'un temps... que les moins de 20 ans...

Cuisiniers, cuisinières, cette recette ne vous est pas destinée...
C'est une note "Retour vers le futur", mais à l'envers. Une note que j'aurais aimé lire quand j'avais 17 ans... il y a ... voyons... 51 moins 17... ça fait... 34 ans ! Bon, à l'époque, il n'y avait pas internet, c'était la préhistoire !
Je venais de prendre possession de ma liberté et de ma chambre de bonne. 10 m², mais à moi toute seule !  Un petit four électrique M@ulinex, un réchaud... Pas de frigo, mais quelle importance !  L'ivresse de la liberté me transportait. Je m'en souviens encore !
Et là, j'ai du finir par apprendre à me faire à manger. Tant que septembre fut chaud, tout était parfait : du pain, des tomates et c'était le paradis. Mais vint l'automne, les frimas, et l'envie de remplir un peu plus mon estomac et celui de mes nouveaux amis étudiants.
Voici donc l'aventure de mon premier plat. Et cette note est destinée à tous ceux qui vont connaitre cet instant magique. Comment faire un gratin de pâtes ? Mais non, ce n'est pas évident ! La preuve ? Allez,  on repart 34 ans en arrière... prêts ?
(... ) Me voici prenant mon plat en Pyrex réchappé des placards familiaux, un paquet de coquillettes... Ce soir, j'ai des invités, ce sera un méga gratin de pâtes.
J'ai donc versé le paquet de 1 kg de pâtes [ quand on aime on ne compte pas ]  au fond du même plat que celui qui est sur les photos du jour, un rescapé ! puis achevé de le remplir d'eau [au moins 1/2 litre....] saupoudré de gruyère râpé... et hop ! au four ! Mes quatre amis étudiants ont compris eux aussi, alors que nous étions tous assis en tailleur au centre de ma chambre, un assiette rescapée du Restau U [ sémal, que sémal... ] sur les genoux, affamés, que j'avais du louper une étape dans ma recette... Je ne savais pas cuisiner. Clairement... mais pas définitivement ! (...)

Donc, amis jeunes nouveaux en cuisine, suivez-moi pas à pas... Fait_tout
Attraper un grand fait-tout. Non, pas la casserole pour le thé... Il y en a chez Emmaüs à des prix modiques.
Y mettre beaucoup d'eau. Deux litres.
Mettre le couvercle [ ça chauffe plus vite ] et attendre que l'eau bout. Pas frémisse, bout avec des grosses bulles.
Saler : 1 cuillerée à soupe.
BouillirVerser 500g de coquillettes, ça suffira pour quatre, je vous assure. Remuer. Pas comme si Couverclec'était une peinture pastel. Non, remuer fort, pour que ça n'accroche pas au fond. Et ceci jusqu'à ce que l'eau bouillonne vraiment. Vous savez, avec de gros Plop-Plop. Ne remettez pas le couvercle. Sinon ça va déborder...

On_go_teVous allez devoir goûter, au bout de dix minutes. NoooonnnNoooonnn, oubliez le "truc" que vous a indiqué votre copain d'amphi. On ne lance pas une pâte sur le mur pour voir si elle colle. Ça veut dire qu'elles sont déjà trop cuites. Il suffit de goûter. Sans se brûler la langue. Elles doivent être un peu fermes. Un peu. On_huileEt dites vous que le temps de cuisson est variable suivant la forme des pâtes.
Les égoutter. Oui, aidez-vous du couvercle si vous n'avez pas de passoire.
Versez un fond d'huile d'olive ou tapissez votre plat de beurre, margarine ou autre corps gras que vous aimez. De la graisse d'ours ? si vous voulez, c'est à vous de voir. La cuisine, c'est aussi l'imagination...
Versez vos pâtes égouttées, remettez un peu du corps gras déjà utilisé, poivrez, remuez bien. Non, pas de sel, il était déjà dans l'eau de cuisson.
Le_fromageCouvrir généreusement de gruyère râpé. Faites le vous-même, il sera plus fondant, ou prenez celui, acide et sec, en sachet à l'épicerie du coin. De toute façon, votre gratin sera bon puisque ce sera vous qui l'aurez cuisiné... Avec_chapelure

Vous avez bien un morceau de pain rassis qui traîne ? Oui, une biscotte si vous préférez. Bon, réduisez moi ça en miettes. Avec un rouleau à pâtisserie ou une bouteille pleine. Ah, oui, il fallait d'abord mettre le morceau dans une poche en plastique... Gratin_essinon il y en a partout... Vous le saurez pour la prochaine fois. Parsemez les miettes sur votre gruyère... il sera plus croustillant. Mais bon, cette étape là est facultative.
Pas comme les cours à la fac, hein !

Et Hop, au four. 30 minutes pour que ça gratine bien.
Surveillez parfois votre plat, en même temps que vous discourez du monde à recréer avec vos amis, ça brûle vite...

Voilà, vous venez de réussir votre premier gratin de pâtes... Bravo !

A_table__

Nous, les vétérans, vous pensez bien qu'on rajoute des tas de petits trucs ; une poignée de basilic frais, quelques pignons grillés, des morceaux de tomates confites, une effilochée de morceaux de canard confit, du fromage qui n'est pas de gruyère mais parfois de la mimolette... Enfin, des tas de trucs inutiles... que vous apprendrez à rajouter vous aussi, histoire que "VOTRE" gratin de pâtes devienne différent de celui des autres...


03 septembre 2008

Trilogie de courgettes

ou
"Quand on aime on ne compte pas.."

Vous deviez bien vous en douter si vous avez consulté cette note... 2,5 kg en une seul courgette, voilà de quoi faire deux repas ! Plus économique que ce légume géant, je ne connais pas... 
Il me restait donc dans mon frigo : trois chartreuses, un bol de chair de courgette cuite à la vapeur et des tagliatelles de courgette crue. Ah...
Et me voilà rêvant à ces merveilleux titres de recettes que je lis parfois..
Une "Trilogie de courgettes", voilà ce qu'il me fallait cuisiner ! Et que j'ai cuisinée... pas peu fière  !
Alors je vous en présente deux photos.
La première s'appelle "à table les enfants"...la voici.

Et la seconde ? vous la découvrirez en bas de ce message...

Fa_on_maison

       

J'ai d'abord voulu jouer à faire des rubans grillés, avec les tagliatelles crues, comme on le fait parfois avec des carottes, histoire de raviver la couleur trop terne d'un plat.
Un cm d'huile dans une poêle, et hop...
Mes essais m'ont permis de tester le trop-chaud, pas-assez-chaud, pour finir par le là-ça-va...
Je les tenais, mes décorations ! Et aussi quelques éclaboussures...
La suite en image ci-dessous [ un clic pour agrandir ]

Rubans_grill_s

Pour enfin obtenir ceci, une aile, à croquer avec une sauce bien relevée...

Ailes

       Ensuite quoi faire de cette purée de courgettes ? Assez fade, j'aurais pu la mélanger à quelques pommes de terre... Mais non, je suis bien trop économe et il me restait toujours ce cm d'huile dans la poêle., qui me narguait. Pas question de le gaspiller. Vous l'aurez compris, amis de la diététique, passez votre chemin, ce soir il y a de la friture !
Hop, une casserole, et en route pour une petite pâte à choux dans laquelle la purée de courgette va se mélanger. J'ai rajouté tout à la fin un pointe de piment et des baies de poivre concassées, un peu de muscade et du sel.
Les ingrédients ? Mettre 45g  de beurre en dés dans 1/4 de l d'eau bouillante. Quand il a fondu, rajouter 75g de farine. Bien mélanger puis casser un à un deux œufs. Quand la pâte se détache, rajouter les légumes.

Pate___choux

Friture
Et hop, des cuillerées dans l'huile bien chaude.
Prévoyez moult papier absorbant après cuisson...
Ce sont des beignets... des vrais...Tagliatelles


Les tagliatelles ont cuit 2 minutes dans de l'eau bouillante,
et refroidis sous de l'eau froide immédiatement après. Ainsi ils gardent une belle couleur.

Et voici l'autre photo, je l'ai appelée...
"Elle se la pète avec sa trilogie de courgettes"....

Fa_on_chef

Et même encore une, parce que cette courgette là le méritait bien !

Fa_on_chef_2

Par CookEco - Plats végétariens - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

02 septembre 2008

Chartreuses aux courgettes et au parmesan

Un collègue m'a offert un abonnement aux courgettes de son jardin. Tenez, ... c'est aussi sa production que j'avais cuisinée ! Aujourd'hui il a déposé sur mon bureau UNE courgette de 2,5 kg... Il ne l'avait pas vue grossir... Voici donc l'aventure de la courgette géante qui se cachait sous une feuille.

Chartreuses_les_4

Ingrédients
4 courgettes
4 oeufs
1/2 pot de crème fraîche épaisse
100g de parmesan râpé

Fourchette

Avec un économe, peler la [ou les ] courgette en prélevant les bandes dans leurs longueurs. Rajouter quelques lamelles, toujours en longueur, de la chair. Les faire blanchir jusqu'à complet ramollissement [ pas Lani_resécrabouillage ] dans de l'eau bouillante.
Tagliatelles
Avant de détailler la chair en cubes, prélever d'autres bandes de chair dans la longueur, et les conserver au frais ; elles feront des tagliatelles de légumes pour le lendemain...


Couper le légumes en gros dés, enlever les graines s'il y a lieu [ il y a bien eut lieu... mais bien moins que je ne le supposais ! ] et faites les cuire 15 minutes à la vapeur. Si vous n'avez pas de cuit-vapeur, faites cuire à l'eau et égouttez bien.
Écraser la chair cuite avec un presse-purée, ou à la fourchette. Égoutter ensuite, pour assécher au maximum.

123Tressage

Tapisser des ramequins huilés des bandes de peau de courgette.
Le côté vert à l'extérieur, afin d'en bénéficier au démoulage. Peu importe si cela déborde un peu, vous rabattrez les bords après cuisson.

Fouetter les œufs avec la crème et rajouter le parmesan. Assaisonner d'une toute petite pointe de muscade, du sel et beaucoup de poivre. Rajouter la chair des courgettes bien égouttées. Et remplir vos moules au 3/4.

RemplissageLa cuisson se fait au micro-ondes.
La cuisson dans un four traditionnel est possible, mais il faut éviter que cela ne se dessèche. Un bain-marie peut-être ?
Cinq minutes, puissance maxi,  pour chaque fournée de 4 plats, que j'ai filmés de   Scel@frais auparavant. 
Une simple pression du doigt au centre vous confirme que c'est cuit. Pr_t__

C'est fini !

Avant de les démouler, quand elles sont encore chaudes, n'oubliez pas de replier les bandes vertes, ou de les couper si vous en avez trop.
Pour vous faciliter le démoulage vous pouvez tirer un peu sur les bandes, pour bien décoller les Chartreuses. Moi qui avais oublié de huiler mes ramequins je n'ai malgré tout pas eu d'accrochage au final !
C'est presque un plat complet, très fin de goût, qui allie la douceur de la chair du légume au parfum du parmesan.

Plateau

Notes
Les chartreuses se consomment aussi bien chaudes que froides, et l'on peut les congeler.
Et le lendemain, on cuisine tout les restes avec une trilogie de courgettes.

Vous voulez imprimer la recette ?  

Par CookEco - Accompagnement de plat - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

29 août 2008

Curry [ou Cari] de Tofu

Des années perdues... à croire que le Tofu n'était qu'un "truc" un peu caoutchouteux et fade comme ce n'est pas permis ! Immangeable, tout simplement. Et... un jour... comme dans les contes de fées, je fus conviée à un repas cuisiné par dame, honorable et chinoise. Qui était ravie de nous faire découvrir un plat dont les saveurs piquantes et douces m'enchantèrent. Ce n'est que ce jour là que j'ai enfin découvert le Tofu, en réalité.

Curry_Tofu_2

Ne croyez pas que ce soit un plat d'hiver ; les derniers repas pris dehors réservent des heures fraîches. Et vous serez ravi(e) de rester assis(e) à boire un verre avec vos amis, pendant que le cari mijote et que le riz reste à bonne température dans son appareil...les légumes prêts, en attente dans le micro-ondes.
Comme j'étais un peu rongée par le temps, ce soir là, j'ai abandonné l'idée de tailler les légumes verts dont la fraîcheur un peu craquante accompagne bien le piquant de ce curry et la douceur molle de son riz gluant.

Chez Lid@, j'ai donc saisi une poêlée chinoise, au coût modique [ 1,65€ ]. Vraiment parfait... et peut-être même moins cher que l'achat équivalent en produits frais ! C'est rageant.
J'avais déjà mes deux paquets de Tofu, rectangles baignant dans leur eau de soja, comme des Mozzarela, mais en cubes [ environ 4 € ], achetés au Paris Store, ainsi qu'une petite boîte de lait de coco [ pasEpices indispensable, vous pouvez utiliser deux yaourts bulgare à la place ]
Deux oignons, mais tout le monde a ça en réserve, 1 petite boîte de tomates concassées, et des épices en poudre ; gingembre, curry , piment piquant, coriandre. Ce qui ne dispense pas de saler !

L_gumesJ'ai fait revenir la poêlée de légumes à feu vif, pas trop longtemps, et l'ai mise de côtéCubes_Tofu dans son plat de service ; ils passeront 5 minutes au micro-ondes au moment du repas.
Dans la même poêle [ économisons la vaisselle ! ] j'ai fait griller les oignons en petits morceaux, puis ai rajouté mes cubes de Tofu. Eux aussi doivent prendre une belle couleur.
Ensuite ?
Une cuillerée à café de Maïzena sur le tout, jusqu'à disparition des flocons blancs, et on rajoute les autres ingrédients : lait de coco, épices, tomates au jus. C'est fini. Il suffit de laisser mijoter...Vous pourrez être amené(e)s à rajouter un peu d'eau pour obtenir davantage de sauce, qui est onctueuse et parfumée... 
Riz_gluant
Le riz gluant a cuit dans mon cuit-riz, alors que j'ai le vénérable chapeau en osier qui permet sa cuisson traditionnelle à la vapeur... Pas le temps.... non non, ce soir là je n'étais pas Zen en réalité ! Et bien, il était parfait...[ déprimant !].

L'avantage de ce plat est d'associer des saveurs piquantes, fraîches et douces : suivant la quantité de sauces que chacun se sert le piment est plus ou moins présent.
Et si certains ne peuvent vraiment pas se passer de viande... faites cuire des blancs de poulet dans le carry pendant dix minutes !

Curry_de_Tofu_1


04 août 2008

La vigne et le blé, épousailles d'été

La_vignePlat_1

Évidemment, avec un titre pareil, vous pouvez me trouver bien romantique... C'est sans compter que vous ne m'avez pas vue [ et surtout entendue...], perchée sur mon échelle, épamprant ma vigne... [c'est à dire enlevant les feuilles qui empêchent les grappes de mûrir]. Et, croyez-moi, une vigne cultivée en tonnelle abritée... c'est particulièrement vigoureux. A ce sujet, si vous êtes tentés par l'opération, n'oubliez pas de porter des lunettes... il y a foultitude de débris divers - végétaux et animaux- qui vont venir vous recouvrir le visage !
Bref, j'ai souvent quantité de feuilles tendres à souhait que je n'aime pas jeter dans mon compost. Elles sont trop jolies !
Savez-vous que la Grêce et les pays arabes l'ont intégrée à leur tradition culinaire depuis toujours ; vigne ou épinards, même combat ! Quelques feuilles tendres juste poêlées, d'autres servant de feuilles à farcir, gratin... il y a tant et plus à faire. Et leur petit goût légèrement citronné est exquis.
Bref, me voici cherchant quoi faire de quelques pousses tendres.
Ayant quelques courgettes et poivrons [ qui adorent être dans un gros pot au soleil et y prospèrent tant et plus ], le Boulghour s'est imposé à moi pour le mariage. La poésie du blé...je ne vois que ça...
Courgettes_et_poivronsDans un plat à gratin déposer :
les courgettes coupées en demi-lune [ si vous préférez, en deux dans la longoeur, puis encore en deux, mais c'est moins poétique ] Avec_vigne_et_bl_
mélanger à des dés de poivron.
Laver les feuilles de vigne et en recouvrir les légumes.

Sel, poivre et herbes de Provence en poussière de parfums... [ ne soupirez pas, j'irai jusqu'au bout ! ]
Versez 250 gr environ de Boulghour et recouvrez d'eau.
Et hop, au four.
Il faut surveiller la cuisson, rajouter éventuellement un peu d'eau, replonger
sous le blé les légumes qui flottent trop pour éviter qu'ils ne brûlent. Mais rien d'épuisant !

Quand le blé est presque cuit [une vingtaine de minutes, goûter un grain qui ne doit plus être dur], recouvrir le plat de fromage râpé [ à votre choix, moi, j'utilise le moins cher, l'emmenthal premier prix que je râpe puis conserve dans un Tupper...].
Comme mon pot de tomates cerises est lui aussi en pleine forme, j'ai joué à en lancer une petite
poignée. Juste pour faire joli... Verser un filet d'huile d'olive avant de remettre au four pour le gratinage.

Cuit_avant_gratin

Dix minutes plus tard, c'est prêt.
cuitVous pouvez tenter de découper soigneusement les parts, mais quand le gratin est chaud l'opération est difficile. D'autant qu'il vaut mieux qu'il reste un peu de liquide, pour éviter l'effet "compact" d'un hachis de cantine scolaire dans les pires années [ les nôtres ].
L'assiette est un plat complet, avec céréales, légumes et fromage.
Les appétits plus solides [ une pensée pour le mari "ventre à patte" de Mélodie... ] peuvent l'accompagner d'une tranche de jambon ou d'une saucisse grillée.

Quand tout le monde a goûté le plat, posez la question piège ; "il y a quoi, dedans ?"

Plat_2a

Le gagnant a le droit de ne pas débarrasser la table.
Mais peut-être d'épamprer la vigne la semaine suivante...

17 juillet 2008

Crêpes au maïs

Et voilà, c'est bien beau d'avoir fait hier une salade de riz "jolie", avec du vert-concombre, du rouge-tomate et du jaune-maïs... mais maintenant que faire de cette boîte de maïs presque pleine ? Mais oui ! bien sûr !  Des p'tites crêpes !


Cr_pes_de_ma_s

Ingred

Ingrédients :

  • 3 pommes de terre moyennes
  • 2 œufs
    3/4 d'une boîte de maïs
  • 2 cuillerées à soupe bombées de farine
  • 2 autres de crème fraîche

Pour relever le goût j'ai choisi de couper un petit bouquet de ciboulette, mais vous pouvez agrémenter la pâte d'un poivron, ou de curry, ou d'échalotes. "Comme vous aimez, comme vous avez", ces crêpes adorent les déguisements [une réminiscence de carnaval certainement]
Si vous "suivez le guide" dans mes étapes, vous aurez moins de vaisselle à faire... parce que le mixer va servir deux fois ; version "je coupe", puis version "je râpe".
Mixer1Tout d'abord, dans votre mixer armé de sa lame tranchante, hachez [ mais sans en faire de la bouillie !] le maïs, les œufs, la farine, la crème et la ciboulette, sel et poivre. Mixer2
Un peu de piment est bienvenu.

Point trop... mais une pointe imperceptible et révélatrice !



Puis, sans même le vider, équipez-le de son outil "râpe", pour les pommes de terre. Mélanger vigoureusement le tout.
Cuisson1Maintenant, dans une grande poêle bien chaude [et avec un peu d'huile ] déposer des petits tas à la cuillère. Le feu doit être vif, pour saisir la pâte, puis une cuisson à température normale suffit. Pour l'opération "on retourne les crêpes" il faut tester... mais si "la face cachée" est bien saisie il n'y a aucune difficulté. Et voilà...sincèrement c'est un jeu d'enfant !  Fin
Pour servir ces petites crêpes je les ai parsemées de baies roses, au parfum subtil de poivre doux mais un peu piquant.
Cette recette a trois avantages : elle est économique, les crêpes se mangent aussi froides [lors d'un pique-nique], et elles supportent très bien la congélation, enveloppées de film étirable. Plus la peine de manger trois salades composées pour "finir la boîte de maïs" !

Vous voulez imprimer la recette ?