Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

14 octobre 2012

Laos

- Sabaidee, sabaidee bo ? Kin khao léo bo ?

- Bonjour, allez-vous bien ? Avez-vous déjà mangé ?

Laos_cuisine

En septembre je suis allé rendre visite à mon fils aîné, expatrié depuis quatre ans au Laos. Entendant cette question lors des premiers mois de sa vie au Laos, mon fils ne savait pas encore que c’est une formule de politesse. Et, à chaque fois qu'on lui demandait cela, et qu'il n'avait pas mangé, il croyait à une invitation et répondait souvent : « non pas encore, mais on peut manger ensemble » ce qui plongeait son interlocuteur dans une profonde réflexion.

Vivant et travaillant au Laos, il a ensuite appris à mieux parler la langue lao, même si certains mots resteront pour lui des mystères quant à leur prononciation. Pour exemple, le simple mot "Mi", suivant son accent tonique, a 4 sens bien différents...
Au Laos, les repas ne se prennent pas à heures fixes, et sont souvent fractionnés.
Au cours de mon séjour, et malgré la chaleur tropicale, j'ai pris l'habitude de manger à 8 heures du matin une soupe, choisissant parmi les petits "points-cuisine" qui sont le long des routes. Les soupes asiatiques sont le plus souvent constituées de bouillon très parfumé et de nouilles de riz. Des légumes y sont rajoutés en fin de cuisson, ainsi que la viande choisie [ le plus souvent du poulet ou des boulettes de porc haché avec de la farine de riz ].
En tant que falang [ étrangère ] ne sachant bafouiller que quelques mots lao  [ mais avec un énorme sourire ], j'ai été très bien accueillie à chaque fois. Mais dès lors que mon fils apparaissait et commençait à discuter, un petit attroupement se constituait. Son accent  laotien est paraît-il celui de Ventiane, la capitale où il vit. Mais comme il a parcouru le Laos avec un sac à dos, il aime tenter de trouver l'origine ethnique de ceux avec qui il parle, déclenchant la surprise de ce peuple lao si prompt à rire, à discuter, à partager.

Laos_chef

 Bref, tout ceci pour vous annoncer que mon fils m'a offert en cadeau-surprise une journée avec le  chef du restaurant Tamarind ! Nous étions à Luang Prabang et j'étais priée de me tenir prête pour le tuk-tuk commandé, qui me déposa devant un restaurant pour un cours de cuisine lao [ tout en anglais, avec un terrible accent lao ! ].


Expérience inoubliable, qui commença avec une visite guidée du marché, où j'appris enfin le nom de certaines herbes odorantes qui sont présentes à chaque repas.

Inutile de vous dire que mes mains étaient plongées dans mon pilon et non posées sur mon appareil photo ! Nous avons réalisé une sauce, des farcis en feuilles de bananier [ Mok Pa ], des bâtons de citronnelle farcis au poulet [ Oua si khai ], un Laap, plat toujours présent lors de fêtes, et un dessert.

 

La note suivante est dédiée à l'élaboration d'un Laap.
Plat national dont il existe bien sûr autant de versions que de ... salades niçoises chez nous ! Bien entendu, la difficulté est de trouver ensuite les mêmes produits en France. Si vous habitez près d'un Paris-Store, ou de tout autre supermarché asiatique, pas de souci.

Par CookEco - Petits riens qui font du bien - Commentaires [1] - Permalien [#]

La critique, positive ou négative, permet d'avancer (...)

    Grand Frais est aussi pas mal en primeurs asiatiques et exotiques, la preuve c'est qu'on voit pas mal d'Asiatique et d'Africains dans le mien !

    velvet6981 a rajouté ce commentaire

(...) alors n'hésitez pas, écrivez ce que vous en pensez ici