Mes recettes à 3 francs 6 sous [ça fait combien en € ? ]

L'imagination, c'est économique ! Et il n'y a pas de honte à avoir à transcender des poêlées de légumes surgelées...

14 janvier 2010

Tourte paysanne

Je ne vais pas vous mentir, de cette tourte bien peu d'éléments ont été cuisinés par moi, en réalité. La neige tombait à gros flocons, les trottoirs  glissaient dangereusement... et j'ai du aller faire des "courses de survie" à pied pour assurer un repas bien chaud et qui tienne au corps. Bref je suis allée à l'essentiel. Et le résultat en fut non seulement très agréable, mais très économique, tant en euros qu'en temps.

Tourte_paysanne_a_

Ingrédients pour 8 parts
1 sachet de poêlée périgourdine surgelée [ p de terre, gésiers confits, haricots verts ]
2 paquets ou rouleaux tout prêts, de pâte feuilletée ou brisée
3 œufs
3 grosses c à soupe bombées de crème fraîche épaisse

Pendant que la poêlée de légumes rissole - le temps de se dégeler, guère plus - dans une poêle profonde, étaler la moitié de la pâte. L'étendre dans un moule à manqué où du papier sulfurisé a été déposé de façon à déborder largement. Il sera fort utile pour démouler la tourte ! Piqueter le fond de tarte.

Fouetter les œufs et la crème, puis mélanger le tout à la poêlée de légumes. Verser sur la pâte. Goûter et rectifier l'assaisonnement si nécessaire.
Recouvrir de l'autre partie de la pâte, et replier les bords pour bien les souder. Ceux qui le veulent doreront la pâte. Entailler au couteau de façon à laisser la vapeur s'échapper.

Tourte_paysanne__ingred_

Faire cuire 45 minutes à four chaud.
Que voulez-vous que je vous dise ? J'ai gagné une heure de travail et le résultat était parfait....

Tourte_paysanne__cuite_


Tourte_aux_p_de_terre_p___cuire

Si vous êtes plus vaillante que moi ce jour là, je vous propose de cuisiner la vraie tourte aux pommes de terre, toute entière à réaliser avec dix doigts...

Tourte_aux_p_de_terre_part_coup_e


30 novembre 2009

Fromage fondu... diabolique !

Malgré tous mes efforts pour emballer les morceaux de façon hermétique, ouvrir la porte de mon réfrigérateur revenait à faire une tour chez un fromager...
Vous connaissez les amis... Je leur avais demandé d'amener UN fromage....  UN fromage, ce n'est pas assez. Et voilà comment je me suis retrouvé avec une quantité g-astronomique de spécialités, toutes plus parfumées les unes que les autres...
Qu'à cela ne tienne, dans un bocal en verre les odeurs ne pourront plus s'échapper. Et j'ai  maintenant à disposition une crème odorante et parfumée à glisser sur des pommes de terre brûlantes, des crêpes salées. Ou tout simplement pour faire quelques tartines de pain qui iront griller au four.

Ingrédients
des fromages [ fermiers, au bleu, blanc... de vache, de chèvre... ]
vin blanc sec [ suivant la quantité de fromage, démarrer avec 1/4 de litre, et en rajouter si nécessaire ]
poivre au moulin, en abondance

Fromage_fondu_les_fromages
Couper tous les fromages en dés, après avoir ôté leur croute.

Dans mon bocal cohabitent : Morbier, Cantal, Brie, Gruyère, Brebis, chèvres frais...

Faire chauffer du vin blanc dans une casserole profonde [ la profondeur, c'est pour pouvoir remuer sans peine...  ]. Fromage_fondu_cuisson
Fromage_fondu_le_vinVerser le fromage et laisser cuire à tout petit feu, en remuant continuellement.

Il faut du temps... Et une hotte qui fonctionne.

Rajouter un peu de vin blanc si la pâte est trop compacte. Elle doit devenir le plus souple possible.

Poivrer en fin de cuisson. Il restera certains morceaux qui n'auront pas voulu fondre. Ceux qui ne le supportent pas mixeront la mixture... 

Verser très chaud dans un bocal au préalable ébouillanté puis séché [ sans oublier le couvercle ].
Conserver au froid.
Cet aligot du diable est un régal lors des soirées froides d'hiver. Mais... mais les calories sont présentes... Au diable l'avarice, les froids sont là, qui demandent à nos corps un peu plus de matières grasses qu'à l'accoutumée...

Fromage_fondu_b

Au menu de ce soir, 15 jours après la fabrication de mon fromage en bocal, bouillon de canard gras [ on trouve les premières carcasses à 1,50€ ] et pommes de terre diaboliques au fromage...

Fromage_fondu_et_p_de_terre

Prélever la quantité de fromage nécessaire et le faire fondre au micro-ondes [ le résultat est légèrement granuleux.. mais le goût est réellement puissant, juste relevé du parfum du vin blanc de Gaillac ] avant d'en napper les pommes de terre. Ceux qui ont un grill en état de marche n'hésiteront pas à l'utiliser... Et ceux qui fantasment sur les flammes utiliseront leur chalumeau, comme moi...

Fromage_fondu_flambe

Une idée, si vous êtes pressé : préparer un sachet de purée instantanée, et la verser dans un petit plat à gratin. La recouvrir du fromage fondu et faire gratiner au four.

mille_feuilles_mouslineJ'en ai entendu qui poussaient un cri d'horreur à l'idée de purée instantanée ?
Allez donc voir ici, mon Mille-feuilles  Mousseline...
ou comment sublimer ces flocons de pommes de terre qui sont une aubaine quand le temps manque.

Par CookEco - Accompagnement de plat - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

19 octobre 2009

Un pot au feu flamboyant

Le ciel d'hiver se pare parfois de rouge au soleil couchant. Quelle plus belle inspiration que ce spectacle ? Pour changer un peu du traditionnel pot-au-feu et s'amuser à servir un bouillon parfumé et d'un rouge flamboyant, je vous propose de revisiter ce plat traditionnel.

Pot_au_feu_rouge_bouillon

Pot_au_feu_rouge_l_gumes

Ingrédients
1 petit chou rouge
1 betterave crue
4 oignons nouveaux rouges
1 poivron rouge
P de terre Roseval
500g de collier, 300g de plat de côte, 600g de jarret, 1 os à moelle [ gîte, paleron, joue ou queue de bœuf... tout ce qui se prête au traditionnel "bouili" suivant l'étal du boucher ]

Pot_au_feu_rouge_l_gumes_macro

Faire cuire 40 minutes en cocotte minute les viandes, avec 1 des oignons piqué de clous de girofle, quelques gousses d'ail, 1 bouquet garni, 1/4 de la betterave crue et 1 c à café bombée de gros sel.

Pendant ce temps faire blanchir 15 minutes le chou rouge coupé en quatre [ la pré cuisson le rendra plus digeste ]. Rincer à l'eau froide pour cesser sa cuisson. S'émerveiller de la couleur violine qu'a pris le chou...
Égoutter les viandes du bouillon, les conserver au chaud.

Pot_au_feu_rouge_a

Dans le bouillon faire cuire 20 minutes les pommes de terre et le reste de la betterave rouge qui a simplement été coupée en quatre. En garder un petit morceau cru qui sera servie avec le bouillon. La betterave restera un peu ferme, juste à point pour révéler une saveur encore proche de celle crue.

Pendant ce temps faire griller une belle tranche de pain de campagne. Sortir délicatement la moelle, la couper en rondelles et la poser sur le pain bien chaud et croustillant. Jeter une volée de fleur de sel. Et manger, les yeux fermés, encore debout dans la cuisine... C'est la récompense octroyée à la cuisinière pour le nettoyage de ces gouttelettes rouges et bleues qui parsèment la cuisine...

Pot_au_feu_moelle

Dix minutes avant la fin de la cuisson des pommes de terre, mettre dans le bouillon le chou, le poivron rouge cru, les oignons restants et les viandes découpées.
Servir dans des assiettes transparentes le bouillon brûlant et rosé, râper un peu de betterave crue au-dessus, remuer et assister à la superbe coloration rouge qui se produit alors. Une pointe de crème est admise pour ceux qui se souviennent avec plaisir du parfum du bortch russe.

Pot_au_feu_rouge_bouillon_a

Servir les légumes et la viande et s'émerveiller de si belles couleurs tout à fait naturelles...
PS : pendant la guerre les belles se frottaient les joues de betterave crue pour faire oublier leur pâleur. Y penser en se lavant les mains en pestant...

Vous voulez imprimer la recette ?  


Par CookEco - Plats complets - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juin 2009

Ode aux primeurs, pour fêter l'été

Avez-vous besoin de vitamines, carotène, potasse, et tutti quanti ? Et de saveurs ? P_de_terre_du_potager_main
Alors allez donc au marché de plein vent, puis préparez-vous à faire un détour par votre potager. Armé de votre blanche main.
Qui ne va pas le rester longtemps.
Blanche.

1) P de terre, poivrons et pois mange tout

Enfoui en terre en mars, le tubercule a fini par pointer quelques feuilles vertes en avril, allongé ses tiges -queP_de_terre_du_potager__terre_ j'ai buttées consciencieusement- en mai, puis a fleuri en juin. A ce moment là, je sais qu'en plongeant ma main dans la terre je ramènerai quelques jolies Pois_mange_toutpommes de terre à la peau translucide et au goût fabuleux !

Comment font-ils, dans les supermarchés, pour nous proposer tout au long de l'année ces p. de terre insipides ? Ou alors il faut investir dans des variétés qui sont tout bonnement hors de prix.

Rincer les p. de terre, ne pas les peler, et les faire blanchir cinq minutes dans de l'eau bouillante [ pas de démarrage dans l'eau froide, pour ne pas perdre de vitamines ].
Puis les déposer dans un fait-tout, avec une pointe d'huile d'olive, les saupoudrer de fleur de sel, de sommités de thym frais, et couvrir le récipient.

Elles vont cuire ainsi, à l'étouffé, et leur peau se parera d'un joli vernis salé.

Les pois mange-tout sont blanchis deux minutes, guère plus, puis refroidis immédiatement à l'eau glacée.  Ils rejoindront au dernier moment les poivrons, qui reviennent à feux doux dans un peu d'huile d'olive. C'est tout. C'est simple, et c'est tellement bon.

P_de_terre_du_potager__a_

2) Poêlée d'abricots, crème fouettéePo_l_e_d_abricots__fruits_

Les abricots que j'ai choisis viennent de Perpignan, et ils étaient vendus 1,50€ le kilo. Alors que leurs confrères frôlaient les 3€. Pourquoi ? Parce qu'ils avaient quelques défauts. Mais si, regardez bien la photo, ces petites excroissances de peau grisâtres.... et bien cela suffit à en réduire leur prix de moitié. Je crois que les consommateurs sont tombés sur la tête à vouloir des fruits calibrés et sans aucune trace des effets de la nature.
Rincés et débarrassés de leurs noyaux, je les ai fait revenir dans un peu de beurre et les ai servis bien chauds, accompagnées d'une crème fouettée vanillée et de quelques amandes grillées.
Que du bonheur.

Po_l_e_d_abricots__a_

Po_l_e_d_abricots_b

25 mai 2009

Petites crêpes aux radis

La saison du radis bat son plein dans les jardins. Et pour trouver une excuse à la pluviométrie excessive de ces dernières semaines, je lui rends cette grâce d'éviter aux radis de piquer nos papilles. Je ne sais pourquoi les radis m'inspirent tant... même des délires, puisque je ne peux qualifier autrement mon Empire radis building !
Si... en réalité je sais... Un problème dentaire m'empêche de les croquer, tout simplement. Comme j'aimais tant le faire ! Je m'adapte, et eux aussi, qui se râpent sans trop m'en vouloir ! J'aime beaucoup les radis chauds et ils se marient à merveille aux lentilles, ou accompagnent délicieusement une salade de foies de volaille, cette recette étant une spécialité de la belle ville d'Albi, dans le Tarn. Aujourd'hui ils se sont dorés en petites crêpes très fines, adorablement roses et vertes, sans  que le goût du radis n'y soit vraiment remarquable. Quant aux fanes ... certains ont pensé qu'il s'agissait de ciboulette...

Cr_pes_aux_radis_a

IngrédientsCr_pes_aux_radis_ingred
1 petite botte de radis
4 petites pommes de terre
2 œufs
2 c à soupe bombées de farine
2c à soupe de crème fraîche

Laver les légumes et garder les fanes les plus tendres de deux radis [ pas plus ].Cr_pes_aux_radis_mixer
Optimiser le lavage manuel du mixer en utilisant tout d'abord la lame pour hacher les fanes avec les œufs, la crème et la farine.
Enlever la lame, insérer l'outil-râpe et râper les radis et les pommes de terre épluchées. Mélanger et poivrer.
Je n'ai pas salé et cela ne s'est pas révélé nécessaire à la dégustation.

Cr_pes_aux_radis_pate

Faire chauffer un peu d'huile dans une grande poêle et y déposer des cuillerées du mélange.
Retourner au bout de 5 minutes.

Cr_pes_aux_radis_macro

Ces petites crêpes se consomment froides ou chaudes... voire même avec du ketchup pour le côté salé-sucré-acide. Elles sont les sœurs jumelles des crêpes au maïs, ici...

Vous voulez imprimer la recette ?


02 mai 2009

Pommes de terre espatarrées

Savez-vous ce que veut dire "espatarrer" en patois ? "S'étendre de tout son long, écarquiller les jambes, se mettre à l'aise"... Et bien voilà ce qui est arrivé à une de mes pommes de terre. Et, croyez moi, ce qui m'a fait pester au début s'est avéré devenir une recette d'enfer !
Je venais de faire cuire des pommes de terre en robe des champs, quand une m'a échappé et s'est espatarrée  de tout sa rondeur sur le sol de la cuisine. Sa peau a éclaté par endroit, laissant la chair ressortir. J'ai juré râlé, bien sûr, mais, en la regardant, je lui ai trouvé un petit air coquin très avenant. Et la recette a alors germé...

P_de_terre_espatarr_es_b

Ingrédients
Pommes de terre [ si possible de culture biologique puisque la peau sera mangée ]
Fleur de sel
Huile d'olive
Sommités de thym frais
Paillettes de piment [ facultatif ]

Laver soigneusement les pommes de terre. Les faire cuire normalement, en démarrant la cuisson dans de l'eau bouillante salée, pour préserver le plus possible de vitamines [ ce légume est un grand porteur de vitamine ].
Ensuite vous n'avez pas besoin de les jeter une à une au sol... Les disposer, bien chaudes, sur une plaque de cuisson.
Prendre n'importe quel ustensile capable d'aplatir la p. de terre. Mais  dou-ce-ment , pour ne pas l'éclater totalement ! Sur les photos vous voyez l'allure qu'elles doivent avoir.

P_de_terre_comment_les_ecraser

Soulever ensuite de la pointe d'un couteau la peau qui a parfois résisté sur le dessus, afin de libérer la chair de la pomme de terre.

P_de_terre_espatarr_es_sel

Verser un filet d'huile d'olive. P_de_terre_espatarr_es__plaque_
Saupoudrer de fleur de sel.
Parsemer d'une brindille tendre de thym frais.
Et semer à la volée quelques fines paillettes de piment.


J'ai profité de la fin de cuisson du poulet pour laisser mes pommes de terre espatarrées griller pendant 20 minutes.

P_de_terre_espatarr_es__macro_

La peau devient alors croustillante.
Le cœur est fondant, les bords craquants...
C'est une recette parfaite qui change des classiques pommes vapeur, pommes frites, pommes duchesse... etc. Et puis vous venez d'apprendre un mot de patois !

P_de_terre_espatarr_es_a

Vous voulez imprimer la recette ? 


09 mars 2009

Pommes de terre hyper croustillantes

Je ne passe pas ma vie aux fourneaux... Certes, le cassoulet est un ami à moi, et le gâteau de crêpes également : il faut reconnaître que mes heures ne sont alors  pas comptées. Quand on aime...

Mais bien souvent, après une journée de travail à l'extérieur, je n'ai qu'une envie. Ne rien faire. RIEN. Ce qui est impossible. Alors le RIEN se transforme en PRESQUE RIEN, ce qui est déjà beaucoup ! Cela ne nous privera d'un bon repas. Je vous avais parlé des petits pains au roquefort, pour soir de flemme. Aujourd'hui ce sont des pommes de terre croustillantes en diable qui accompagnent une omelette moelleuse.
Recette express...que du bonheur !


La_P_de_Terre_croustillante

Ingrédients
Pommes de terre [ si vous n'avez pas 1mn à perdre tapez dans vos surgelés et faites croustiller de la même façon. Enfin, je pense que ça doit le faire ! ]
2 œufs par personne
Chapelure de pain [ surtout pas de la chapelure achetée toute prête! ]

Mettre les pommes de terre dans de l'eau froide dans un grand fait-tout et les faire cuire le temps de boire un café en papotant au téléphone avec une copine. Si vous n'avez pas ces deux ingrédients sous la main allez donc prendre une douche puis vous glisser dans un jogging moelleux. Bref, 20 minutes devraient suffire, elles doivent rester un peu fermes. Les peler, ou soudoyer un ado de la maison en prétextant des douleurs à la main.
Les couper simplement en deux, sauf si elles sont vraiment trop grosses. Faire chauffer bien fort un peu de l'huile dans une grande poêle et mettre les pommes de terre à dorer.
Pendant qu'elles se prélassent  [ une honte ! ], préparer une autre poêle pour l'omelette.

P_de_Terre_croustillantes__cuisson_

Revenons à nos pommes de terre, dont la couleur est maintenant sympathique : verser dans la poêle, où les pommes de terre sont toujours en cours accéléré de bronzage, un petit peu d'huile, et saupoudrer d'une bonne poignée de chapelure maison.

Le pain va devenir extrêmement croustillant et c'est diablement bon sur les pommes de terre. Comme des milliers de minuscules croûtons frits ...

Touiller d'une main les pommes de terre. De l'autre fouetter les œufs avec sel et poivre pendant que la poêle  destinée à l'omelette chauffe. 

OmeletteY verser les œufs, ramener prestement les bords qui cuisent en se boursouflant vers l'intérieur.

Enfin, ça, c'est si vous aimez les omelettes où il n'y a plus rien qui bavouille.

Mes ados, ils préfèrent. Quant à moi je n'en mange pas.

Bref,  les pommes de terre sont maintenant enrobées de croustillance, l'omelette est gonflée d'importance.
Poser les deux poêles au centre de la table.

P_de_Terre_croustillantes__a_

Regarder les ados se jeter sur les plats.
Puis manger presque sans dire un mot.
Et finir en raclant les miettes croustillantes restées au fond de la poêle.
Se demander pourquoi je on se casse parfois la tête à faire une cuisine élaborée.

En fin de compte j'aime bien manger à la cantine....
Avec les copains et les copines.

Par CookEco - Express - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

24 février 2009

Mille-feuilles Mousseline et son panaché de légumes

Tout d'abord, un clip vidéo de 1976, pour vous remémorer la chanson... et maintenant, tous en chœur ;

Quand je fais, de la purée Mousline...  on me dit chez moi "qu'est-ce qui ne va pas ? ",
quand je fais de la purée en sachet, c'est qu'j'ai envie de rigoler...
Ou... que je suis pressée...(...)  mais quand même pas au point de la servir telle quelle !
Et mon milles-feuilles de crêpes de purée express, légèrement soufflées, avec ses couches de légumes et de fromage... croyez-moi, cela n'a rien à voir ! Même si l'on ne peut pas y faire un volcan !

Mille_feuilles_Mousseline_de_pr_s

Ingrédients [ pour six belles assiettes qui sont un plat complet ]
1 poêlée de légumes surgelées
1 sachet de flocons de purée
1 l de lait
4 œufs
2 c à soupe de fécule de pomme de terre [ Maïzéna ]
Fromage râpé
Sel, poivre, muscade

36272497

Mille_feuilles_MousselineIngred

Pendant que la poêlée de légumes dore dans une poêle, préparer la pâte. Sans aucun état d'âme.
Mélanger les œufs, la fécule, le lait [ à température ambiante ] puis verser le sachet de flocons de pommes de terre et les épices .
Les puristes feront eux même leur purée de pommes de terre passées au moulin à légumes. [ Gain de temps pour cette recette, 45 minutes ].
Fouetter vigoureusement la pâte.

Mille_feuilles_Mousseline_cuisson
Préparer deux crêpières, qui seront huilées et bien chaudes. Il est en effet impossible de retourner ces crêpes, dont la texture moelleuse est très fragile. Il faudra renverser la poêle sur l'autre pour cuire l'autre face [ cuisson 5 mn pour la première face, 2 mn pour l'autre ].


36272982Dresser au fur et à mesure sur une grande assiette plate, qui supportera un passage de dix minutes au four.
Sur chaque crêpe [ je crois en avoir cuit 8 ] disposer, soit une couche de légumes, soit une couche de fromage.
Terminer en saupoudrant la dernière de fromage.
Mettre au four pour 1/4 d'heures et servir.

C'est un plat visuellement très esthétique, complet, végétarien et ... économique ! Les crêpes sont un peu soufflées, un vrai bonheur en bouche. Regardez la texture des crêpes de près ; on doit pouvoir faire des petits trucs sympa avec... Bon courage à vous ! Moi, j'étais pressée...

36272833

Une autre recette avec une poêlée de légumes surgelées ; le gâteau de légumes au parmesan...

Vous voulez imprimer la recette ?  

09 février 2009

Tourte aux pommes de terre pour réchauffer l'hiver

En plein hiver, cuisinons la pomme de terre !
Cette tourte est un vrai plat riche de simplicité, de rusticité. Un plat qui est si beau quand il a fini de cuire que les invités écarquilleront les yeux. Si si... il faut y croire ! Très économique il a pour seul inconvénient de devoir cuire presque deux heures. Pensez à utiliser le four pour une pâtisserie en même temps !  L'intérêt est de préparer une grande tourte, parce que c'est encore plus beau, [ la mienne pesait près de 3 kilos... ], et d'en congeler des portions, qui ne demanderont qu'à être réchauffées un soir de flemme.... [ j'ai vu des yeux s'éclairer au fond, les soirs de flemme semblent être populaires... ].

Tourte_aux_p_de_terre_a

Pour cuisiner cette tourte je n'ai utilisé que très peu ingrédients : Tourte_aux_p_de_terre_ingred

Pâte
400g de farine
200g de beurre
Sel et thym [ facultatif ]
Mixer les ingrédients et laisser reposer au froid le temps de préparer les pommes de terre. Avant de l'étaler diviser la pâte en deux pâtons inégaux, le couvercle de pâte étant plus petit que la base.

Appareil à pommes de terre
2,5 kg de pommes de terre
2 oignons
Sel, poivre et muscade
1 briquette de crème stérilisée [ pas allégée, non non ] qui ne sera utilisée qu'en fin de cuisson [ ça vous laisse le temps d'aller en acheter une, ou d'utiliser votre crème fraîche épaisse que vous fouetterez pour la fluidifier ].

Et voilà ! Vraiment facile pour notre porte-monnaie, et l'on a souvent tous les ingrédients à la maison.
Dans le midi cette tourte connaît de nombreuses variantes. Certains y rajoutent une couche de farce, d'autres des lardons, fumés ou non, et certains encore des œufs durs en tranches ET des lardons ! Et oui, on aime bien manger par ici !
Couper au mixer des rondelles de p de terre et rajouter les 2 oignons coupés en 2 de temps à autre. Le mélange se fera naturellement.

Étaler la pâte dans un moule à charnière et à bords hauts, beurré et fariné. Le mien mesure 24cm x 7. Vous pouvez quand même Tourte_aux_p_de_terre_p___cuirele faire dans un moule classique, mais le démoulage sera un peu plus délicat au sortir du four.

Monter des couches de légumes, beaucoup poivrer et saler un peu à chaque couche. Au milieu, saupoudrer d'un peu de muscade.
Recouvrir du reste de pâte, bien souder les bords en les écrasant du dos d'une fourchette.

Tourte_aux_p_de_terre_pate

Au centre de la tourte faire une petite cheminée pour que la vapeur s'évacue [ voir photo ], faire quelques décorations avec les chutes de pâte, et dorer le tout au jaune d'œuf mélangé à un peu de café [ pour la couleur ].

Faire cuire une heure à four moyen-chaud...
et pour Corinne, la traduction en degré, dans mon très vieux four à chaleur tournante, c'est 185°.... [thermostat 3,5 pour une échelle de 1 à 5 ].Tourte_aux_p_de_terre_cr_me

Au bout d'une heure sortir la tourte du four, ôter la cheminée d'aluminium et verser la briquette de crème. Tout le liquide va peu à peu imprégner les couches. Remettre au four pour 3/4 d'heure de cuisson. Le démoulage est enfantin  avec le moule à charnière.
Ces proportions étant données pour une méga-tourte, s'il y a moins de pommes de terre la cuisson sera bien sûr plus rapide [ piquez avec une brochette à travers la cheminée pour tester la cuisson ].

Tourte_aux_p_de_terre_part_coup_e

Un autre avantage des pommes de terre, elles gardent leur chaleur longtemps ! Servez la tourte avec une bonne salade verte bien aillée... un régal !

Tourte_aux_p_de_terre_bouch_e

Et voici la version d'Eliane, qui cuisine de merveilleuses tourtes aux pommes de terre pour ses amis. Dont je suis fière de faire partie.

Pour la préparation du pâté aux pommes de terre, je fais d'abord blanchir les pommes de terre coupées en rondelles dans de l'eau salée une bonne dizaine de minutes et durcir les oeufs. Ensuite, il suffit de beurrer un moule, y déposer une pâte feuilletée que je pique à la fourchette, mettre une couche de rondelles de pommes de terre, puis une couche  de rondelles d'œuf dur, puis une couche de lardons coupés très fins (on peut aussi les hacher), un peu de sel, de poivre et de crème fraîche, une nouvelle couche de rondelles d'œufs durs, puis une nouvelles couche de rondelles de pommes de terre. Déposer ensuite une pâte feuilletée sur le dessus, souder les deux pâtes, faire une cheminée, dorer avec un jaune d'œuf et cuire au four 40 mn. Voilà, ce n'est pas compliqué, mais finalement ça prend du temps à préparer. Et surtout, servir avec une salade verte. Et je rajoute un ingrédient qu'elle a oublié ; et une belle amitié saupoudrée de générosité !

Tourte_aux_p_de_terre_oeufs_durs

Vous voulez imprimer la recette ?

 

13 décembre 2008

Gaufres parmentières, la suite

Après vous avoir donné la recette de mes gaufres à la pommes de terre, ici, voici comment les accommoder autrement. Parce que, ces gaufres, si originales, économiques, si nourrissantes... mais un peu   longues à préparer... vous pensez bien qu'il faut les rentabiliser ! Si vous avez moins de bouches que moi à nourrir, congelez-les une fois cuites, et piochez cette idée pour un soir de flemme... ou pour un apéritif différent.

Gaufres_fourr_es_fromage_macro

Prenez deux gaufres, et fourrez les de fromage râpé [ à votre choix, le fromage ! ]. Un petit tour entre les plaques chaudes du gaufrier, et voici un croque-parmentier ! Accompagné d'une salade vous tenez là un repas complet.

Gaufres_fourr_es_fromage

Des idées gourmandes ? Que pensez-vous d'une tranche de jambon et d'un peu de fromage, d'un œuf au plat, de champignons, d'un steak haché ? Vous voici avec plus d'idées que de gaufres, tout d'un coup !
Vous pouvez également rajouter dans la pate, avant de les faire cuire ,quelques noix hachées, ou des herbes, des épices...

L'autre idée, c'est de vous en servir comme cubes à canapés...

Gaufres_cubes_farcis

Détaillez des gaufres, passez les au four pour qu'elles croustillent, et armez vous de sauces ; Ketchup [ pour le mari de Mélodie ], Wasabi [ pour Ciorane ], sauce goût fumé, crème aux noix [ un clic pour la recette, ici ], Tarator [ pour aurevelvet ], chutney de fruits, tarama... Ces petites bouchées sont délicieuses à l'apéritif , font un effet chou et ont l'avantage de disposer d'un petit creux bien pratique pour que les sauces ne s'écoulent pas !